Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Cher Eric Zemmour.

    Cher Monsieur Zemmour,

    Ma foi, je me pose la question de savoir ce que vous êtes.

    Êtes-vous un pauvre naïf se laissant entrainer par des passions pour vous antédiluviennes ou bien plutôt l'un de ces perfides hypocrites qui, par intérêt, narcissisme télévisuel et/ou amour immodéré pour l'Union-Européenne, détourne la population de ses intérêts vitaux?

    Pour ma part je vous considèrerais plutôt que comme étant ce candide crédule, ingénu et simplet ne pouvant percevoir la nature réelle d'une Union-Européenne destructrice des peuples et des pays, aveuglé que vous êtes par une religion, l'Islam, sûrement en raison de je ne sais quel trauma vécu ou d'un lègue, d'un héritage que vous auraient confié vos aïeux.

    Que je vous explique mon approche réflexive.P1030314.JPG

    Sans vos interventions au sujet de l'immigration, Emmanuel Macron, que vous ne cessez de vilipender, n'aurait jamais été élu puisque la population fut confortée, grâce à vous, de porter son bulletin de vote à l'endroit de Marine Le Pen, mettant les autres partis politique en large minorité.

    Ensuite la confrontation Macron/Le Pen ne pouvant que largement privilégier le premier.

    Ce serait, en effet, dénier la réalité que de ne pas comprendre que c'est par les complexes manipulations médiatiques, dont vous fûtes au centre, que les macroniaiseux gouvernent la France aujourd'hui, la conduisant à  son anéantissement, ce dont vous êtes mécaniquement responsable.

    Or, vous l'ignorez sûrement de bien entendre vos propos, la libre circulation des personnes au sein de l'UE, en raison même des traités qui mènent à ces béances frontalières, fait que la France ne peut pas  empêcher les gens d'y circuler comme bon leur semble, dont, entre-autre, les immigrés.

    Or, de la même chose que vous-même avez certifié de manière formelle, le Rassemblement National a, par la parole de nombre de ses cadres et par celui de sa dirigeante, affirmé régulièrement que ce parti politique ne voulait absolument et résolument pas que la France quitte cette union mortifère.

    P1030581.JPGIl me serait ainsi possible d'imaginer même que vous souhaiteriez inconsciemment que l'Islam devienne la religion d'état en France à force d'en faire ainsi la promotion.

    Cette pauvre histoire de foulard de la semaine dernière, de laquelle beaucoup du personnel politique et médiatique s'est rué au nom de la laïcité, trahissant par la-même son esprit puisque le seul but réel de la-dite laïcité c'est la non ingérence d'une quelconque religion dans la vie politique du pays, et seulement cela.

    Cette histoire de foulard, dis-je, de plus que nos proches aïeux ne sortaient jamais de chez-eux tête nue, faisant que les sbires de l'union font oublier l'origine de notre situation, n'est là que pour détourner l'attention du peuple de leurs vrais responsabilités, ce celles dues aux traités constitutifs de l'UE aussi que de tous ceux qui vivent grassement de par son existence.

    Faite juste pour que les électeurs votent au mieux pour le REM ou pour RN aux prochaines élection municipales.

    Ainsi en fûtes-vous, avec d'autres, de hurler à ce faux scandale, en pâmoison, ne vous en voilez pas la face puisque là se trouve votre péché mignon.

    Mais vous ferais-je remarquer qu'il  ne s'agit là que d'une ruse grossière, vieilleP1030602.JPG comme le monde, quand un pouvoir politique se trouve en porte-à-faux: montrer à la masse un bouc-émissaire pour qu'elle détourne les yeux des réels fautifs de ses difficultés.

    Le Tsar, lui-même, usait et abusait de cet artifice envers les juifs, ce qui s'appelait des Pogromes, je préfère vous le préciser parce que vous ne semblez pas avoir les capacités de comprendre cela, ou du-moins de l'avoir oublié.

    De fait et en raison même de vos actions, vous ne faites que conforter l'équipe macronienne dans son pouvoir et, même, si l'oligarchie veut remplacer notre actuel président de la République, par l'une des deux Madame Le Pen par exemple, qui, l'une ou l'autre, ou un encore inconnu, suivrait le même programme unioniste, vous leur en déroulez ainsi un beau tapis rouge pour ensuite blâmer le nouveau désigné vertement sans cesse.

    Sans en percevoir de vos responsabilités.

