Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le début des scandales.

Au- dessus: guèpe sphécidé (?), guèpe noire Isodontia mexicana, immigrée peut-être bien, sa piqûre étant plus violente que celle que nous inflige celles de nos contrées, hormis en ce qui concerne le frelon sans doute.

 

Salut les aminches,

J'ose le dire, je fus un jeune con, non pas par malveillance mais par naïveté, il me fallu du temps pour comprendre comment fonctionnait la machinerie sociale.

Maintenant, du haut de mon expérience de mes six décennies d'existence, il m'est loisir d'observer que, par nature, un sot fait des sottises, sans se rendre le moins du monde compte que cela ne peut que lui être préjudiciable.

Or, il est de se qu'il se dit que notre improbable équipe gouvernementale, avec l'aide d'une grande majorité des élus composant nos chambres d'enregistrement délibératives, Assemblée Nationale et Sénat, des censément experts conseillés, de nos oligarques ainsi de ce qu'il en est d'une large part de la haute administration et des journalistes en vu: la bêtise et la manipulation en seraient-elles devenue, me hasarderais-je à le concevoir, imaginerais-je cela possible, de ces valeurs à l'aune desquelles les choix se font et se fondent?

Puis, de fait, la pandémie au SRAS-COV2 fut le révélateur de ce que nous puissions considérés plausible que la prévarication puisse possiblement être à rajouter à ces deux défauts majeurs noté ci-dessus.P1050841.JPG

Vous remarquerez ici que le professeur Perronne, ici aussi, se montre mesuré, comme l'est tout autant le professeur Raoult, ceci avec raison, sinon leurs discours ne porteraient pas, là se trouve l'intelligence.

Je pose ainsi l'hypothèse, triste époque où nous nous retrouvons à considérer cela comme soupçonnable, que le véritable scandale que fut l'interdiction de l'hydroxychloroquine et de l'azithromycine,  porté par l'équipe gouvernemental, n'est que la petite pointe d'un immense iceberg et que, par la suite, d'autres viendront, plus terribles encore.

Ce qui, si cela se révélerait réaliste, serait logique: tous les pays de l'Union-européenne qui, à la tête de l'état, n'ont que de petits commerciaux pour qui vendre et, je n'ose le croire, se vendre, ce qui pourrait être, en ce cas, de l'ordre de la normalité pour eux, la question dès lors se pose: auraient-ils été instrumentalisés par les entreprises pharmaceutiques pour je ne sais quel traitement ou autre vaccin en cours de mise au point?

D'agir comme ils l'ont fait, sans qu'il y ai pu avoir la moindre discrétion, sans tenir compte du fait que, dorénavant avec l'existence du WEB et dès lors d'internet, les informations pour le peuple passent quoi qu'il se passe, que les décideurs n'ont plus en main de renseignement fiable sur laquelle reposer leurs décisions*, ne pouvant pas, de plus, comprendre leurs faiblesses intellectuelles conjecturées, ils se trouvent tous dorénavant au-P1050647.JPGdevant de grands dangers.

*( Quand des responsables sont dans l'incapacité, quelles qu'en  soient les raisons, de se confronter à la réalité, ils écarteront au mieux la mauvaise nouvelle, au pire celui, celle ou ceux qui la leur avait transmise.

S'il s'agit d'une chaîne hiérarchique, en ce cas et pour conserver leur poste, à chaque échelon lesdites mauvaises nouvelles seront amoindries jusqu'à ce que, au niveau de celui décisionnel, les informations en deviennes au mieux faussées, au pire totalement fausses.

La première décision, à mon sens, que devra prendre le gouvernement sérieux qui remplacera cette équipe de comiques troupiers interchangeable, ce sera de considérer comme faute lourde nécessitant une rétrogradation, voire un renvoi, de tous ceux qui, ainsi, tronquera la réalité des faits dans leurs rapports, et cela en en faisant une publicité exemplaire. )

Il y eut des morts, certes, mais combien de souffrances  ont d'origine notre long confinement?

Combien de ressentiments croissent-ils à leur endroit, combien de haines même?

Combien de gens considèrent-ils, à  tort peut-être et souvent à raison, que leursP1060077.JPG problèmes, difficultés, malheurs parfois, proviennent des décisions absurdes que prirent nos dirigeants?

Bientôt les scandales s'égrèneront comme perles d'un long collier.

Hors le net, tous les autres médiats sont certes verrouillés, alors comme cela fut montré dans l'histoire, cela se susurrera de bouches à oreille et, vu que l'on ne prête qu'aux riches, d'autres, imaginaires, leurs seront accordés, ceci parce que tout le monde s'attend désormais à tout à leur sujet, même au pire.

Mais tous ceux-là n'ayant pas le discernement nécessaire pour le comprendre et agir en amont, alors quand la colère populaire s'exprimera je ne saurait dire jusqu'où pourrait en venir l'expression.

Leur naïveté est trop importante, leur insouciance si absolue, leur vanité tant immense que, désormais, je ne pense pas que nous puissions éviter des troubles civiles, et je ne pense pas non plus que les policiers suivront les mêmes ordres que ceux qui leurs furent donnés l'années dernière.

Alors, sous peu, nous verrons retourner leur veste de ceux de nos élites les plus sensées qui eux  en auront saisi les périls, qui donc en sera-il le premier?

P1060183.JPGPS: Je ne souhaite en rien cela, je ne fais qu'exposer ici ce qu'il me semble du sentiment, parfois inconscient, d'une majorité des gens, ainsi que du processus actuel qui se pourrait bien de se poursuivre, soit la révélation de nouveaux scandales ainsi que de la résurgence de plus anciens.

Mais il est vrai aussi qu'il y a des actes et des paroles impardonnables, n'est-ce pas?

PS2: Voici la vidéo de Madame Henrion-Claude, généticienne de son état, qui donne des informations sur l'affaiblissement du vilain virus bien assagi.

 

 

THEURIC

Sûrement une mouche Phaonia cf. palpata, je ne sais juste de la fleur que c'est une ombellifère.

P1050854.JPG

Écrire un commentaire

Optionnel