Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Verre d'eau, pensée, inconscient et identification.

    Choses promises, choses dues, comme il se disait d'antan: je me présente à vous avec mon verre d'eau.

    "A quoi se rapporte-t-il?" Me demanderiez-vous.

    De montrer les limites de toutes choses dans un sens comme dans l'autre.

    Prenez un verre d'eau et, ayant soif portez-le à vos lèvres, vous pouvez boire en toute quiétude la quantité qui vous agrée.

    Maintenant prenez la même quantité d'eau et versez la au sol, je dirais qu'ensuite il vous sera, ainsi, devenu infiniment plus ardu d'étancher une même soif.

    La psyché est comme l'eau, elle a besoin d'un contenant pour que notre esprit puisse se bâtir, d'une structure qui, comme le verre  nous permettant de boire de l'eau, fait que l'intelligence se construise en toute grâce.

    Ce contenant à deux noms complémentaires:P1030589.JPG

    -l'éducation qui conduit, normalement, à offrir les premières bases à l'enfant puis à l'adolescent devenu d'une vie sociale la mieux adaptée possible, par les jalons qui lui sont posés de ce qui est correcte et incorrecte de faire;

    -l'instruction qui se devrait de permettre à ces jeunes de développer leurs capacités physique, intellectuelles et morales pour qu'ils deviennent des homme et des femmes instruits, autonomes et indépendants ainsi que des citoyens de raison, c'est à dire  aptes à comprendre le monde, d'y agir au mieux et à faire des choix.

    Mais aussi de ce qu'ils puissent faire œuvre d'invention et d'innovation en sachant s'écarter suffisamment des interdits du surmoi mis en place par l'éducation, ceci tout en en ayant conscience.

    Le tout en un juste milieu constructif.

    Or si, après un certain âge, le conscient est affaibli en raison de la dégradation ou la non mise en place de cet ensemble, c'est l'inconscient, avec toutes ses complexes composantes, qui  prendra, si je puis dire, les commandes décisionnelles de la personne, sans que le filtre, il est vrai imprécis, de la pensée consciente ne puisse venir à en ordonnancer les décisions et actions.

    P1030608.JPGAvec, lié, une difficulté, au pire absolue, d'extrapoler les conséquences futures des-dites décisions et actions.

    Mais ce verre c'est aussi la frontière qui nous permet de porter de l'eau à notre bouche, le-dit verre étant la représentation de la limite entre le dedans et le dehors, de ce contenant que l'on peut remplir à loisir et vider selon nos besoins.

    S'il est scellé l'eau ne pourra pas tarir notre pépie, si elle est vidé par terre notre boisson ne servira non plus à rien, nous ne pourront plus que de laper ce que nous pouvons, comme un chien pourrait le faire.

    Il en est de même d'un pays et de ses frontières trop refermées, celui-ci conserve son peuple en l'état  en en ralentissant grandement son évolution naturelle, ce qui était le cas dans les pays de l'est à l'époque, si elles sont ouvertes en béance, comme il en est aujourd'hui, les forces vives de la nation se répandent comme le jus de fruit sur le parquet, ne nous restant plus que des  gouttelettes que nous lécherions à  quatre pattes, si nous nous laissions aller à nous rabaisser ainsi qu'un animal.

    Ainsi la France a-t-elle vu se répandre partout dans le monde ce qui faisait d'antan son économie, les  usines et fabriques, et disparaître une à une ses mines et ses terre agricole redevenues forêts, disparaissant de chez-nous comme de l'eau s’épandant sur le sable (saviez-vous qu'il y a encore 3 décennies environ notre pays était encore le producteur quasi exclusif des terres rares?)

    Ceci aggravé par une éducation et une instruction limitées générant, en France notamment, un ensauvagement de la population, ceci touchant toutes les strates de P1030674.JPGla société.

    Phénomène pour l'instant bien moins important en province.

    ( Je l'ai dit, si nos gouvernants actuels, politiques et économiques, continuent de vouloir l'accroitre qu'ils ne soient pas surpris de se retrouver un jour la tête au bout d'une pique. )

    Réduire la pensée en abêtissant l'école et la langue et dès lors le langage de la population, d'autant plus des moins âgés, réduit d'autant la pensée, c'est pourquoi nombre de jeunes n'arrivent même plus à exprimer une idée un tant soit peu complexe, comme l'explique très bien Madame Nogaret dans cette vidéo.