    Si, de plus, vous lisez mes lignes en en ayant remonté suffisamment loin la trame, vous remarquerez que j'ai, depuis longtemps, montré qu'il est impossible de réformer un système politique triplement verrouillé, institutionnellement, politiquement et idéologiquement, sauf à ce qu'il s'autodétruise.

    P1010838.JPGQu'il en soit de feue l'URSS, du délitement avancé et peut-être terminal des USA ou de celui en œuvre en Union-Européenne, les causes et leurs effets leur sont approchant.

    Pour les causes j'en ai eu une réflexion en Août de cette année à l'endroit de notre union, auparavant j'y avais fait cas des effets potentiels menant à sa disparition.

    En Septembre j'y avais exploré les mêmes mésaventures futures aux États-Unis-d'Amérique.

    Je vous en retransmet ce résumé, sa base constitutive:

    (L'union, puisqu'il s'agit de cela, se retrouve, à un moment donné de son existence, à devoir faire face à sa corruption sous toutes formes, à son affaiblissement et à sa faillite économique.

    L'origine en étant en sa sclérose progressive due à ce que la doctrine qui en avait accompagné l'édification a généré avec le temps des effets pervers la conduisant à cette condition gravement nuisible.

    A ce processus déjà néfaste, s'y rajouteront des mécanismes politiques l'accélérant grandement, annonciateurs de sa prochaine débâcle.

    Les raisons en sont qu'à ce moment là trois forces fortement antagonistes apparaissent:

    1)-la première critique et réformatrice;

    2)-la seconde conservatrice;P1030262.JPG

    3)-la troisième subversive et dissolvante.

    Ceci accompagné de cette grave perturbation du fonctionnement de ce système politique.

    Cette troisième est, au début, relativement discrète, probablement ne se reconnaissant pas comme telle et est même plutôt faible, se trouvant fortement décalée du centre du pouvoir.

    Les luttes internes des deux autres forces tendent à désorganiser le fonctionnement du-dit système, les affaiblissent l'une et l'autre et, surtout, en rendent visibles les incohérences structurelles aux populations et, dès lors, en en accroissant le rejet.

    Tout cela mène à une instabilité organisationnelle de ce système politique qui s'affaiblit structurellement.

    Ceci accompagné de la monté en puissance de la force subversive qui, en raison même de cette instabilité, toujours génératrice d'une forme ou d'une autre de violence, se radicalise puis prend le pouvoir, soit en achevant la destruction de ce système, soit après que celui-ci se soit autodétruit.)

    Or, bien que doté d'une immense naïveté,  vous êtes loin d'être sot.

    De lire tout ceci sûrement en dodelinerez-vous du chef, l'air entendu, comme vous le faites mainte fois lors de vos débats aux désaccords plats, puisque comme il en est P1030208.JPGde tous vos contradicteurs, votre angoisse existentielle se trouve, en plus de existence de l'Islam en tant que réprouvé pratique, en ce que  notre nation puisse sortir de l'Union-Européenne et que les USA décèdent.

    A son sujet et à celui de notre gouvernement, vous les tancez sans cesse, certes, mais sans jamais les remettre en cause, votre marotte, votre violon-d'Ingres vous aveugle Monsieur.

    Comme Mélenchon et d'autres, tout juste voulez-vous que la-dite union se réforme, ce qui est impossible, ce que vous reconnaîtriez sans doute, de plus.

    En fait, comme beaucoup, vous n'êtes que l'un des multiples idiots du système.

    La preuve en est qu'à chaque fois que vous déblatérez un poil de trop au sujet des musulmans vous êtes viré de la chaîne de télévision où vous devisiez à loisir pour être réembauché aussitôt par une autre.

    Peut-être aussi que vos émoluments sont-ils juteux?

    Qu'en sais-je!

    Quand à l'Islam, ma foi, elle saura s'intégrer à la société française dès lors que notre pays sera sorti de l'UE  et de l'OTAN, de manière multiple suivant la personnalité deP1030196.JPG chaque musulman.

    (Étant donné que le racisme se lit toujours dans des propos généralistes sur un peuple quelconque en racontant les poncifs rapides et falacieux du moment, toujours basés sur une sensibilité paranoïaque.)

    En fait les musulmans d'aujourd'hui sont devenus les juifs d'hier

    Quelle que soit la façon avec laquelle cette sortie se produira, la diminution rapide du chômage et le rétablissement de l'économie du pays, ainsi que l'entraide nécessaire de chacun pour chacun fera le reste: l'intendance suivra.

