Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Débat médias et citoyens.

Voilà le début d'un diagnostique médiatique: en aura-t-il fallu du temps qu'à force de sombrer dans la mièvrerie, de saper le réel de ce qui fait débat contradictoire, de nous taire les informations importantes ou de nous les tronquer, quand ce n'est pas de vous entendre nous en dire de totales faussetés, de nous conter des calembredaines jusqu'à plus soif et de répéter en boucle les mêmes discours, puis d'en avoir progressivement écœuré la population, que de s'apercevoir enfin que nous nous détournions de vous depuis si longtemps?

Cela fait 20 à 30 longues années que les journaux papiers ne sont quasiment plus lu, ne vous étonnez donc pas qu'il puisse se passer aujourd'hui la même chose pour tous les autres.

Vous parlez tous, chers gazetiers, de fausses nouvelles, à la bonne heure, mais de vous ouïr il est de fait que vous considérez que c'est vous qui détenez la vérité et que tout ce qui viendrait la contredire serait, ipso facto, considéré comme faux.

C'est pourquoi, à la télévision, tout ce qui se serait donné de nom discutions ouP1030233.JPG dispute ne tourne qu'autour d'un cercle restreint entre gens de bonnes compagnies, où n'y est examiné, parfois à la loupe, de très légères variations à l'intérieur de l'étroite doxa du temps, la vôtre, sans que vous ne puissiez accepter de quiconque sa moindre remise en question.

Je ne participerais donc pas au-dit débat, quand bien même je considère que Monsieur Asselineau ait raison d'avoir conseiller à tous de le faire.

Tout simplement parce que, pris dans la tourmente de l'idéologie en place, soit vous ne vous fierez qu'à celle-ci en écartant toute autre perception de l'actualité puisque les considérant comme mensongers, soit vous ne ferez, pour les mêmes raisons, que de suivre la sentence, la pensée du plus grand nombre en y tournant cette nouvelle vérité, si tant est qu'elle le soit, en rabâchage, en une boucle de rétroaction, sans prendre en compte les conceptions de la minorité qui pourrait se révéler valide.

De fait, que vous en soyez contraint de proposer cela à la population montre et démontre que vous ne comprenez absolument pas ce qu'il se passe, ceci plus encore de ce qu'il peut en être de vos supérieurs.

En seraient-ils les instigateurs?

Or c'est là que devrait se passer vos  premiers questionnements, de vous demander collectivement ce qu'il peut bien se passer pour qu'un rejet de cette sorte puisse P1030673.JPGadvenir.

Et il est bien possible que, comme j'avais pu l'extrapoler dans le billet que je vous était adressé auparavant,  que nombre d'entre-vous doivent faire face à des reproches de vos proches, famille et amis.

Si  je comprends bien, vous et votre direction êtes placé entre l'enclume de vos patrons oligarchiques et le marteau qu'est le peuple.

Comment pourriez-vous, comme le fait Taddéï sur RT France (Russia Today, nom fleurant bon, la encore, l'américanisation bien pensante même de Russie, de cette neuvlang, est-il temps de s'en réchapper?) après qu'il ne soit définitivement chassé du PAF, organiser un débat véritable, calme et sensé, avec des professionnels en désaccord (et non pas des experts) sur le pour ou le contre de ce fameux réchauffement climatique, sur la théorie du genre, sur la réalité des GOPE et de l'UE, le traité d'Aix-La-Chapelle et de tout autre sujet au centre de nos intérêts vitaux, sans que des hystériques y soient invités?

Quelles sont les effets macroéconomique de l'appauvrissement continuelle de toutes les classes-moyennes, dont vous êtes, et des plus pauvres, de ce que je nomme la désindustrialisation et d'autres appellent une récession?

Je crains fort qu'entre vos chefaillons richissimes, notre gouvernement sous leurs ordres et ce dogmatisme obtus collectif, vous ne puissiez en P1030603.JPGproposer ni en constituer un sans que vous ne vous fassiez taper sur les doigts et en soyez empêchés, soit par vos chefs, soit par vos confrères.

"Mais  nous en avons, des contradicteurs, voyez quelqu'un comme Zemmour", me rétorqueriez-vous.

