Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Là où les idées sont complexes il faut de la simplicité.

Là où les idées sont complexes parce qu'il y a des avis divergents, il faut venir avec de la simplicité.

Je me suis retrouvé à visionner deux vidéos ici et , faisant part des positions de chacun en ce qui concerne les propositions du docteur Raoult pour soigner les gens du COVID-19 à l'aide de l'hydroxychloroquine (coquine hi, hi, hi).

Le problème en France et ailleurs en Europe, si j'ai bien saisi le hiatus, c'est le manque cruel de test.

Vous remarquerez deux points capitaux en ce qui concerne ces deux vidéos:

1) Tous deux ont une position extrême, tout en affirmant être à l'écoute de l'autre partie, ce qui se révèle contradictoire en soi;

2) Aucun ne fait mention des tests nécessaires pour en connaître le vrai du faux.P1030218.JPG

Le premier fait référence au manque de rigueur scientifique du docteur, ce qui est possible, et de ne pas attendre de héro sauvant le monde au-devant d'une crise, ce qui va de soi, mais sans proposer d'autres alternatives, ce que je pense très réducteur.

Le second, mettant tout autant en garde d'héroïser un homme, ce toubib, parle de communauté des sceptiques au sujet de ceux trop prudent envers ce traitement, ce qui renvoie à la croyance contre une autre croyance, ceci d'un air dénigrant le formalisme scientifique, ce qui est, là encore, une approche que je conteste.

Toutes ces paroles ne faisant en rien avancer la résolution du problème.

Parce qu'il y a un phénomène d'accroissement exponentiel du nombre de malades et que les systèmes de santé français et belge ont été affaibli de manière dangereuse par les économies de bout de chandelle obligées par l'Union-européenne via les GOPE.

A un moment donné il deviendra impossible de soigner tant de malade dans nos hôpitaux, nous n'avons pas des semaines devant nous, c'est en cela qu'il y a urgence!

Qui va choisir qui va mourir?

Il y a aussi le confinement qui tue, lui, l'économie mondiale.

Du-moins l'un et l'autre font bien remarquer la précarité sanitaire dedans laquelle nous sommes, alors, comment peut-on départager ces deux positions semblant irréconciliable?

Or, pour, justement, en séparer le vrai du faux, tout en gérant cette urgence, que faudrait-il qui pourrait entrer dans ce débat déjà houleux et le réduire, sinon d'accroître plus que fortement le nombre de tests et, ce, pour toute la population.

Là se trouve l'idée simple.

P1030245.JPGOn teste on traite, en double aveugle, pourquoi pas, et on voit, sans plus ni moins, avec des gens malades et d'autres infecté par ce virus (vit russe, ouaf, je l'aime bien celle-là, ne le prenez juste que comme un bon mot, une gaudriole) sans en souffrir.

Et pourquoi ne pas faire cela dans une ville de quelques dizaines de milliers d'habitants avec hôpital, puis re-tester au bout de quelque jours pour voir ce qu'il en est, le tout avec un suivit médical.

Puisque Mr. Raoult a affirmé que grâce à ce traitement, en peu de temps la masse virale disparaît des sujets.

Mais pour que cela soit effectif, ben il faudrait un très grand nombre de tests, or notre équipe de  ribouldingues gouvernementaux a oublié ce tout petit détaille.

Enfin, s'il n'y avait que ça qu'elle avait oublié...

Dès lors que nous considérons que vu ce manque cruel et, oserais-je le dire, meurtrier, leur discours à l'un comme à l'autre ne vaut absolument rien, sauf à jeter la population les uns sur les autres, leur réflexions n'a plus dès lors aucune espèce d'importance.

Ce qui est aussi, me semble-t-il, la preuve de leur propres angoisses.

Ces deux messieurs feraient bien mieux de militer pour que leur gouvernement en acquière l'équipement nécessaire plutôt que de se pourfendre par vidéo interposée, puisqu'ils pérorent ainsi à l'aveugle.

La qualité génère de la qualité, la médiocrité génère de la médiocrité.P1020168.JPG

Nous pouvons percevoir ici que nos décennies de perte intellectuelle en Europe mène à des égarements pouvant se révéler grandement nocifs.

Et là, la complexité ne provient pas d'un ensemble de réflexions personnelles ou collectives, mais de la confrontation de positions opposées sur un sujet important sans que ne soit pris en compte un élément clef et majeur: des tests!

Et sans ces tests vous aurez beau vous engueuler, chers vidéophiles, cela ne fera en rien avancer la réduction de cette crise sanitaire.

Tout simplement parce que nous le sommes tous aveugle de ce qu'il se passe vraiment.

PS: dans un texte précédent j'avais expliqué que de tester tout le monde était ardu en raison du nombre d'habitant, voire impossible, or, c'était de ma part un grosse bêtise.

Depuis lors, j'ai appris que c'était de cette façon que la Chine et la Corée, font pour lutter contre le COVID-19, ce qui leur a plutôt réussi ne trouvez-vous pas?

Nous en connaissons le résultat.

Alors, quelqu'un a-t-il des idées pour accroître le nombre de ces tests, pour en acquérir?

P1030450.JPGCe billet venant en complément de celui précédent.

IL NOUS FAUT DES TESTS, MERDE!

 

 

THEURIC

Écrire un commentaire

Optionnel