    A ce sujet il ne m'est pas surprenant que vous n'osiez pas vous frotter à une personnalité comme François Asselineau, une fois en 2017 vous a suffit, obligé que vous fûtes par la compagne électorale en cours, il en est de même d'Emmanuel Todd au demeurant, qui doivent être tous deux, à votre goût, trop intelligentes pour vous.

    Préférant telle ou telle personne de la classe politique traditionnelle infiniment plus à votre dimension et que vous pouvez, à loisir, dominer de votre balancement de tête, puis de lui amener une contradiction facile.

    Ainsi vous voudriez nous faire croire être ce que vous n'êtes pas, c'est à dire quelqu'un d'hostile à l'union, à l'euro, à l'OTAN, aux États-Unis-d'Amérique et à Macron, ainsi qu'aux gouvernements précédents, critiquant vertement les actions étasuniennes mais, en aidant ainsi constamment à la construction européenne, stabilisant de ce fait même la domination des européens par les USA .

    P1030255.JPGCertes vous relevez que l'Arabie-Séoudite et le Qatar perfusent leurs idéologies islamistes sur notre sol, mais sans jamais faire mention des fragilités véritables de ces deux pays et, dès lors, de celles de l'Islam sunnite, dont l'origine se trouve au-dedans des égarements de toutes sortes de ces  deux états  en raison même de ces-dites fragilités intrinsèques dont vous trouverez la cause autant dans leur surpopulation, l'assèchement de leurs nappes phréatiques que de celui de leurs puits de pétrole.

    Mais également dans cette alliance de la carpe et du lapin entre ces deux pays et les USA et Israël, cette dernière qui se devrait, quand à elle, de se rapprocher au plus vite de l'Iran, la réelle et première puissance dans la région, en une alliance autant naturelle que logique entre deux égaux.

    Alliance dont les USA ne veulent absolument pas puisque cela leur ferait perdre définitivement toute velléité de puissance en mer Méditerranée, mais aussi en Eurasie, et un France-quitte en accentuerait d'autant une perte de domination d'un l'empire US en déclin avancé.

    Vous désapprouvez ses décisions et ses actes, je ne pourrais le nier, mais jusqu'à quel point n'en craindriez-vous pas, comme tant d'autres, la disparition?

    Et je peux également vous parler de la Turquie, dont les russes tentent de toutesP1030332.JPG forces d'en sauver le gouvernement au risque sinon que ce pays se désagrège politiquement, aussi que d'un Erdogan qui essaie de se débarrasser de ses propres islamistes qu'il avait si bien couvé en son sein.

    Lesquels de ces pays auxquels nous sommes alliés, pourrions-nous nous demander, proviennent les attentats qui ont ensanglanté la France?

    A qui profitèrent-ils réellement?

    Pourriez-vous poser de telles questions à la télé?

    C'est pour cet ensemble que vous leur êtes tant utile, à la ploutocratie du temps et à l'UE€/OTAN/USA, à notre gouvernement, ainsi qu'au suivant possible si, encore une fois, un être à la botte de l'oligarchie financière française, européenne et étasunienne en venait à être élu à la magistrature suprême et dont vous, vous serez l'un des acteurs propagandistes primordiaux.

    Élu  que, comme celui présentement, vous critiqueriez ensuite vertement sans en vouloir voir, tout en le percevant, ni les origines, ni de ceux qui en tirent les ficelles, ni même vraiment à qui cela profite, par enfermement doctrinal obtus.

    Vous mettant en cela en une situation de double contrainte puisque n'en voulant pas en déduire la résolution qui se devrait d'être la nôtre, soit de quitter ce fatras P1030512.JPGdébilitant et ruineux.

    Protégeant de ce fait même l'Union-Européenne de ce rideau de fumée, que visiblement vous détestez.

    Du-moins faites vous preuve, en cela, d'une honnêteté, il est vrai contradictoire, que bien des classes-moyennes hautes à supérieurs dénient de par leur racialisme doudouiste à l'hypocrisie criarde, et ne déifiez-vous pas l'union comme eux.

    (Je me dois de préciser, il est malheureux qu'il me faille le faire, que celui qui affirme qu'un noir, un arabe, un asiatique ou n'importe qui d'autre ne peut pas être, par nature et collectivement, raciste, est en soi du racisme par une projection inversée de sa propre culpabilité de l'être inconsciemment, mais aussi en raison de infantilisation et animalisation de la personne ainsi désigné.