Je vous y répondrais qu'en vrai il fait parti du système médiatique, réécoutez donc comment il fut mouché en 2017 en toute élégance par Monsieur Asselineau, en ne cessant de réitérer en toute fin, en mantra, n'ayant  plus que cela à dire, quasiment désespéré: "Mais les musulmans, mais les musulmans..." en ne sachant plus quoi affirmer d'autre.

Ma foi, des rebelles et des dissidents comme lui ne doit pas faire mal à grand monde, sauf à jeter les français les uns contre les autres, s'il y a des morts il aura du sang sur les mains sans même le comprendre.

Thème que j'ai déjà traité part ailleurs précédemment, d'ailleurs ceux qui manifestèrent contre l'Islamophobie sont du même parti, sinon nous n'en auriez pas parlé, comme vous taisez la continuité des manifs des gilettistes.

Comme le disait Emmanuel Todd, qu'on leur foute la paix.

(A ce propos, je vous ferais remarquer que votre façon de vous comporter envers l'Islam est la même que de celle dont vous faites preuve à l'endroit du abeille.jpgcatholicisme quand, de fait, vous ne faites qu'égratigner, et très rarement, les protestantismes US, pourtant ils sont aussi, voire bien pire que tous les autres religions, certains fleurant bon la secte.

Je me dois aussi de souligner celui du racisme à l'endroit des asiatique où nous y retrouvons certains banlieusards, beaucoup d'origine arabe, laissant à croire que tous les chinois (et qu'importe s'ils sont vietnamiens, japonais ou cambodgien...) sont riches, le même était déversé à l'adresse des juifs il y a déjà de cela fort longtemps.

Il y a aussi des noirs qui distribuent des prospectus de soirées musicales interdites aux blancs et aux non noirs en général.

Les blancs, que les arabes sont, ne sont pas en reste, les fumeux écologistes, européens autant qu'européistes, par exemple, qui interdises aux africains subsaharien d'avoir de l'électricité pérenne et donc renouvelable, nucléaire, charbon ou pétrole, en ne leur offrant qu'une énergie liée aux moulins-à-vent et aux cellules photovoltaïque qui ne sont pas suffisamment efficace, il s'agit en effet d'une énergie transitoire, à la durée de vie courte et  fortement polluante de plus.

Vous y lirez ici en plus d'une solution de centrale nucléaire que nous pourrions très bien aussi adopter, des effets que cela produit dans la majorité de ce continent et vous comprendrez qu'une large part de sa trop forte natalité et de l'immigration africaine en Europe vient de là, même si ce manque y génère une forte mortalité.

Ceci pour vous montrer autant l'aspect archétypal de ces discours proférés quelP1030051.JPG que soit la population visée, de ce que vous être loin d'être les seuls à en être atteints, mais aussi et surtout que de vouloir réveiller de tels monstres est foncièrement criminel, qu'il s'appelle Zemmour ou Tartempion.

Bon, je crois que j'ai douché tout le monde hormis les asiatiques, mais étant donné que c'est un trait partagé par tous les peuples, en cherchant bien il doit bien être possible de leur trouver de petites coquineries.

En vrai je vais vous dire un secret : nous sommes tous français. )

Parce que les anti et pro islam permet au quadruple pouvoir, oligarchique, germanique, européiste et étasunien, de cacher leur malfaisance en détournant le citoyen de l'origine véritable de ses difficultés: eux!

Et vous tous en êtes les agents bien obéissant puisque contraints que vous êtes par votre idéologie mortifère: êtes-vous prêt de la remettre en  cause en en étudiant les soubassements?

Et combien d'entre-vous seraient près à risquer le chômage en notre époque où notre gouvernement aux ordres ne fait que détruire notre socle social et notre démocratie?

Pensez-vous vraiment que la France au sein de l'UE en  soit une, de démocratie?

Autre sujet de débat d'ailleurs.

Voyez-vous, chers journalistes et autres chroniqueurs reconnus, vous auriez pu, c'eut été nous faire montre du respect, P1030187.JPGsortir de vos bureaux et, plutôt que de suivre les policiers, les urgentistes et les pompiers, ce qui ne vous coûte rien et vous fait penser qu'ainsi vous ressemblez aux journalistes américains tels qu'ils nous sont présentés dans les feuilletons.

Voyez-vous, dis-je, vous auriez pu traverser la France du nord au sud et de l'est à l'ouest, aller visiter les plus pauvres comme les plus riches, les artisans comme les chômeurs, montrer pourquoi nos usines et fabriques disparaissent de notre sol et les effets que cela produits dans l'économie française, européenne et mondiale, enfin quoi, vous auriez pu faire ce qui  se devrait d'être votre travail.

