Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Je lance un pari!

Capture d’écran 2019-10-23 à 12.41.51.png

Image dérobée au site de Jacqueshenry, en noir le taux de CO², en bleu la température moyenne.

Vous y remarquerez que notre modernité est l'une des époque où le taux de CO² est l'un des plus bas toutes ères confondues  depuis 800petite erreur due au sans lunette, qu'est-ce que 200 millions d'années dans la vie d'un homme? ) 600 millions d'années.

Je lance le pari qu'aucune chaîne télé de grande écoute ou dédiée à la culture, la une, deux, trois, cinq, sept, voire la treize ou la vingt-quatre, ne sera jamais suffisamment couillue pour organiser honnêtement un réel débat entre deux climatologues, l'un pour le réchauffement climatique, l'autre en en contredisant l'existence, soit totalement, ou comme n'ayant pas une importance atmosphérique vitale réelle.

Aux heures de grandes écoutes et, ce, en en faisant une publicité longtemps à l'avance.

Des intérêts de toutes sortes trop juteux, complexes au demeurant, sont en jeu.P1010498.JPG

Et le GIEC sera ratatiné sur place, écrasé comme une punaise et les écolos de pacotille pétrifiés pour toujours, ces prophètes de malheur sans autre religion que leur nombril, ces pseudo-dissidents, ces séditieux d’opérette, ces factieux si obéissants, ces ignorants des sciences.

D'ailleurs je me ferai une joie, un de ces quatre, d'écrire un sujet sur ce qu'est être écologiste et les vrais dangers devant lesquels nous sommes.

Amis lecteurs, si vous voulez connaître le fin mot de cette histoire, réclamez un tel débat, et vous entendrez le silence assourdissant qui s'en dégagera vous démontrant que tout ça n'est que de la foutaise: pour ceux pensant que j'ai tort, alors prouvez-le moi en demandant, en réclamant ou en organisant un tel débat.

Parce qu'en fin de compte, s'il n'a pas lieu ce ne peut que vouloir dire que ceux qui travaillent dans les médiats ou savent que c'est faux, ou sont totalement embrigadés par l'ensemble des dogmes euro-atlantistes faussement écologistes, ou s'en voit d'en être interdit d'en mettre un en place, voire même sachant que cela est impossible préfèrera éviter ce sujet.

Sachez-le, il ne peut pas y avoir de total accord entre scientifique puisque toute théorie peut être remise en question, voire même parfois en cause, c'est cela le principe de réfutation, l'histoire des sciences le montre et le démontre.

Sauf  pour des choses basiques comme il en est de la rotondité de la terre, la tectonique des plaques ou des processus de fusion au sein des étoiles par exemple.

P1020011.JPGDès lors affirmer que tous les climatologues sont d'accord avec le GIEC  est une forfaiture, ceci sachant les immenses complexités des processus atmosphériques dues, entre tant d'autres, à la très grande inertie calorique des océans.

Parce que si c'est aussi important, grave et dangereux que ça pour l'espèce humaine, qu'un climatologue vienne nous le prouver lors d'un débat avec un scientifique de même domaine que lui en désaccord formelle, chacun amenant ses propres graphiques, au temps de chacun décompté, et que l'animateur soit neutre, quelqu'un comme Monsieur Taddéi serait parfait pour l'organiser (je n'ai plus aucune confiance avec les employés journalistiques de la télé d'aujourd'hui).

Demandez-vous donc combien de fois nous pouvons entendre dans les médiats, très rarement de la bouche de scientifique, hormis de temps en temps provenant de personnes ni climatologue, ni physiciens, les expressions telles que réchauffement climatique, changement climatique, il faut sauver la planète, la planète est en danger et toutes les autres fariboles  de mêmes eaux auxquelles je ne pense pas et dont on nous pourri les trompes d'Eustache à longueur de temps.

Ainsi vous comprendrez comment la propagande moderne fonctionne.

Je peux faire erreur, mais je ne pense pas que le moindre responsable télévisuel oserait ne serait-ce que penser en organiser un et, ce, avec raison: il risquerait d'être chassé manu militari de son poste, lui et tous ceux qui se risqueraient de le suivre.

Il est vrai qu'ici je prends parti, alors justement, que l'on me prouve que je puisse me tromper et pour cela, pour départager ceux qui sont pour ou contre, qu'un tel débat ait lieu, ne le pensez-vous pas?

 

Je vais m'absenter pour un temps, je pense que mon prochain texte arrivera d'ici P1030109.JPGune quinzaine à une vingtaine de jours.

 

 

THEURIC

 

Écrire un commentaire

Optionnel