Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Un chien, une jeune femme et un virus.

    P1030109.JPGHier je suis allé à Paris en voiture et m'étais garé au parking souterrain de la gare de Lyon (heureusement que je ne fais pas ça tous les jours, ça coûte un fric de dingue, comme le dirait notre godelureau national, devinez qui).

    Après que j'aie effectué mes courses, je prenais l'ascenseur où s'y trouvait une demi-douzaine de personnes, entre-autre une dame avec son toutou, puis une jeune femme qui montrait des réticences en y entrant, en voyant l'animal.

    Ce que l'un des hommes présents remarqua et lui demanda si elle n'aurait pas peur des chiens, ce qu'elle répondit par l'affirmative, ajoutant ensuite qu'avec celui-ci, de petite taille, cette phobie était moins puissante.

    A ce moment là de la conversation je m'en mêlais en lui expliquant que le chien est le descendant du loup humanisé, puis que la peur activait toujours nos structures symboliques (bien entendu, je ne m'y exprimais pas ainsi en allant au plus court de mon expression), que si elle était ancienne et/ou inconsciente cette peur pouvait se déplacer vers un objet représentatif, ici le chien (ce qui est à l'origine des phobies), symbole qui est notre pré-câblage neuronal de notre psyché profonde.

    Enfin, je lui dit que dès qu'elle aura compris l'origine de cette peur cette phobie s'évanouira.

    La porte s'ouvrit et, sur ces mots, je sortis de l'ascenseur.

    P1020431.JPG

    Plus tard, dans ma voiture, en roulant, je fus surpris de cette idée que j'avais émise: la peur activait toujours nos structures symboliques.

    Or, ai-je soliloqué, nous pouvons percevoir une peur actuellement, collective, que les médiats n'ont que de cesse d'amplifier, celle au sujet de ce coronavirus qui agite autant le lanterneau médiatique que de celui politique.

    Ceci quand les épidémiologistes, professionnels de la chose, ne paraissent pas s'en affoler outre mesure.

    Dès lors, la question logique me venant à l'esprit ne pouvait qu'être: quelle peut être que cette peur qui, déplacée à l'endroit de cette maladie qui, sommes toutes, n'a, jusqu'à présent, fait que quelques centaines de morts et généré que quelques milliers à dizaines de milliers de malades dans le monde, ceci au regard des 7, 7 milliards d'habitants sur terre?

    Les épidémies et autres pandémies faisant parti de ces craintes universelles qui, tout au long de l'histoire, ont ravagé les peuples et les pays, et dont nous pouvons, tout à loisir, retrouver les représentations imagées, symbolique, sous une forme ou une autre, à l'exemple du quatrième cavalier de l'apocalypse dans la bible.

    Puis la réponse me vint: il s'agit de l'adanthropisme, ce néologisme, composé du P1030087.JPGpréfixe ad-, qui va vers, et Anthropos, l'Homme, que j'avais inventer pour rendre compte du plus que désir, de cette envie profonde, archétypal, des enfants de devenir adulte mais qui, je l'ai compris à ce moment là, se retrouve à être déstabilisé chez l'adulte quand surgit une perte d'identité par la perte de la détermination de Soi.

    Ceci chez tous ceux qui, européens, occidentaux, se disent européistes et internationalistes, ce qui génère une peur angoissée de ne pas ou plus savoir qui ils sont, menant à une culpabilité importante, l'un de ses autres effet en étant les violences policière à l'endroit des gilettistes, des grévistes et des manifestants contre le projet de loi sur les retraites, des juges par exemple.

    Qui eux ont, aussi, d'autres causes que j'ai pu étudier avec vous précédemment.

    Mais en quoi donc de ne savoir qui être peut-elle mener à cette peur irraisonnée en une pandémie qui, pour l'instant, n'en reste qu'un minuscule épiphénomène?

    Quelle pourrait en être la mécanique?

    Il faut, à mon sens, la rechercher dans l'activation d'un autre symbole, autre archétype puissant (le symbole étant l'image archétypale), celui de la punition divine, ce qui se met en écho d'un autre fantasme phobique, celui d'un réchauffement climatique anthropogénique qui, quand bien même surviendrait-il, serait en tous points infiniment plus bénéfique pour l'Être Humain qu'un P1030150.JPGrefroidissement.