    Je dirais de même si un noir, un arabe, un asiatique... affirmait que le blanc ne peut pas être raciste.

    Il s'agit là de la fable du mythe du bon sauvage divulgué par Jean-Jacques Rousseau.)

    Ce n'est pas vraiment par faiblesse intellectuelle mais bien plutôt à cause de votre impossibilité de vous confronter à de vos monstres intérieurs, de vos névroses (qui n'en a pas, il est vrai),  vous rendant impossible de concevoir le monde musulman  avec quelque subtilité que ce soit, y ôtant toute souplesse puisque votre esprit est part trop stratifié.

    Observez par exemple la monté du christianisme protestant en Algérie par le prosélytisme forcené des missionnaires US, les algériens ne seraient-ils pas en droit de dire la même chose sur notre compte, nous si tant et tellement contraint et obéissant de cet empire exsangue et en voie de délitement avancé?

    Empire étasunien qui, de reste, est entrain, de lui-même, de détruire de ce qui fait une bonne part du protestantisme.

    C'est tout cela qui vous rend ainsi d'une naïveté extrême.P1030199.JPG

    Sauf à ce que vous en soyez conscient et agissiez en cela non pas par conviction mais pour de seuls appâts du gain, en ne faisant que de nous jouer sempiternellement la comédie, ce que de quoi je n'oserais croire, vous qui paraissez être le dernier intervenant à peu près sincère dans le PAF...

    ( Connaissez-vous l'histoire de, Paf!, le chien?)

     

     

    THEURIC

    PS: Parlez-vous des GOPE et de ce que cela veut dire de destruction de la France?

  • De la régénération.

    Assurément aucune société ne peut être fleurissante et heureuse si la partie de loin la plus grande de ses membres est pauvre et misérable.

    Adam Smith.

     

    Nous nous retrouvons aujourd'hui en une situation étrange.

    Si en 2008 le système économiste monétariste avait, dès cette époque, cessé de fonctionner, la majorité de la population mondiale n'aurait absolument pas compris ce qu'il se serait passé.

    En retour, nous aurions eu une bien plus grande facilité, et pas seulement en Europe et en Occident, pour repartir rapidement  sur des bases infiniment plus  saines.

    Depuis lors, tous les quatre ans environ, nous nous retrouvons à devoir faire face àP1020814.JPG une accentuation des tensions économiques globales provenant de l'appauvrissement continuelle de toutes les classes-moyennes, mais aussi des plus pauvres.

    L'origine s'en trouvant que, pour pouvoir sauver le-dit système, les gouvernements présents à chaque période se retrouvent contraints de devoir tous les ponctionner de leurs richesses, souvent déjà réduites, à chaque crise cyclique de 4 ans.

    Ce qui mène à ce que cet appauvrissement génère des dégâts progressifs sur le tissu industriel international, conduisant inéluctablement à une nouvelle crise, discrète, dissimulée, omise, qui suit ces quatre années passées à ces délitements, puis ce cycle reprend, paupérisant chaque fois d'autant plus les populations.

    Après celles de 2012 puis de 2016, nous parvenons maintenant à 2020 où s'y discute, du-moins en France de ce que j'en sais, d'une possible, voire d'une probable faillite mondialisée.

    Là se situe de cette étrangeté, bien compréhensible, de notre situation présente: autant ces dégâts occasionnés en bientôt douze ans n'ont fait que grandement s'accentuer, autant la part de la population qui en saisit le fait augmente, c'est normal, elle s'appauvrit plus à chaque fois.

    En outre, ce que nous explique Monsieur Sannat ici c'est que les bourses peuvent fonctionner sans trop de problèmes encore longtemps, tout en ce que ces P1020939.JPGinstabilités sociale et industrielles continuent de s'enfler à la même cadence que les bulles spéculatives.

    Pour comprendre ce que je veux expliquer il me faut rajouter, en plus de l'économie monétariste des oligarques de toutes nationalités, et de celle réelle, industries, fabriques, mines et agricultures, une troisième partie participe de cet ensemble, celle de la politique et donc des peuples.

    Ce qui, en quelque sorte, est la réalité pleine et entière de l'économie réelle puisque, en toute fin, toute économie fonctionnelle ne peut avoir d'existence que pour et par le peuple.

    C'est cela, bien que ce ne soit pas formulé, que la population française commence à comprendre.

