Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Du tunnel cognitif à son double déni.

Guêpe germanique (Vespula Germanica)

 

Bonjour chers lecteurs,

 

Avant-propos:

Comme j'ai pu l'exprimer à mon billet précédent, j'émets, en tant que penseur brut, une série d'hypothèse, j'effectue, de la sorte, un travail philosophique en explorant la réalité.

S'il s'agit d'hypothèses et non pas de théories, c'est parce que je ne détiens pas les outils nécessaires pour en prouver la pleine et entière véracité, pour les développerP1050232.JPG par une activité scientifique, ce ne sont donc que les résultats des processus purement réflexifs sans que, comme tous purs philosophes, je ne puis en apporter les preuves concrètes.

Il ne peux que s'agir, dès lors, que de démonstrations, sans en y apporter un étayage chiffré et clairement précédé d'études approfondies et détaillées.

Le but premier de ladite philosophie est, comme je l'avais précédemment conté,  de structurer la pensée en tant que constitution devenue première de nos mécanismes mentaux, puisque permettant de scinder inconscient et conscient en faisant émerger la conscience en tant que telle, là encore, composante essentielle et elle aussi devenue dorénavant incontournable de nos dispositifs de cognition.

Cette double émergence ayant contribué, pour nos lointains aïeux, à percevoir avec une pertinence accrue cette réalité et, dès lors, de faire progresser leurs puis nos démarches mentaux, donc de notre compréhension du monde tant sur le plan temporel que de ce qui est constitutif à la véracité des faits de ce qui est perçu et vécu.

Or, la pensée mais aussi la conscience qui en est est la résultante, en tant que nouvelles fonctions psychiques, sont extrêmement jeunes, dont je situerais l'émergence aux alentours des 20 000 ans antérieurs à notre modernité.

De ce fait, elles sont toutes deux d'une très grande fragilité et peuvent, pour diverses raisons, être gravement affectées sous formes différentes.

P1050182.JPGAinsi, une grave angoisse due à ce que se produise une rupture dans ce que je nomme notre "composition de sens" ne peut que mener à ce que la pensée en soit sérieusement perturbée en en atteignant notre perception et compréhension de la matérialité du réel.

( Ceci accentué par la structure de socialité, soit les concepts, considérations, opinions, notions, us et habitus du et/ou des groupes constitués, où chacun contribue, dedans lesquels nous vivons: milieu social, professionnel, amical, associatif qui, par un effet d'entrainement, tend à rendre difficile, voire parfois impossible, la prise de conscience de la fausseté potentielle de ces acceptions partagés. )

J'émets ainsi l'idée qu'un nombre important de personnes, tant au gouvernement, dans la classe politique et syndicale, dans la haute administration, dans les médiats officiels, au sein de l'oligarchie ainsi que d'une proportion de la population, dont les islamistes de tous bords, souffrent d'un tel mal.

Ce qui ne retire en rien de ce que j'ai pu expliquer auparavant des causes autres de nos difficultés présentes.

Etant entendu que la seule manière de se guérir de cette altération psychique, pouvant se montrer importante, ne peut qu'être que d'en prendre conscience en saisissant toute la fausseté des suggestions antérieurement mises en place.

Cette conscience nous permettant ensuite de nous adapter au mieux aux évolutions sociétales en cours, ce qui nous était antérieurement ardu, voire ici impossible.

 

Du déni lié à l'achèvement de notre dominationP1060206.JPG impériale et de l'idéologie néolibérale:

Il est vrai que j'ai, de multiple fois, traité de ces deux sujets, ceci parce qu'ils me sembles centraux pour comprendre les événements telles que nous les vivons, les observant, à chaque fois, sous un angle différent.

Capital, pour moi, en en étant d'en concevoir, d'en conceptualiser au mieux les faits puis de vous en proposer les résultats, ceci affin d'éviter de ce que, aux difficultés matériels auxquelles chacun se doit et se devra bientôt de se confronter, ne s'en rajoutent pas celles psychologiques rendant l'ensemble ingérable.

Mais aussi, peut-être plus encore, pour que ceux pour qui l'action devient d'évidence, pouvant même provenir de la police, de savoir à quoi ils s'affrontent, soit à un déni manifeste de ceux notés plus haut, de ce que leur monde dedans lequel ils se concevaient exister s'effondre.

Cette série d’acronyme: UE€/OTAN/USA, que j'utilise pour désigner leur univers, montrant le lien indéfectible qui existe entre-eux.

Qu'ils conçoivent plus ou moins inconsciemment, là se trouve l'hypothèse que je dépose ici, que cette mouvance impériale organisationnelle puisse disparaître en un court laps de temps génère en eux une très douloureuse crise d'identité les conduisant à une angoisse de même intensité qui, de ce fait même, leur fait se P1060536.JPGrompre leur composition de sens.

Pour, eux, tenter de surmonter cette détresse psychique, ne leur laisse pas d'autre choix que de nier ces faits et de continuer d'agir comme si cela ne se passait pas ainsi, de la même manière que par le passé.

Ce déni, mécaniquement, amenant des décisions collectives dont le but sera de ce que cette perception qui leur est effrayante et déliquescente de leur réalité puisse leur être dissimulée, voilée à leur conscience, en une scission névrotique entre ce qui est perçu et en est saisi.