    Sachant de plus que le CO², composant 0,04 % de l'atmosphère suivant ce site (les commentaires et non pas le texte originaire), ou 0,05 % suivant le livre "L'émancipation de la vie"  de Josef Reichholf, permet aux plantes de se développer et plus il y en a, mieux les plantes poussent et mieux l'agriculture s'épanouit.

    Sans CO², là, ce serait une réelle catastrophe, mais bon, revenons à nos moutons, bêêêê.

    D'où provient donc cette activation?

    De ne pas pouvoir se définir en tant que personne, tant en tant qu'individu que collectivement, ceci en raison de l'intense propagande idéologique médiatique, dont les tenant souffrent du même mal, remettant en cause autant la sexualisation biologique des gens que de leur appartenance à un peuple, une nation et dès lors à un pays, mène à une grande instabilité psychique et donc à une peur angoissée inconsciente des sujets puisque ils ne savent plus quelle est leur identité.

    Perdu dans ce vide, dans ce néant, ces gens, puisque ils ont le sentiment, en réalité faux, de ne rien être, par inversion, pour surmonter cette peur angoissante de ne pas pouvoir se dire Être Humain, en raison de leur tentative de compensation de cet état mental déplorable, peuvent se vouloir sentir d'être tout, de se considérer être tout, donc être Dieu lui-même.P1030360.JPG

    Mais puisque ils se savent ne pas être dieu, ils projettent sur les autres leurs propres tourments en les accusant inconsciemment d'être la cause de ce mal-être, mais pour des raisons fallacieuses, puisque ils ne sont pas dieu, en invertissant la réalité.

    D'où cette idée idiote de ce réchauffement climatique anthropogénique qui n'existe pas mais qui, s'il est pris au sérieux, ne peut que mener à une baisse de l'usage d'énergie conduisant ipso facto à la mort par famine d'une grande majorité de la population mondiale.

    Tout comme d'interdire à la population de sortir de chez-elle pour cause d'épidémie ne peut que conduire à cette faillite généralisée qui, quoi qu'il en soit, arrivera à un moment ou à un autre, et qui sera, elle aussi, meurtrière par la cessation de fonctionnement du commerce international et de l'effondrement de la grande majorité des monnaies.

    Se prenant donc pour dieu tout en sachant que c'est faux, les tenant de ces absurdités punissent donc les populations par des considérations fictives mais pour eux bien réelles qu'ils font tout pour les leurs faire croire, ceci en les plongeant dans leur monde imaginaire.

    P1030467.JPGCe processus provenant, me semble-t-il, d'une minorité agissante souffrant d'une grave perversion narcissique conduisant les peuples occidentaux, surtout, dans ledit monde imaginaire que j'appelle un brouillard conceptuel.

    Comprenez bien que dans le même temps ils croient à leurs fantasmes mais les utilisent aussi pour conduire et manipuler leurs sujets.

    Il est à relever que ce genre de malade mental, toujours foncièrement incompétent, ont le réflexe de vouloir punir ceux dont ils perdent le contrôle, et que leur violence est égal à cette perte, ce qui est une manière, pour eux, de garder un contacte et un moyen de pression sur leurs proies.

    Desquels nous ne devons surtout pas confondre  avec ceux constituant l'état profond étasunien qui eux manipulent les peuples pour tenter de perpétuer leur puissance maritime mondiale, en profitant de ces histoires à dormir debout.

    Ce sont eux qui les ont mis en place à la tête des gouvernements européens, de l'Union-Européenne et à la direction de l'OTAN, entre-autre, pour qu'ils puissent contrer la puissance russe, iranienne et chinoise montante (ceci dit sans porter de vrai jugement de valeur sur l'un ou l'autre camp).

    Ils peuvent facilement choisir de telles personnalités dérangées qui, si elles considèrent que les États-Unis-d'Amérique sont, de fait, au-dedans de leur brouillard conceptuel, feront tout pour perpétuer leur présence, quand bien même cela serait-il à leur propre désavantage.P1020515.JPG

    Il faut tout autant faire la part entre ceux, majoritaires, qui, sains d'esprits, sont encore contraints par ces multiples calembredaines mortifères auxquelles ils croient, de ceux qui, au mental dérangé, vivent celles-ci comme n'étant que d'une pure réalité.