    Il y a donc trois composantes en présence, l'économie monétariste oligarchique d'un coté, les nations continuellement appauvries et dès lors les pays de l'autre, tous deux aux intérêts divergents et, au milieu, l'économie réelle qui se délite.

    Sachant que, dans l'ensemble, la plupart des gouvernements sont, de manière plus ou moins formelle, assujettis aux oligarchies.

    Même la Chine semble, en raison de ses décisions, dans une situation analogue, quand bien même de ses riches quitte ce pays, Xi Jinping parait être, par idéologie ou par pression, empreint des mêmes contraintes qu'ici.

    Il y a désindustrialisation, le signe le plus juste en cela c'est de remarquer que l'IranP1030007.JPG et le Vénézuéla, au moins, sont en interdiction de commercer avec le reste du monde par ordre des États-Unis-d'Amérique et, donc, que 40 à 60% du pétrole mondiale se retrouve de fait en situation de blocage d'exportation, le prix du pétrole, et dès lors de celui de l'essence et du gasoil qui devraient tous exploser, ne se retrouvent pas à avoir un coût si exorbitant que cela, voire, même, il stagne.

    La raison de cette interdiction en étant pour les USA de pouvoir vendre son pétrole de schiste à un prix raisonnable.

    Il eut été une autre époque où une telle restriction des carburants aurait fait flamber leurs prix en une inflation très importante.

    Comme nous l'avons vu au début de ce billet, la spéculation monétariste, les bourses, voire même le système monétaire international, peuvent perdurer pendant encore longtemps, pour ce dernier la raison en étant que ce sont toutes les monnaies qui se dévaluent en même temps, ce que vous percevrez comme moi dans cet audio vers les 15mn., du même intervenant qu'indiqué plus haut (sauf de la Russie et de l'Islande, je ne sais pas comment ils maintiennent leur monnaie dont la valeur se devrait de s'enfler puisque toutes les autres s’atténuent, sauf à ce qu'ils vivent en semi-autarcie).

    Par conséquent les instabilités de ce système tendent toujours plus à s'accroitre, à cause de cette désindustrialisation mondiale provenant de l'appauvrissement des classes-moyennes de tous pays, via les ponctions monétaires oligarchique par le biais des impôts, des privatisations, augmentations des prix, productions monétaires, crédits/dettes pour tous et autres subterfuges (même les USA trumpiennes n'y échappent pas).

    P1020488.JPGIl est à remarquer que de plus en plus de peuples tendent à se révolter contre leur gouvernement, tous attendaient que la France se réveillât pour se faire.

    Cela provient autant de leurs difficultés grandissantes, de leur prise de conscience de leurs provenances, même si celle-ci est quelque peu indéfinie, que de la fragilité progressive des-dites oligarchies et, dès lors, de ces gouvernements sous leur autorité.

    C'est pourquoi je dis qu'il y a le retour de la politique.

    Pour le moins, chaque peuple choisit normalement celui de gouvernement qui lui convient, sauf quand une force supérieur au-dit peuple, ici ploutocratique, y met à la place un fantoche à sa botte, celui des macronniaiseux en étant l'exemple typique, il en est de même de celui merkellien en Allemagne.

    Or, de 2008 à bientôt 2020, le rapport de force tend à s'équilibrer entre un pouvoir oligarchique, anciennement puissant et désormais déclinant, et la prise de conscience populaire montante, continuelle, des raisons de la situation économique nationale et internationale.

    Ce mouvement est, actuellement, entrain de se croiser, d'où ce retour à la politique de la population, puis, à un moment donné, ce rapport de force, momentanément égal, s'inversera.

    Il m'est de prudence que de vouloir considérer que ce phénomène d'inversement de ces forces puisse être déjà  pleinement présent aux USA, ainsi de ne rester qu'uneP1030286.JPG idée seulement potentiel tant qu'aucune preuve formelle ne vienne l'étayer, il est toutefois à remarquer que ce pays a, depuis 7 décennies, une avance évolutive d'une dizaine d'années sur les pays européens, donc sur la France.

    A ceci j'y rajoute mon hypothèse (puisque elle n'est pas également vérifiée totalement par des faits) que la déchéance des deux empires, URSS/USA, à trente ans intervalle, s'effectue suivant un processus inversé en miroir.

    Partant de cette idée, je considère qu'il est fortement probable que ce sera à cause de mécanismes politiques US, dès lors provenant du peuple, que le système économique monétariste mondialisé s'effondrera.

