Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

L'erreur du macronisme.

Je pense que je vais écrire ainsi: des textes courts suivant les informations que je perçois.

 

Depuis des décennies, autant par idéologie,  sottise et ruse, l'instruction nationale a progressivement perdu ses capacités d'apprentissage pour offrir aux enfants un savoir réduit, en histoire notamment, la temporalité ne leur est plus enseignée, en mathématique c'est la règle de trois qui se trouve oubliée, ceci en ces deux seuls exemple.

L'idée en est simple: il est plus facile de manipuler un crétin que quelqu'un de bien formé.

Or, ceci est faux, si les  gilettistes n'ont que peu réagi par la violence face à celles policières, c'est justement parce qu'ils conservent par devers eux de cette connaissance accumulée au fil des générations qui apprend que la puissance desP1010432.JPG armes ne peuvent servir qu'en cas d'absolue nécessité.

Que de verser le sang ne peut se faire qu'en cas de légitime défense et que l'on ne se venge pas, la loi et la justice sont là, normalement, pour punir tout contrevenant à la hauteur du préjudice (sauf quand le pouvoir trahit l'état de droit et le principe de la séparation des pouvoirs).

Est passé le temps, nous semble-t-il, où une tête pouvait être planté au bout d'une pique et être montré à tous en tant que trophée.

Or, de réduire continuellement les matières de la pédagogie ne peut que conduire au ré-ensauvagement de la société, ceci d'autant plus que le fond anthropologique du pays, tendant à la révolution, lui, ne peut que subsister, tout en venant se confronter aux incohérences provenant des préceptes pro-Union-Européenne.

Il s'agit là d'une erreur majeur du macronisme militant et gouvernemental que de croire que, grâce à cela, il sera possible pour ses tenants de contenir la colère de la population.

Il est vrai qu'ils pensent que leur conception est naturellement bonne pour la société, ceci contrairement aux simples faits du tous les jours, et que les difficultés que rencontre le peuple s'évanouiront dès que leur système sociale, purement néolibéral et comptable, aura été entièrement établi.

Or, cela est impossible puisque celui-ci remet en cause les fondements même de la psychologie humaine et de la structure interne de toutes les sociétés présentes tout autant que passées.

Il y eut nombre d'autres essais de même genre, religieux, politiques et, ici, P1010519.JPGéconomique qui, tous, se sont terminés dans de sombres fiascos, le rigorisme protestant en Suisse, le fascisme en Italie ou l'U.R.S.S. en sont trois des multiples exemples.

Alors, si Monsieur Blanquer veut vraiment se retrouver face à de mêmes révolutionnaires que ceux qui furent les sans-culottes, qu'il persévère dans sa litote de vouloir limiter à tous prix les capacités intellectuelles des jeunes français.

Mais peut-on demander à un tel personnage de comprendre quoi que ce soit en cela?

 

 

THEURIC

Les commentaires sont fermés.