    Si ces seconds, heureusement largement minoritaires, tendent à se contredire les uns les autres c'est que, comme j'ai pu l'expliquer auparavant, il faut absolument, pour chacun d'entre-eux, de se retrouver au centre de leur monde imaginaire, de ce fait, quand bien même peuvent-ils s'allier, ils sont toujours et restent ennemis de leurs semblables en souffrance, c'est en cela qu'il est possible de les jouer les uns contre les autres.

     

    De cette jeune femme phobique des chiens, j'en ai conclu qu'en raison de la masse propagandiste anti-masculinité, sans que jamais ne soit fait mention, dans les médiats, des hommes de bien respectueux de toutes choses, dont surtout des femmes et des enfants, ceci en écho de cette débile et grotesque théorie des genres, elle en est venue à craindre les hommes.

    Mais elle ne peut pas avoir les mêmes craintes envers son papa et de son amoureux, P1030240.JPGelle reporte dès lors cette peur sur les chiens puisque le loup est un symbole fort de virilité et que le chien en est son descendant humanisé, comme il peut en être pour l'ours au demeurant.

    Nous pouvons dès lors percevoir les implications directes de cette propagande sexuelle obtuse remettant en cause nos savoirs sur nos déterminations biologiques, mise à part, bien entendu, quelques cas rares mutagènes largement minoritaires.

     

    Enfin, en ce qui concerne la Chine la situation est différente.

    Pour le gouvernement de ce pays il lui fallait, en ces débuts, absolument interdire à sa population de se nourrir d'animaux sauvages en lui faisant peur de cette épidémie.

    Puis, quand l'OMS avait émis un avis de grave risque pandémique, ce qui peut nous faire supposer quels types de personnalités dirigent cette organisation aujourd'hui, puisque l'état chinois  n'avait pas réagi avec efficacité lors de l'apparition du SRAS, il se retrouvait dès lors contraint d'en surajouter en terme de prévention pour ne pas perdre la face à l'international.

    L'autre phénomène étant une fragilité de son système de santé, ce que les russes ont dû aussi comprendre, c'est pourquoi ils refermèrent si rapidement leurs frontières avec leur voisin de l'est.P1020639.JPG

    Il est à noter qu'en raison de notre appartenance à l'union, la France se retrouve aussi en une situation analogue, il est probable qu'il en soit de même aux USA et dans la très grande majorité des pays.

    Quasiment personne ne peut, en effet, gérer avec une réelle efficacité une pandémie majeur et mortelle.

     

    Là encore, j'ai voulu analyser notre situation sous un angle différent.

    Je peux faire erreur au sujet de cette épidémie au coronavirus, mais, du-moins, pour l'instant, nous n'avons pas vraiment beaucoup à en craindre.

    Notre gouvernement semble suivre les avis d'épidémiologistes, pour combien de temps, attendons donc d'y voir plus clair au vu des personnalités qui nous dirigent.

    Tout du-moins, si tous les effets de cette épidémie perdure, ça pourrait nous conduire à cet effondrement économique mondialisé dont je vous mets en garde depuis longtemps en vous conseillant de faire vos réserves de nourriture, de produits d'entretiens pour la maison, de soin pour le corps, de menue-monnaie pour de dernières couses et d'avoir de quoi faire du troc.

    P1030653.JPGSurtout qu'il est possible que nous puissions aussi nous retrouver bloqués chez-nous comme cela se passe en ce moment en Italie.

    Il va dès lors nous falloir suivre les événements pour nous y adapter au mieux.

    Il est probable que si le gouvernement chinois se rend compte que cette épidémie s'atténue, il rende sa liberté à sa population et fasse repartir sa machinerie économique, ceci parce que, quand bien même saurait-il, ce que je pense, que ce système économique globalisé est à bout de souffle et ne va pas tarder à flancher, du-moins son pays n'est pas prêt à en affronter les dégâts qui, pour nous tous, ne pourront qu'être majeur, ad minima en ses premières années.

     

     

    THEURIC

  • Cher Jacques Julliard.