Plutôt que de chercher, sur ordre ou non, à amuser la population: les chrysanthèmes et les marronniers n'ont qu'un temps.

Vous pourriez, par exemple, ad minima, organiser, même sur des chaînes d’info, des cours de français, de l'emploi correcte de la négation et de comment se pose normalement le questionnement, même le subjonctif se devrait d'être source de programme.

Ce que vous avez l'air pour  beaucoup, entre-autre, d'avoir oublié, cela ne vous ferait pas de mal que vous révisiez, vous aussi, un petit peu votre élocution souvent approximatif.

Et cessez de dire :"...est-ce que..." à chaque question, sinon ne faites plus mention de petit français d'une manière ou d'une autre, cela donne à votre phrasé de l'approximatif et à vos idées de la restriction.

C'est le langage le plus fournit et précis qui forge l'intelligence, allez voir ce qu'en disent les neurologues.

P1030596.JPG

Je crains fort que ce que vous aviez appris dans vos écoles de journalisme n'était pas du niveau que votre noble métier réclamerait.

Mais comment nos dominants pourrait-ils donc faire autrement pour ne pas avoir affaire à nombre de discours médiatiques discordants qui leur seraient préjudiciables, sinon que de pervertir votre formation à un point tel que vous en deveniez sots et dociles?

Écoutez donc ce que dit Tatiana Ventôse en ce qui concerne ce qu'à pu raconter d'ignoble et stupide une certaine Julie Graziani, de la profondeur de sa réflexion en en remontant jusqu'à ses origines.

Observez comment Monsieur Taddéï, que vous connaissez tous, chassé de la télévision pour que vous ne cherchiez pas à l'imiter en devenant de vrais professionnels, laisse ses interlocuteurs parler en ne les interrompant que quand il y en  a nécessité.

Contemplez la perspicacité de l'équipe du "fil d'actu" en abordant la question de la privatisation de la Française des Jeux.

Vous savez très bien que vous seriez virés si, par hasard, vous vous mettiez à travailler de la sorte et la plupart d'entre-vous  connaissez les véritables chiffre du P1020478.JPGchômage.

Alors, quand  bien même je puisse penser que ce ne soit pas une mauvaise chose, je ne peux, pour toutes ces raisons exposés succinctement, participer à ce débat qui n'est, à mon sens et vous le savez très bien, que de la communication.

Il serait possible aussi que cela provienne du fait qu'en ce moment une bronca journalistique se fasse jour et que, dès lors, vos patrons mettent ce machin en place pour tenter de vous amadouer, tout en tentant de calmer, également, les autres citoyens.

Les autres citoyens..., parce que, suivant l'intitulé de ce débat, vous ne sauriez être, vous, des citoyens, le personnel des médiats ne seraient-ils donc pas des citoyens, ne seriez-vous donc pas français, vous, journalistes, quelle est cette tartuferie?

Ne trouvez-vous pas?

Ce qui me le fait dire donc c'est son titre, comme si ceux qui travaillent dans les médias ne participaient pas à la vie citoyenne, ne faisaient pas parti du peuple mais sont essentiellement l'une des composantes oligarchiques.

L'un de leurs organes quelconque en quelque sorte, une extension de leur âme.

Que vous ne seriez pas des êtres libres doués de raison mais, plutôt, des vassaux, des valais à leur solde, des êtres à leur image, une simple image peut-être, puisque ceux-ci ne se considèrent pas comme français mais comme européens et/ou mondialistes, ce qui psychologiquement, par nature, est leur plus importante et grave erreur, thème aussi que j'ai pu étudier part ailleurs antérieurement.

Mais ça, c'est une autre histoire.

Encore une fois, je comprends les tourments qui vous animent.

Et méfiez-vous, un jour on risque de vous mettre un uniforme sur le dos devant les caméras comme il se fait en Corée-du-Nord!

Ah, j'allais oublier, un conseil, si vous intervenez sur le site : "Débat médias & citoyens", ne le faite pas de votre propre ordinateur ni sur celui de l'un de vosP1030199.JPG confrères, sait-on  jamais...

 

 

THEURIC

PS 1 : Je serai en vacance de dix à quinze jours.