    Comme j'ai pu l'exprimer en Décembre 2017 dans un billet au titre de: "De la nature de la pensée", il y a un lien logique entre le niveau d'intelligence, la vigueur de la conscience et de la pensée, la capacité de se projeter dans le temps en concevant les effets futurs des décisions et actions de chacun, mais aussi de la puissance de notre raison et d'un surmoi harmonieux et bien proportionné pouvant se façonner au fil de la vie.

    Cela se  constitue grâce à une éducation, dont la première provient de la mère, suivit de celle du père, et d'une instruction, donc d'une école bien faite.

    Ce qui n'est pas le cas aujourd'hui et dont la cause première se trouve dans les P1030502.JPGhautes instances du pays ayant perdu la part la plus importante et essentielle de leurs facultés, ceci par identification à l'empire US, il n'est qu'à voir ce qu'est Mr. Macron, qui l'a choisi et qui a voté pour lui (j'y reviendrai à la fin de ce libelle).

    Ceux qui, par leur famille, reçurent une éducation convenable peuvent palier à leurs manques d'instruction le temps passant, mais ceux qui, pour une cause quelconque, n'en reçurent pas une telle bien édifiée, ceci lié à cette instruction défectueuse (je ne jette pas la pierre aux instituteurs et aux professeurs qui font ce qu'ils peuvent avec ce qui leur est institué comme formation), se retrouvent à ne plus avoir une pensée solide et efficiente et à ce que leurs pulsions ne soient que peu, voire pas soumises par le surmoi.

    De n'avoir pas été structurée correctement, leur intelligence s'est répandue au sol et n'est, de ce fait, pas en capacité de mettre en place une pensée féconde, ne restant plus que cet ensauvagement mortifère.

    Mais en quoi l'identification multidécennal à l'empire d'une partie importante de la haute hiérarchie  sociale aurait-il mené à cette insane situation?

    Parce que la plupart de la haute hiérarchie française a de tout temps considéré, à tort ou à raison, que les étasuniens sont des imbéciles et que son identification, en tant que colonisé, a fait que, pour pouvoir ressembler aux étasuniens, il lui fallaitP1030571.JPG elle-même atteindre un niveau de  sottise égale, voire supérieur, à son maître.

    Ceci accentué, bien entendu, par le déversement sans limite d'un art provenant de la sphère impériale en décadence progressive ( j'adore le jazz, surtout celui des années 40 à 70), art qui du-moins, de lui-seul, se disant comme tel, dont l'abêtissement  est devenu égal à l'abrutissement, et à une idéologie nombriliste et infantilisante tendant autant à l'égoïsme qu'à la méchante veulerie.

    Ainsi que de leur perte d'identité provenant de leur indétermination d'Être telle que je l'ai étudié par trois fois, en cet endroit, puis ici et , montrant que les français, surtout en ce plus haut hiérarchique, ne savent plus qui ils sont, s'ils sont français, allemands, étasuniens, unionistes européens, savent-ils même s'ils sont humains, s'ils sont quelque chose ou rien?

    Cette insigne faiblesse mentale constitutive de notre domination impériale outre-atlantique, se répandant dans la population de haut en bas, ne pouvant que faire remonter les archétypes les plus anciens, dont celui du mythe de destruction du monde suivit de son rétablissement qui a de nom moderne de réchauffement climatique anthropogénique.

    P1030598.JPGMais pour que cette élite mentalement décatie, l'oligarchie, puisse entrainer à sa suite l'ensemble du peuple, encore faut-il que les instituteurs et professeurs soient en tous points pervertis par cette perte de nos potentiels réflexifs, d'où cette baisse continuelle de la-leur formation au professorat, et pour cela ne leur reste plus qu'à choisir les plus sots et obéissants de nos prochains élus pour qu'ils formulassent les lois éducatives ad oc.

    Or, pour que cela se fasse il leur fallait contrôler les médiats et chasser les journalistes les plus intelligents et indépendants d'esprit, écoutez donc le langage de ceux officiants, ainsi que de la majorité du personnel politique du REM, il est affligeant en tous points.