    Cher Jacques Julliard,

    De vous écrire ici n'a de but que de montrer à mes lecteurs l'inanité de vos réflexes langagiers, ne venant qu'en réponse ainsi que de votre éditorial du journal Marianne du 4 Février 2020, dont Madame Polony, directrice en chef d'icelui, croit ouvrir, de part votre plumitive présence, de fait à tous les courants de pensée, en vous laissant tristement noircir ainsi sa quatrième page.

    Qu'en est-il donc d'un adhérant-militant à l'UPR, parti politique majoritaire de ceux prônant le France-quitte, qui, s'y exprimant, pourrait équilibrer de ce fait ce débat si déséquilibré dedans cette gazette?

    (Considérer la France-Insoumise souverainiste dont l'un des cadres, Monsieur Ruffin, à fait jeu avec Mr. Macron comme deux vieux potes, pour être élu aux dernières élections nationales, mais aussi le Rassemblement-National en quasiP1030325.JPG faillite et qui risque de devoir rembourser une somme colossale à l'UE si les juges continuent leurs recherches, ne peut qu'être que de la fadaise, ces deux partis ont une vision très étriquée de la souveraineté, si elle existe vraiment.

    Si vous voulez honnir un parti politique pour son esprit souverainiste, alors détestez l'Union-Populaire-Républicaine, là, cela aurait du sens.

    Mais il est vrai que ce parti est tabou par les pseudo-démocrates de façade.

    Il y en a qui disent fascistes ces derniers, personnellement  je les dit crétins.)

    Ne seriez-vous donc ou non qu'un alibi bien pensant ou votre patronne serait-elle autant eurolâtre que vous-même?

    Mais si elle voulait vraiment laisser s'exprimer toutes les opinions sur la chose, qu'elle ose donc laisser parler les anti-unionistes ou bien qu'elle affirme haut et fort ses tendances politiques.

    Nous en avons assez de toutes ces hypocrisies!

    Serait-il possible aussi que, tout comme Monsieur Zemmour, son amour pour la lucarne télévisuelle serait la plus forte?

    P1030479.JPGIl est vrai que la censure télé, radio et papier y est tout autant puissante et que de simplement laisser à croire que cette dame puisse rêver de haute voix que notre pays quitte ce gouffre ruineux qu'est l'UE serait une bénédiction, elle se retrouverait dès lors de facto interdite d'antenne.

    Me voyez-vous donc vous saluer, messieurs-dames les censeurs, tout comme cela fut fait par je ne sais plus quel philosophe il y a déjà si longtemps, au temps défunt de l'ORTF.

    Serait-ce donc pour la seule raison de pouvoir obtenir quelques contrats publicitaires et de se contempler sur ce petit écran qu'elle agirait ainsi ou tout simplement parce que, elle aussi, ne veut pas, ne peut pas concevoir que l'Union-européenne n'est qu'une pure et absolue foutaise en fin de vie, dont la seule existence ne tient, ne tenait que de ce que, dans sa lutte impériale contre la Chine et la Russie, les États-Unis-d'Amérique avait autant besoin de créer l'union que de l'OTAN?

    Souffrez donc, Monsieur, que, de vous observer de ne pas pouvoir saisir une telle évidence historique, à ne faire que de rabâcher les mêmes antiennes vieillottes, je puisse considérer que vous n'êtes qu'un doctrinaire sans jugeote, un idéologue obtus qui, tel que Monsieur Marchais au sujet de l'URSS, pourrait affirmer que le bilant global de l'UE ne peut qu'être que grandement positif!P1030637.JPG

    Mais je vous comprends, d'aller chercher les informations au sujet de sa création sous égide de la CIA, de sa raison géostratégique d'être, aveugle que vous êtes, cette lumière portée ne pourrait, je le comprends, que de vous détruire.

    Mentalement si tant et tellement corseté  par vos fantasmatiques billevesées.

    Or, il est de fait que votre Union-Européenne chérie se délite à grands pas, et ne peut être de sauveur celui que vous voudriez considérer comme un génie politique, Monsieur Macron, notre ci-devant président de la République, tout juste peut-il l'être tel que des Carpates ou des alpages, lui qui ne peut que se révéler ne pouvant y faire quoi que ce soit, ceci en n'en ayant aucune de ces capacités que vous lui accordez si obligeamment.