PS2 : Il est possible qu'en 2020 nous repartions pour un nouveau cycle de 4 ans, thème que j'avais abordé le 4 Novembre 2019, mon intuition me l'a susurré tantôt, mais en cela restons prudents.

Commentaires

  • Bon, comme d'habitude, je ne vais pas prendre de gants mais cette fois, c'est carrément le Leclerc que je vais prendre car oui... ça sent le foutage de gueule à 10 parsecs à la ronde.




    Le site, quelle vitrine


    Le contenu est très bien préparé, écrit et présenté, tout en étant bien organisé, et ça demande pas mal de temps avec de bons "communicants" ou plutôt devrai-je dire publicitaires/manipulateurs. Leur ton est faussement naïf et pose les problèmes actuels sans en prendre leur propres responsabilités.

    Avec mon Firefox blindé qui bloque tout ou presque au point de déformer les sites internets, j'ai investigué les informations fournis par l'extension NoScript, voilà ce qu'il détecte:
    1- mediasetcytiens.com --------> Le nom de domaine du site qui est en HTTPS (un bon point) mais SANS certificat alors que les médias son payés à coup de milliards par les impôts.
    2- ajax.googleapis.com --------> Code Javascript + fichiers de description XML, c'est de la Grosse Merde by Google (tm), ça bouffe de la RAM et du temps processeur tout en pistant l'utilisateur, en gros un tracker.
    3- d3e54v103j8qbb.cloudfront.net --------> Merci pour la faille bande de nazes, Cloudfront se fait pirater et c'est la merde pour le contenu. surtout si la BDD d'utilisateurs inscrits est hébergée dedans; pareil si vous utilisez un autre service similaire... sans compter la localisation des serveurs (USA = NSA) et les CGV.
    4- elfsight.com --------> Vous allez rire, c'est un site de conception de widget russe (le pays tant honni, diabolisé, l'empire galactique de Dark Poutine, l'incarnation du Mal).
    5- googletagmanager.com --------> Gestion des tags mais en suivant l'URL je tombe sur une page disant que je fais quelque-chose d'illégale, tiens comme par hasard et de la part de Google qui prend lui-même des libertés avec la loi.
    6- jquery.com --------> Bibliothèque Javascript libre, comme d'hab, ça bouffe RAM et CPU mais au moins c'est libre.
    7- mouseflow.com --------> Tracker d'analyse de fréquentations et statistiques diverses.
    8- Twitter.com --------> Bouton de Tweet + un tracker comportemental derrière (comme chez les GAFAM).

    Et c'est pas finit, il y a des bonus:
    1- Le site appartient à l'entreprise de communication Bluemove ( https://debat.mediasetcitoyens.com/dialogue/legal-notice et ensuite ça https://bluenove.com/privacy-policy/ ) qui fait lui-mêrme parti du site Les Yétis ( https://lesyetis.com/privacy-policy/ ) sans enregistrement comme entreprise (association de fait?), je n'irai pas plus loin car j'ai une alerte de sécurité.
    2- Tout est localisé à Paris? Tout? Non, l'hébergement est apparemment en France mais est faite par une succursale d'Amazon (donc USA = NSA derrière); pareil pour la société Bluemove.





    Coup de gueule en vrac vu que les serveurs et DNS sont surveillés et que les médias regardent aussi ici


    J'ai une très très mauvaise opinion de nos Médias Menteurs Collabos car ils mentent, omettent, font dans l'hypocrisie, déforment la réalité, font de la propagande, de la publicité (on entendait parler des Minions partout tout le temps dans les journaux "d'information" avant la sortie de l'animé, pareil pour le sport USA-US Superbowl).

    Je retiens aussi vos soutiens aux néo-Nazis US où TF1 les a encensés comme dans gentils écologiques et aussi les Néo-Nazis Ukrainiens que vous présentiez comme des libérateurs/amour/tolérance.

    La guerre en Libye que vous présentiez comme un truc de bienfaisance en soutenant les mensonges du criminel de guerre Nicolas Sarkozy qui a bien obéit à l'état US.

    La guerre au Yémen dont vous parlez à peine pour pouvoir dire "on en a parlé" en tout hypocrisie alors que vous ne dénoncez pas les crimes de votre bel ami Ben Salmane et de ses complices (France et USA).