    C'est ainsi que les lois élaborées depuis des décennies par nos gouvernements soient proviennent de l'UE, ce qui ne leur nécessite aucune réflexion, hormis de faire passer la pilule amer à la population tout en lui en cachant l'origine, soient sont sujette à des effets pervers qu'ils sont dans l'impossibilité de conceptualiser, l'incendie de Rouen de la société Lubrizol serait, se dit-il, de ce cas là.

    C'est pourquoi deux journalistes météos remettant en question ce fameux réchauffement furent virés de France-télévision et rembauchés par des chaînes privées, à la conditions sine qua non qu'ils taisent leurs compréhensibles doutes sur ce sujet.P1030652.JPG

    Pour ces médiocres, savoir réfléchir c'est déjà leur être ennemi.

    En fait, ce que nous observons depuis de mêmes décennies, c'est que nos-dites élites, pour pouvoir être dominés par les oligarques des États-Unis-d'Amérique qu'ils considéraient comme étant autant le summum de la modernité que comme les plus vils des crétins d'une grande avarice.

    Et parce qu'elles perdait leur détermination d'Être, se devaient de devenir à l'image de leurs maîtres tels qu'ils les concevaient, soit des imbéciles et des crétins se pâmant pour ce qui pourrait ressembler à du modernisme, d'où leur amour immodéré pour la langue anglo-américaine qu'ils balbutient et de leur même avarice.

    Dans leur fantasme, il veulent être américains et que la France devienne le 51ème état des USA.

    Mais ils ne pouvaient concevoir que le peuple qu'elles dominent puisse les surpasser, elles n'ont donc eu que de cesse que de vouloir baisser le  niveau scolaire des enfants, cela en engageant, comme futurs élus et cadres des institutions du pays, que des gens sous leur domination et, donc, à leur image.

    P1030534.JPGAujourd'hui nous en sommes là et il est à craindre que la disparition des USA, de l'UE et la faillite économique généralisée ne les conduise à en être gravement perturbés, pouvant aller, pour certains, à de graves crises psychotiques.

    Il n'est de voir l'affolement, pour ne pas dire la panique, de par la simple existence d'un président US s'appelant Donald Trump, cela déjà palpable dans cette vidéo en ce simple exemple.

    Ce n'est pas tant leur disparition qui posera problème que de remplacer toutes ces personnes qui, pour ces raisons, ne sont pas à leur place, et aussi de reformer une institution de l'instruction publique grandement mise à mal.

    C'est pourquoi aussi depuis tant de temps j'annonce le retour à la religion séculière de notre nation, le catholicisme, ainsi que du patriotisme qui, pour certains, prendra la forme d'un nationalisme échevelé.

    Il n'est pas étonnant ainsi que ce soit la Marseillaise qui, chez les gilettistes, soit la chanson de ralliement, eux qui surprirent nos chroniqueurs et autres relatifs spécialistes médiatiques d'être intelligents.

    Alors, vers quoi allons-nous pour un temps?

    Vers quelque chose comme çà en ces trois exemples.P1030637.JPG

    Ce que j'appelle une rétrogression historique qui est, à mon sens, une réponse populaire saine à tous ces égarements.

     

     

    THEURIC

  • Un temps de pause.

    Cela fait cinq jours que je n'ai pas laissé de billet, ceci suite à une intuition qui me le recommandait, le prochain se fera au début de la semaine prochaine.

    Après réflexion j'en ai compris les raisons: il me faux laisser se faire que mon site soit découvert, puisque ce que j'y expose s'adresse à des personnes différentes aux intérêts parfois dissemblables.

    Je tiens à souligner que lors du libelle précédent je fus un petit peu rapide sur l'approche de François Boulo (il est des noms prédestinés) au sujet du France-quitte, voire quelque peu disgracieux à  son égard, ce  à quoi je lui présente mes excuses, de ceci c'est un rêve me l'a laissé paraître, je développerais ce sujet lors du texte suivant.

    Toutefois je vous renverrais au  thème des systèmes politiques triplement verrouillés et des effets dévastateurs sur ceux-ci des puissances réformatrices, ce à quoi ilP1020971.JPG semble faire parti.

    Il aura aussi trait au verre d'eau, à la pensée et à l'inconscient, ainsi que de la limite nécessaire en toute chose.

    A bientôt.

     

     

    THEURIC