    Le pauvre homme ayant adossé un habit si vaste qu'il s'en révèle tout étriqué.

    Vos rêvasseries sont grandioses mais se montre à nous si dérisoires, la réalité est cruelle n'est-ce pas?

    Certes, il n'en a aucune, de ses capacités, de celles que vous lui imaginez avoir, mais quand bien même  une telle personnalité pouvait exister et aurait les possibilités d'agir de la sorte, soit de réformer l'union (et non pas l'Europe, ce verbiage d'imbécile), cela ne pourrait qu’immanquablement la détruire de l'intérieur.

    Tout juste peut-il avoir assez d'intelligence pour percevoir son état déplorable, de sa décrépitude avancée, mais, hormis vous et vos semblables, la majorité de la population française le sait depuis longue date, depuis que l'UE et l'Allemagne ont P1030621.JPGruinées la Grèce, ad minima en une formulation inconsciente puisque empêchée d'y penser par  les angoisses et peurs que vos acolytes et vous-même ne cessez de déblatérer sur ce sujet en une façon que je suspecterais perverse.

    Cette ire que vous exprimez envers la population révoltée, ce déversement de dégoût envers cette populace que nous sommes, ne peut que nous montrer vos angoisses de comprendre que l'UE ne sera bientôt plus, vous nous haïssez Monsieur, grand bien vous fait, moi je vous plains.

    Comme je ne cesse de le répéter, on ne peut pas réformer un système politique triplement verrouillé, institutionnellement, politiquement et idéologiquement, la Russie-soviétique en faisant foi, si vous me le demandez poliment je peux vous en expliquer le mécanisme.

    Mais pourriez-vous l'entendre?

    De fait et en raison même de l'origine de son existence, l'Union-Européenne est dores et déjà en voie de délitement, ce qui est de la plus absolue logique, les USA n'ayant plus les capacités de sa politique impériale, ils se replient sur leurs positions antérieures, leur pré carré composé des pays pays sud-américains et centraux.

    Bien qu'il ne soit pas sûr qu'ils puissent les conserver, leurs faiblesses devenant insignes, il leur devient impossible d'imposer leur dessein à quiconque, hormis aux euromaniaques dont vous êtes ainsi aussi, vous, leur marionnette.P1030505.JPG

    C'est pourquoi il fut si simple pour l’imperium de vendre ce fameux F35, que les professionnels de l'armement aérien désignent du doux sobriquet de dinde-volante, aux polonais et aux belges, certes, mais également aux britanniques, preuve s'il en est que les liens anglo-saxons ne sont en rien déliés, il faut dire que les anglais se se portent pas plus mal de leur brexit, tout au contraire, merci pour eux.

    Contrairement à ce que vous radotez, mais cela vous soulage de l'imaginer, diminue votre frousse de ce que notre pays suive cet exemple.

    Mais je vous conseillerais de faire attention à vous, une telle anxiété pouvant facilement mener à des problèmes cardio-vasculaires.

    Voyez-vous, mon petit Monsieur, l'Union-européenne fut créée par l'empire pour, justement, que les pays la composant deviennent totalement impuissants, alors ne venez pas pleurer que votre hochet le soit aussi, sauf à ce que vous ne vouliez pas voir la nature de sa conformité, ce qui me paraît être le cas.

    Votre candeur là-dessus est d'ailleurs abyssale et n'est pas digne de l'intellectuel au fait de la marche du monde que vous vous affirmez êtres, mais bien plutôt du commun répétant à l'envie ce qu'il peut entendre autour de soi, mais il me semble qu'en ce cas vous êtes loin d'être le seul au sein de la masse médiatique qui vous environne.

    P1030195.JPGJ'ai le chagrin de vous annoncer que vous ne réfléchissez pas, Monsieur, mais ne faites que rapporter ce que d'autres colportent, ceci en un quant-à-soi confortable, certes, mais d'un aspect débilitant qui, rien que d'y songer, me met grand froid dans le dos.

    Ainsi vous croyez-vous original quand, de fait, cela fait bien quarante années au moins que j'entends et lis la même chose, il est vrai d'une manière infiniment plus policé et nuancée, ce qui est compréhensible puisque à l'époque tout le monde, ou presque, supposait que cela reflétait la réalité, or, mon pauvre Monsieur, tout cela se révèle aujourd'hui complètement faux!