    Votre soutien aux groupes terroristes Isis/Daesh/État Islamique et Al-Norsa qui sont vos amis les "Rebelles modérés" et "défenseurs de la liberté et de la femme et de l'orphelin", vous êtes complices de leurs crimes qu'ils ont fait en Syrie, en Irak et dans notre pays la France.

    Vous mentez sur les chiffres du chômage, de la pauvreté et de la criminalité, je croise des SDF régulièrement et la souffrance, moi-même je vis une souffrance (dès que l'effondrement aura lieu, mon père va mourir à cause de l'absence de ses deux médicaments, heureusement que j'ai les bons gènes et une bonne santé). Je ne peux aider tout le monde.

    Vous avez du sang sur les mains, vos patrons les politiques et oligarques aussi.

    Vous n'avez rien fait face aux crimes de haute trahison de Sarkozy/Hollande/macron et les services secrets et institutions douteuses ne nous on pas protégés contre les menaces intérieurs et nos politiques en font partie.

    Voilà ce que je dois dénoncer car vous ne faites pas votre boulot en plus d'être des cancres.

    Les mets raffinés à gogo dans les quartiers huppés et ultra-protégés, c'est le quotidien de même pas 1% dans Français, à moins que c'est vous les "Français" et nous "les autres", nous citoyens de la belle et plus du tout douce France, nous n'avons pas votre belle vie ni votre avenir assuré de progression "sociale et sociétale".

  • Je vois, cher Hadhès, que vous n'en êtes même plus au bazooka mais aux missiles multitubes.
    Vos précisions sont utiles, bien que ce qui touche à internet me soit quelque peu abscons.
    Sinon je me permettrais d'adjoindre à ce court commentaire un conseil: quand bien même certains faits et non des moindres vous révolteraient, évitez l'injure, ce que je ne confonds pas avec la vulgarité, ce dont nos médiatiques journalistes font preuve continuellement, cela empêche que ceux à qui vous vous adressez lisent votre prose avec la profondeur nécessaire.
    Voyez-vous, si je m'exprime ainsi ce n'est pas en raison d'une recherche de la pure élégance mais bien plutôt d'insinuer en celui à qui je dirige mes propos le doute.
    Ce doute qui, certes, peut être constructif s'il permet de développer ses idées, mais peut tout autant mettre un coin destructeur envers les fantasmagories présentes en notre époque et dont nos bienpensants gazetiers sont les bonimenteurs.
    Parce qu'eux savent parfaitement tout ce que vous avez montré ici mais s'aveuglent ou, pire, nous mentent, par intérêt, paresse intellectuelle et/ou pure sottise.
    Il est vrai qu'il est plus facile de hurler en meute sous es ordres d'un chef que de construire seul, pas à pas une pensée, dans son coin, en bâtissant ses réflexion par un effort au jour le jour.
    S'il y a flemmardise aujourd'hui elle y trouve en son plus bel et vaste exemple au sein de ces médiats que je dis officiels et où les journalistes ne sont que des passeurs des justifications toujours plus oiseuses des incroyables impostures que nos oligarques et autres eurolâtres font preuve et dont vous avez souligner, avec vigueur, la profonde vilénie.
    Ne vous en faites pas, s'il y a des journalistes qui lisent mon blog, et il y en a, j'en suis sûr, ils comprendront parfaitement ces lignes parce qu'ils savent que j'ai raison, ainsi que ce que vous exprimez vous-même d'ailleurs.
    En revanche la grossièreté, même si elle est justifiée, fait que votre texte ne s'insinue que bien moins dans l'esprit de celui ou celle envers qui elle est proférée.
    C'est ça que j'appelle de l'agitation intellectuelle: faire monter ce doute et le souder à l'esprit de celui qui me lit et auquel je m'adresse, de manière directe ou indirecte.

  • A vrai dire, j'étais bien parti au début mes recherches sur le site internet, mais la pression de la marmitte a montée au fur et à mesure que je me rendais compte de l'absence de ne serait-ce qu'une once de sincérité... jusqu'à ce que ça explose après le bonus.

    Là tout s'est déchaîné et j'ai dis ce que j'ai sur le coeur, il arrive un moment où la colère est trop forte par rapport aux conventions écrites/orales et que les grossièretés éclatent.

    Désolé pour ce mauvais coup.

Écrire un commentaire

Optionnel