Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Florilège 3

Avant propos:  

 

Ceci étant précisé à l'endroit de ceux que j'imaginerais pouvoir croire que ce que j'exprimerais ici recèlerait quelque code abscons!

 

Je me dois ainsi, par prudence, de noter que je n'envoie aucun message sibyllin et secret d'aucune sorte mais ne fais que poser ici autant de petites blagues, de rapides réflexions philosophiques, poésies, recettes de cuisines... et, ce, suivant l'esprit que je peux en avoir sur le moment.

 

J'avais, part ailleurs, déjà exposé, auparavant, comment faire, pour ceux que cela intéresseraient, de déjouer toute censure.

 

Je ne vois personne depuis ma dernière rencontre avec l'un de mes frères, hormis ceux et celles que je pourrais croiser pendant mes promenades, de plus,  je n'ai aucun contact téléphonique, courriel et courrier d'aucune sorte, hormis ceux que je peux avoir avec ma famille!

 

 

Il ne faut pas confondre: Six et trois neuf...

 

De jour ou nuit,

Quand l'orage déguerpit

Le ciel s'en apaise.

 

Somme et pluie 

 

Les ondées de minuit, quand mon couché se fait,

Bercent mon sommeil de ses vents rugissants.

M'endormir ainsi me berce, tant satisfait,

D'ouïr folies d’Éole, d'Orage mugissant.

 

La rincée versait son flot sur le sol asséché.

S'entendant de toutes part, ce déluge

M'y laissait, en mon lit, un si doux refuge.

Rêvant les nuages comme de maints archers,

Plantant en ses sons forts, en pleine terre,

Ses eaux et grêles, sans vouloir se faire taire,

Comme si, d''un coup, tout devait de se lâcher.

 

La foudre éclaire, de sa voix tonnante, 

La marche des très hauts cumulonimbus

En leurs grandes marées tourbillonnantes,

Sonnant l'éloignement de ces cumulus.

                                     ............................................

 

... Et Suisse et Troyes neufs.

 

Le kiwi est un fruit plein de plume.

 

Je ne dis pas mort aux cons parce que je ne sais pas, en ce qui me concerne, ce qu'il pourrait m'en être.

 

3, 1416 est égal à π / vache.

 

Samson était-il sourd ne serait-ce qu'à un cheveux près?

 

Demandez-vous comment les oiseaux s'envoient en l'air!

 

La bêtise se montre et se comprend à l'aune de l'intelligence.

 

Un nouveau-né a-t-il un nouveau nez?

 

Sortir des toilettes me donne le même sentiment que de quitter son psychanalyste: de s'être débarrasser d'un poids mort.

 

A ne pas confondre couche du moche et mouche du coche.

 

Petite réflexion du temps présent: Il a bu le thym!

 

5ème loi de la thermodynamique: tout changement d'état de la matière demande plus d'énergie que ledit changement d'état le nécessiterait.

 

Le britannique naît sir et fils!

 

Les militaires de carrière forment-ils ces jeunes que sont les mineurs de fond?

 

La cale en bourg bon laque son cale humé (çà ne veut rien dire mais moi, au moins, je le sais).

 

C'est bien là chose exigeante et ardue que celle de saisir comment s'observer et de se comprendre soi-même.

 

Comment nomme-t-on les jambes des étudiants?

 

Quand on se soulage aux toilettes, rajeunit-on?

 

Des pattes à potache.

 

Toutes choses, tous événements, toutes décisions et actions humaines ont toujours leurs logiques internes.

 

Avez-vous remarqué que l'eau est diurétique?

La preuve en  est, quand il pleut on a envie de pisser!

 

Un postier est-il timbré?

 

J'accepte ce que je suis, ainsi que les événements de mon existence, et je fais tout pour que, de jour en jour, cela s'améliore.

 

Quand elle pirate la pie rate!

 

Un sot prend un seau dedans lequel se trouve un sceau, tout à coup tous trois tombent, comment l'écrire précisément?

 

Le grand Bay naît fils.

 

L'or papier est comme un petit lac dans un zoo: une Phi ( Φ ) loutrie, ceci quand le nombre dort.

 

La soierie rit quand le Soi rit.

 

A la question : "L'es-tu?", je n'en ferai pas une salade!

 

La somme de mon somme me somme le réveil.

 

 

THEURIC

Écrire un commentaire

Optionnel