    Si j'y fait intervenir une autre de mes idées, celle, en postulat, voulant qu'il n'est pas possible de réformer une organisation politique triplement verrouillé, institutionnellement, politiquement et idéologiquement, sauf à l'auto-détruire.

    Et que des trois composantes en jeu en temps de réforme autodestructrice d'une telle organisation, j'en rajoute une quatrième, nouvelle, concernant l'empire US, mais aussi sa perle coloniale qu'est l'Union-Européenne:

    1)-la première critique et réformatrice, l'équipe trumpienne et ses affidés;

    2)-la seconde conservatrice, l'état profond et ses affidés;

    P1030531.JPG3)-la troisième subversive et dissolvante, d'un ensemble d'obédiences complexes d'une forme de sociale-démocratie jusqu'à un socialisme libertaire radical, en passant par un communisme à l'ancienne;

    4)-cette quatrième composante serait faite, donc, suivant cette perspective, d'un nationalisme d'état se développant au sein de  l'union Outre-atlantique, au Texas notamment;

    Nous pourrions considérer comme hypothèse, que je pense solide, la séparation de plusieurs de ces états des Etasunis qui remettraient en cause l'existence du dollar US en mettant en place une nouvelle monnaie nationale.

    Il n'est pas possible, en effet, que de telles instabilités économiques et politiques partout dans le monde et qui ne font que s'accroitre, ne génèrent un phénomène de rupture à un moment ou à un autre.

    Son centre de gravité, aux deux sens du terme, se trouvant au pays de Tonton Sam et du dollar US, puisque c'est là que s'y trouvent les tensions les plus fortes, comme de plus il y a des désaccords idéologiques de ces deux premières composantes entre la plupart des états des États-Unis et que des forces sécessionnistes s'y développent au sein de certains d'entre-eux.P1030098.JPG

    J'émets donc cette hypothèse, une de plus, que cette nouvelle dissidence pourrait être la raison pour laquelle ce système économique monétariste international s'effondrerait, un début de sécession précédant l'éclatement des USA.

    Aucune de celles que je vous avais déjà proposé par le passé à votre réflexion ne me paraissent pleinement satisfaisantes, celle-ci, du-moins, bien que surprenante, au parfum, je l'avoue, quelque peu fantasque, me semble être la plus solide de toutes, même si je n'en ai pas non plus une pleine satisfaction.

    Cela voudrait dire en effet que ces quelques états seraient en phase discrète de mise en œuvre de cette indépendance et, ce, de tous points de vues, politique, économique entre-autre, sans être repéré par le pouvoir central.

     

    Mais pourquoi  donc donner comme titre de ce billet: De la régénération?

    C'est parce que je sens l'envie populaire grandissante d'un renouveau de la connaissance, de l'érudition et de la critique des croyances, chose que je ressens en France, ben oui, c'est mon pays, sinon, aussi, je n'en serais pas à écrire ces lignes, de vouloir comprendre la réalité des causes de notre situation, de vous en P1020207.JPGexposer mes réflexions.

    Lié à la monté puissante du sentiment patriotique que les gilettistes nous ont montré, faisant la preuve que notre indétermination d'Être, notre perte d'identité, s'efface à  son rythme, ce qui ne peut que nous conduire à la régénération de notre pays, du-moins à ses débuts.

    Parce que, aussi, je ne vois pas comment les USA pourraient se sortir autrement du bourbiers dedans lequel ils se sont mis et nous ont mis à leur suite, des forces  contraires qui s'y confrontent de plus en plus, ainsi que de l'affaiblissement continu de leur état profond et du pouvoir central.

    Que si je suis logiquement cette hypothèse d'un effondrement inverse des USA par rapport à ce qu'il s'était passé en URSS, où, pour ce second, l'éclatement de cette union à fait suite à sa dissolution, je peux donc postuler que pour le premier cet éclatement précèdera sa disparition, en tant qu'empire et/ou en tant que pays.

     

    Ce qui marque qu'il y a régénération des peuples aujourd'hui c'est cette envie de comprendre, et si je ne cesse d'explorer sans discontinuité notre époque tant troublante c'est bien parce que je participe à un mouvement de fond, celui de la, suivant chacun, découverte ou redécouverte de son identité.

    P1030295.JPG

     

     

    THEURIC

    PS: il y a un personnage dont je me demande s'il ne serait pas quelque peu hypocrite, il s'appelle Eric Zémour, sinon il ne prendrait pas tant plaisir à passer à la télé.

    A quel jeu participe-t-il?

    Pour qui travaille-t-il?