Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Je vous présente mes excuses.

Je vous présente mes excuses, amis lecteurs, pour ne pas avoir compris la dangerosité de cette pandémie et d'avoir ri, avec d'autres, des décisions prisent par des gouvernements tels que celui de Chine et maintenant d'Italie.

Ainsi que des craintes exprimés par certains de nos concitoyens.

N'ayant fait que de considérer la chose que comme quelques ruses géostratégiques, ce qui, je le reconnais, étais faux.

Je l'ai cru aussi n'être qu'un fantasme quand c'était une réalité, ce qui était de mon fait un fantasme.

Donc maintenant il nous faut nous pencher sur les nécessités qui viennent.

Pour commencer il ne faut pas paniquer mais rester serein, la panique, par le stress qu'elle génère, peut affecter, parfois gravement, le système immunitaire.

Prendre les décisions qui s'imposent, soit, quand bien même le gouvernement n'en fait pas encore cas, de se confiner soi-même, si cela est possible, en ayant, auparavant, fait ses propres réserves de nourriture.

Au plus tôt serait le mieux, de préférence comptez en pour deux mois.

De grandes conserves de plats préparés que vous mélangerez à des pâtes, du riz, des pommes-de-terre ou des légumes secs vous permettront de multiplier le nombre deP1020483.JPG vos repas.

Du beurre, de la farine et du sucre pour faire des pâtisseries, des fruits secs et, si cela est possible, séchés.

Pensez aux soin du corps et à la propreté de la maison, faites le plein de carburant de votre voiture si son niveau est bas, allez chercher vos papier administratifs sur le web si cela n'est pas encore fait, enfin, préparez tout ce à quoi vous penserez devoir avoir besoin si la nécessité se fait montre....

Vous pouvez utiliser de l'alcool à 70° à la place de produit hydroalcoolique, auquel je rajoute deux à trois gouttes d'huiles essentielles de romarin, de niaouli et de lavande qui sont légèrement antiseptiques, elles ne sont pas essentielles (hi, hi, hi...) mais sentent bon.

Avec vos enfants évitez le plus possible les écrans, pendant les cours qu'ils suivront à la maison soyez avec eux, et s'il y a des choses que vous ne connaissez pas et/ou ne comprenez pas, demandez leur de vous les expliquer en leur disant que c'est ainsi qu'eux-même le comprendront le mieux.

Un parent ne peut pas tout savoir, en revanche il connaît la vie et l'éducation consiste à montrer au bambin de qu'est la vie en société, lui demander des explications lui permettant en même temps de faire l'effort de saisir son cours et de le verbaliser de la meilleurs des façons, donc de le structurer dans son esprit.

P1030088.JPGVous trouverez ici la vidéo du docteur Didier Raoult de l'IHU de Marseille, interrogé par une journaliste de Mandarin TV, celui-ci proposant un traitement efficace si sa posologie est bien respectée et sans effet secondaire hormis sous le soleil.

Ne paniquons pas et agissons dans l'ordre des priorités.

Ce qui est à retenir, toutefois, c'est que, comme pour chaque crise, l'Union-Européenne est grandement absente en se révélant inutile.

Après avoir lu quelques sites, il me semble que le gouvernement n'est pas suffisamment réactif, ce qui est logique vu la conformité de leur idéologie.

Pour le reste, les événements vont sûrement s'accélérer et, de cette pandémie menant à une crise monétaire et boursière en cours, nous pourrions nous retrouver à ce que le système économique cesse de fonctionner.

Vous trouverez , un très beau travail de l'équipe du Fil-d'Actu qui, en peu de temps, va droit à l'essentiel.

Il faut donc mettre de l'ordre dans les priorités et penser en amont les risques que nous encourrons, agir en conséquence, penser aux voisins et amis proches.

Sortez tout de même de chez-vous pour faire un peu d'exercice.P1030143.JPG

Mais surtout, surtout, ne paniquez pas, et ne pas paniquer veut dire de penser à l'avance à toutes les éventualités et de faire de manière qu'à la suite vous puissiez vous dire: je suis prêt.

 

 

THEURIC

Les commentaires sont fermés.