Ce but illusoire étant de poursuivre et d'achever la construction européenne, d'obéir à ses injonctions, et, dans le même temps, parce que leur dogme est celui du néolibéralisme, de se faire de l'argent, c'est pourquoi il se dit, sûrement avec raison, que l'un de leur dessein est de conduire, en la terrorisant, la population à accepter un vaccin contre ce coronavirus provenant des Etats-Unis-d'Amérique, puisqu'ils imaginent la France, et/ou l'Union-européenne, suivant chacun, être le 51ème état de ce pays.

( L'une des preuves la plus manifeste de ce que j'avance est le fait que, à la télévision française, nous est parlé des élections étasuniennes comme si l'on nous demandait, à nous, la population de France, de devoir choisir et voter pour Biden plutôt que pour Trump, pour les démocrates plutôt que pour les républicains, ce qui est, vous le reconnaîtrez, absurde. )P1050933.JPG

Ainsi voyons-nous les syndicats discuter avec le gouvernement, comme si de rien n'était, de la disparition des indemnités chômages au moment même où ce nouveau confinement s'annonce, ceci à l'orée de l'effondrement de l'économie-monde et du début d'une guerre civile aux USA dont personne ne peut prévoir ni les enchaînements, ni les conséquences, en ce seul exemple parmi tant d'autres.

 

Le tunnel cognitif:

A mon sens, il s'agit là d'un phénomène similaire à ce qu'il se produit, en aéronautique, lorsque le pilote de l'avion  perd ses reperds, pour une raison quelconque, lors du pilotage de son avion: il s'agit d'un tunnel cognitif.

Ici nous discutons de quelque chose de collectif où il nous est loisir de percevoir que, quoi qu'il puisse se passer, les sujets agissent à l'encontre du contexte véritable en une forme d'accord informel, où, de plus, leurs discordes sont, eux aussi, tout autant déconnecté de la réalité, ce que nous pourrions appeler, en reprenant une vieille formule: le syndrome de la dispute du sexe des anges.

L'image, qui pour nous pourrait être dérangeante, que j'en ai conçu, en tant qu'un tel tunnel, est celle d'une perception, pour ces acteurs, d'être plongés dans les ténèbres d'un très longs souterrains, d'une lumière lointaine, fantomatique, qui ne leur serait qu'à peine perceptible au loin,  qui leur serait donc P1060130.JPGleur but chimérique, fantasmatique vers lequel ils se dirigeraient.

Sans pouvoir percevoir que, de fait, ils se trouvent en pleine lumière, hors de toute troué, n'entendant ni ne voyant aucunement la claire réalité.

 

L'effondrement de la composition de sens:

L'effondrement de sa propre composition de sens est gravissime pour celui qui le vit, ceci d'autant plus l'âge avançant.

C'est pourquoi, dans l'un de mes billets précédents, j'avais raconté l'histoire de cet ami de mes parents, militaire officier à la retraite de l'Allemagne-de-l'est, que je connaissais, et qui, peu d'années après la disparition de la RDA, mourut d'une crise d'asthme.

Nos énergumène qui, pour l'instant encore, nous dirigent, croient véritablement autant à la dangerosité apocalyptique du SRAS-COV-2, de l'inefficacité de l'hydroxychloroquine, que de ce qu'il est plus difficile d'éviter les effets de cette maladie en confinant les gens chez-eux que de rebâtir, avec aisance rêvassent-ils, un système économique ainsi détruite.P1060103.JPG

Ces explications n'excluant d'aucune façon leurs responsabilités multiples des effets de leurs décisions et de leurs trahisons nombreuses.

S'ils se retrouvent au-devant de juges, si, auparavant, ils sont conspué par la population, si celle-ci se révolte, il n'y aurait là que de la simple cohérence populaire.

Du-moins est-il bon que chacun comprenne de quoi, mentalement, il s'en retourne pour eux, ne serait-ce que pour qu'ils évitent une angoisse inutile, qu'ils comprennent, si ce n'est déjà fait, pourquoi nos économies vont vers la faillite, de s'y préparer, et comment agir au mieux pour ceux qui se décideraient à l'action.

Chaque décision, chaque action, chaque pensée et chaque parole de l'Être Humain a sa logique propre et sa raison d'être, même si cela se révèle être délirant, même la pire des déraisons à ses raisons et ses causes.

Le tout en étant d'en comprendre le fond.

 

 

THEURIC

Pour le plaisir des yeux.

P1000191.JPG

Commentaires

  • Je m'écris un commentaire, en complément de ce billet et d'autres passés je vous propose le blog de Jacqueshenry.

    Voici son adresse où, au sujet du coronavirus, y est donné l'ordre du nombre de mort des pays où il en a eu le plus:

    https://jacqueshenry.wordpress.com/2020/10/28/reflexions-sur-la-politique-covidienne-de-la-france/

    En voici l'extrait :

    Ce n’est plus une surprise pour les Français mais également pour de nombreux pays du monde de constater que les pays occidentaux « les plus riches » ont été les plus affectés par l’épidémie de SARS-CoV-2.

    Les deux exceptions en nombre de cas et nombre de morts sont le Brésil et l’Inde, deux pays où l’économie informelle est telle que tout confinement ou toute mesure dite de distanciation n’ont pu être mis en place au risque de ruiner l’économie.

    L’illustration ci-dessous est révélatrice : les pays les plus touchés par la pandémie se trouvent en Europe, hors USA, et par ordre décroissant la France, l’Espagne, la Grande-Bretagne, l’Italie, l’Allemagne, la Belgique, les Pays-Bas et la République tchèque.

Écrire un commentaire

Optionnel