Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Théorie du complot ou la bêtise en marche.

    En vrai, je n'ai pas grand chose à reprocher aux manipulateurs d'officines et de leurs oligarques de chefs qui ne cessent de nous prendre pour des andouilles.

    Ils font leur boulot, les premiers j'espère grassement payés, pour trouver des tournures idiotes mais facilement assimilable par le commun de mortels, les seconds pour tenter de conserver leur pouvoir, mais vu leur peu d'intelligence, je ne pense pas qu'ils dureront encore bien longtemps.

    Hormis, bien sûr, le fait que leurs délires ne cesse de nous plonger, nous, la population, autant dans la déliquescence mentale, donc dans la déculturation, que dans une faillite universelle en tous points catastrophique.

    Mais bon, que de ces expressions telles que "théorie du complot" soient reprises par les journalistes sans qu'ils en aient saisies tout le ridicule et la bêtise, ne peut que P1000923.JPGmener l'homme et la femme de bien de considérer autant l'entièreté de leur formatage comme de leur peu de jugeote.

    Ainsi, pendant ces élections nationales qui se passèrent il n'y a que quelques mois à peine, Monsieur Asselineau n'eut que de cesse d'expliquer et de montrer combien l'Union-Européenne est, non pas une création justifiée d'homme d'état de pays européens indépendants et souverains, mais bien la créature et la possession colonisée d'un empire, celui des États-Unis-d'Amérique.

    Et chaque fois qu'il abordait ce thème dans les médiats officiels, et quelques autres d'ailleurs, la réponse journalistique fusait en pure réflexe pavlovien en cette sotte  question: "Ne seriez-vous pas complotiste?"!

    En inventant et en faisant employer, par ces journalistes et chroniqueurs (ah les alsaciennes) en vu, divers vocables et expressions de même genre, repris en cœur par une partie de la population, ces manipulateurs tentent d'empêcher monsieur et madame tout le monde de comprendre la réalité présente et dès lors passée.

    De fait, je ne vois pas en quoi dire que les États-Unis-d’Amérique est un empire et que la France, via l’Union-Européenne, en est l’une des colonies, au même titre de ce que fut, aux époques coloniales françaises, l’Indochine pour le Vietnam , peut représenter un mensonge quelconque, ce que tente de faire croire ces creuses oiseuses expressions.

    La réalité de la politique en effet est, de part l'histoire, que la vie dans les hautes sphères des sociétés fut et est toujours ponctuée de complots divers et variés,IMGP0448.JPG parfois intelligents, parfois stupides, parfois réussis, parfois ratés.

    D'ailleurs, en parlant de complot, nos nôtres ploutocrates nationaux devraient se demander si, lorsque Wall Street viendrait à flancher, ce qui surviendra à un moment ou à un autre, ceux, étasuniens, de ploutocrates, ne tenteront pas de ponctionner le capital du C.A.C.40. pour tenter de renflouer leurs bourses.

    Pensée qui m'amuse, à complotiste, complotiste et demi, non?

    Enfin, donc, ceci dit, analysons ce que peut vouloir dire ce mot de complotiste pour en dégoupiller son aspect pervers.

    Si nous allons voir ce qu’en dit le C.N.R.T.L. du C.N.R.S., c’est à dire rien ( http://www.cnrtl.fr/definition/complotiste ), il peut être, voire évidemment être considéré comme étant un néologisme.

    En soit, je n’ai rien contre les néologismes, moi-même en appréciant l’exercice.

    Un complot, toujours d’après ce même site, est soit un dessein secret de plusieurs personnes visant à nuire à l’autorité d’une personne publique ou à une institution, voire d’attenter à sa vie et/ou à son existence.

    P1000449 - Copie.JPGMais quelle définition pourrait-on donner à ce néologisme qu’est ce nouveau vocable de complotisme?

    Je proposerais celle-là: « Croyance imaginaire et fantasmatique en des complots inexistant », autrement appelé théorie du complot.

    Le petit Larousse en donnant la définition suivante:  » se dit de quelqu’un qui récuse la version communément admise d’un événement et cherche à démontrer que celui-ci résulte d’un complot fomenté par une minorité active  » que j’ai été pêcher sur, devinez quoi?

    Conspiraty Watch, en première ligne du moteur de recherche, et oui, encore un anglicisme idiot, enfin pas si idiot que ça, fleurant bon la manipulation impériale, empire U.S. auquel je ne reprocherais pas d’agir en tant que tel, l’histoire nous ayant montré de nombreuses fois qu’un empire étant ce qu’il est, pour lui agir différemment serait d’une dramatique erreur, erreur, d’ailleurs commise en Allemagne, ce qui permet à cette dernière sa nouvelle prise d’indépendance.

    Enfin bref.

    Complotisme et théorie du complot étant synonyme, je vais me pencher sur cette deuxième expression.

    En soit et par nature, une théorie n’a de valeur que par son caractère prédictif.

    Toujours sur le même site du C.N.R.T.L. ( th%C3%A9orie ), j'ai trouvé, pour le motP1000895.JPG théorie, les deux définitions suivantes:

    -" Ensemble de notions, d'idées, de concepts abstraits appliqués à un domaine particulier."

    -" Péj. Ensemble de spéculations, d'idées gratuites ou irréalistes exprimées de façon sentencieuse ou pédante et présentées de manière plus ou moins scientifique."

    Vous remarquerez que c'est la notion péjorative, la seconde, qui fut retenue par nos manipulateur, ce qui est logique.