    Quand, moi-même, homme du peuple, petit employé de pauvre fortune, depuis plus de vingt ans, comprenais que d'appauvrir les pays riche en les vidant de leurs entreprises sans pour cela enrichir les nations pauvres où elles s'installaient ne pouvait que nous conduire à la catastrophe économique généralisée dedans laquelle nous sommes à présent.

    Alors, où se trouvent donc les vrai philosophes, les réels contemplateurs du monde tel qu'il est, dans la sphère médiatique ou dans celle des classes-moyennes de tous niveaux?P1030193.JPG

    Combien de vrais journalistes déversant leurs vidéos sur internet, sans avoir subit de formation d'ailleurs pour beaucoup, ont-ils risqué leur vie et leur intégrité physique en allant chercher l'information lors des manifestations des gilettistes pendant que vous-même déblatériez à foison dans quelques salons médiatiques?

    Certains même envoyé au casse-pipe par les mêmes où vous dégoisiez, entouré de beaux linges, l'air emphatique, sans danger quelconque.

    Allez, Monsieur, foin d'hypocrisie, tout cela et bien d'autres choses le savez mais ne vous l'osez penser.

    Mais songez toutefois que la fragilité grandissante de l'Union-européenne ne pouvant que continuer à s'accroître ne pourra que conduire qu'à ce qu'elle disparaisse dans un laps de temps se réduisant jour après jour.

    Et à se moment là, de vos illusions perdues, vous vous retrouverez vidé de ce qui a construit votre vie, et quand bien même, ici, de mon ton pamphlétaire, je vous préviens à l'instant de ce que vous risquez: de vous retrouver perdu dans un monde inconnu et honni dedans lequel vous errerez sans plus de but, de sens ni de reconnaissance, dans le sentiment de ne plus rien être.

    Il n'est plus que temps, pour vous, pour Madame Polony comme pour bien d'autres, P1030238.JPGque vous y reconnaissiez le fait en le prenant enfin en compte, votre survie sociale est dès maintenant en jeu et je puis vous l'affirmer, ce n'est en rien ni une boutade, ni une mise en garde quelconque mais juste le résultat de l'observation des faits et des déductions que j'en pose.

    Il n'est plus que temps que vous retourniez votre veste, ce n'est pas un vent fort qui fera  tourner la girouette mais une tempête.

    Il n'est plus temps de rêver mais de poser le constat de la réalité, calmement, clairement, puis d'agir au mieux avec discernement, et non pas de se laisser enfermer dans ces bulles onctueuses, délicieuses, du pays de Jamais-Jamais où tout est interprété à l'aune de ses croyances fallacieuses.

    Un pays est comme un navire, plus il est petit, plus rapide se prend un virage.

    Remarquez que la Russie et la Chine sont devenus capitalistes, la seconde dans sa forme si violente du XIX° siècle européen, ce qui est normal puisqu'ils sont si grands.

    Seules les nations d'Europe, si petites et à l'histoire si longue, peuvent faire émerger cette nouveauté dont le monde a un besoin urgent, dès à présent, prendre ce virage là, mais pour cela  il faut que chacun des peuples puissent respirer à l'aise sans les carcans obtus et stupides de l'union, au totalitarisme ploutocratique ruineux et mou.

    Alors je vous en prie, cessez de jouer au décérébré, vous valez bien mieux que cela, même si cela vous coûte, le prix en sera toujours bien moins élevé que si vous restez P1030257.JPGconfiné en ces idées toutes faites en vérité  dépassées depuis 2008 au moins.

    Parce que, voyez-vous, de défendre ces gens que critique avec raison Charles Gave ici ne peut que vous mettre aussi bas qu'eux, si tant est que je suis en désaccord économique avec les présupposés de ce Monsieur, sur ces questions d'honneur je le suis résolument.

    C'est pour toutes ces causes que je vous comprends: vous ne pouvez pas mordre la main qui vous nourrit, quant bien même est-elle irresponsable, alors vous déplacez votre haine sur une population que vous savez for bien avoir raison sur tout.

     

     

    THEURIC