    Mais que la première est celle que chacun d'entre-nous lui donne en un sens commun et qui, dans ce sens, voudrait dire que toute idée de complot serait réaliste.

    C'était comme si ces manipulateurs, involontairement (?), remettaient en cause les théories de l'électro-magnétisme ou de la physique quantique, entre-autre, tout en affirmant que ces complots existent.

    Ce non-sens, de la part de ces gens qui ont l'air de n'avoir pas une grande longueur de vue de ce que peut être la réalité, ne serait pas pour me surprendre.

    Plutôt que de théorie, il aurait été plus juste autant que précis d’utiliser un terme tel que illusoire, fantasmatique, imaginaire, fictif, spécieux, irréaliste…, la liste en étant longue.

    Fantasmatique complot ou complot spécieux eut été plus élégant, mais, du fait de P1000912.JPGl'imagination des gens de ces officines, ils ne doivent pas avoir les capacités suffisantes pour le comprendre, l'élégance ne peut être saisie à ce niveau là.

    Ceci tout en nous prenant tous pour des imbéciles, naturellement.

    Il est vrai, toutefois, que le mot même de théorie sonne bien mieux pour qui la manipulation mentale collective est d’une absolue nécessité, peut-être plus efficace pour éviter qu’un trop grand nombre de gens comprennent la réalité de ce qu’il se trame juste devant leur yeux.

    (Un manipulateur n'est que rarement un génie et peut être d'une personnalité sans grande intelligence, ce qui est même le plus souvent le cas, d'autant plus que ceux de ces officines doivent avoir suivi une formation ad oc.)

    Cela permettant, de plus, de mettre dans le même sac le délirant pour qui les francs-maçons (les pauvres qui, désormais, ne servent plus à grand chose et n’ont plus, de pouvoir, que celui qu’on leur prête), les sionistes (aux capacités autant restreintes) et autres reptiliens (qui serait des extraterrestres, terme apparu dans un dessin-animé japonais, symbole renvoyant à celui des dragons, serpent à plume et serpent cornu alchimique ( presque-une-petite-pose-en-politique-en-une-reflexion-de-nos-origines-en-59.html )), qui seraient la source de tous nos maux.

    Et, de l’autre coté, ceux qui ont fort bien saisi les nombreux tripatouillages U.S. dont nous sommes victimes et qui voudraient en avertir la population.

    De fait et si nous comprenons bien les raisons pour lesquelles ces expressions tellesP1000810.JPG que complotisme, complotiste et théorie du complot, voire antérieurement, conspirationnisme (il faut changer les expressions régulièrement, sinon elles perdent leur vigueur manipulatrice), furent mises sur la place publique, soit d’égarer l’homme et la femme curieux et intelligents de leur questionnement.

    Si nous comprenons bien cela, ça ne peut que vouloir dire qu’une seule chose: l’empire U.S. n’est plus en capacité de générer des machinations suffisamment discrètes pour que le commun des mortels en ignore tout.

    Certes, internet est un puissant outil laissant lisible et visible leurs-dites machinations, mais de plus ils ont perdu définitivement leur capacités intellectuelles.

    Il ne suffit que de songer à ce que peut être Monseigneur Macron.

    Appartenant en propre au retournement de sens employé avec (de moins en moins de) précision par des officines plus ou moins officieuses, usant de techniques publicitaire, ces expressions, dont ces journalistes et autre chroniqueurs en vu dans la presse de tous médiats ont tâche de propager, jouent leur rôle.

    La preuve en est le nombre de commentaires, dès que, sur un site, est remis en question bien des affirmations, tel que le réchauffement climatique anthropogénique ou le dynamisme économique mondial actuel, aussitôt y est repris le mot de P1000657.JPGcomplotisme, avec délectation et réelle colère, par pure réaction de déni.

    Quel est ce déni?

    Juste la fin assurée de ces Etasunis impériaux, que lui même prouve par l’emploi réflexe de ce terme sans grand sens devenu trivial, fin assurée lorsque nous savons que 102 millions environ de chômeurs de toutes sortes encombre ce pays ( http://www.businessbourse.com/2016/10/14/marc-fiorentino-leconomie-americaine-reste-en-pleine-incertitude/ ) sur 325millions d’habitants ( https://www.populationdata.net/pays/etats-unis/ ), ce qui, calcul fait sur une base de 324 millions en 2016 ( http://nouvelhumanisme.hautetfort.com/archive/2016/10/15/reflexion-mathematique-sur-le-pourcentage-de-chomeurs-aux-u-5861010.html ), donne le chiffre faramineux de 39, 35%.

    Soit, si nous arrondissons à 40% par facilité (oui, je sais, ce n’est pas très honnête mais c’est parlant, comme je l'ai dit, à manipulateur, manipulateur et demi, non?), nous fait tout de même près de 2/5ème de chômeur aux U.S.A..

    Je comprends dès lors l’angoisse existentielle et collective qui affecte une part de la population française et pourquoi elle laissa passer un Monsieur Macron, en tant que Président de la République, qui est à la politique française ce que le génie des alpages est à la vie pastorale: il est le dernier représentant de la pseudo-modernisation du pays par son américanisation forcée forcenée.

    Je comprends aussi pourquoi une si piètre manipulation peut être utiliser avec tant de facilité, au sein d'une population parfois, sinon souvent, de haut niveau d'étude.

    Souvenez-vous du film « Jour de fête » de jacques Tati, tout y était dit avant l’heure.PICT0111.JPG

     

     

    THEURIC