Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Penser l'après pandémie dès maintenant.

Il ne fait aucun doute que nous ne pouvons compter sur l'équipe dirigeante du pays pour prévoir par avance les événements futurs et s'y préparer.

Et il en est de même d'un nombre très important des élites de la nation.

Il s'agit là d'une perte, parfois gravissime, des capacités intellectuelles d'une partie plus ou moins importante de ces personnalités du plus haut de la hiérarchie, touchant quasiment tous les milieux socio-professionnels, des sciences à l'économie, des institutions de l'instruction jusqu'à la politique...

C'est donc à nous, le peuple, aidé en cela par tous ceux de ceux-là qui ne sont pas atteint de ce mal qu'est cet abêtissement, de prendre la relève de l'intelligence, quel que soit le statut de chacun.

Mon maître en écriture n'en étant pas moins charron, forgeron ouvrier philosophe dans un dépôt de bus RATP, sûrement décédé depuis, qui ne cessait de répéter au P1040555.JPGgamin que j'étais, nettoyant les bus avant que je ne les conduisisse: "Travaille tes textes jusqu'à ce qu'ils soient  au point!"

J'y laisse encore quelques coquilles, ma foi.

Nous avions, tous deux, écrit un "cadavre exquis", ce poème à quatre mains au moins, inventé par les surréalistes, où chacun concoctait ses douze pieds puis cachait la phrase ainsi écrite au suivant en pliant la feuille qui écrivait la sienne à la suite jusqu'à ce qu'il soit décidé qu'il serait achevé, pour en dérouler le résultat à la fin.

Ce qui peut aussi amuser les enfants.

Ceci pour vous montrer, amis lecteurs, que nous sommes tous capables autant de nous instruire que d'en faire un usage utile, autant pour nous-même, notre famille que pour le pays.

En un seul exemple de cette perte de capacité de nos censément élites:

Il est patent que nombre d'enfant n'apprennent plus la règle de trois qui consiste à savoir utiliser la multiplication et la division de façon complexe, ceci de manière à formaliser autant des proportions, des flux, des dimensions, les vitesses... dans leur complexité, même les mathématiciens les plus pointues en viennent à en faire, dans P1040699.JPGleurs calculs, usage.

Or, nous pourrions nous dire que la raison en serait d'un plan machiavélique pour rendre imbécile la population.

Personnellement je considérerais plutôt que ce fait provient de ce que ceux qui  planifient les programmes scolaires ne savent même plus composer ce genre de calcul, en sont devenu totalement incapables, l'ignoreraient même désormais.

La preuve en étant que le ministre de l'agriculture, Bruno Le Maire, ne sut pas convertir l'hectare en mètre carré, s'avouant même incompétent en mathématique quand, là, il ne s'agissait pas de calcul mais de conversion, qu'avait-il donc bien pu apprendre à l'école enfant?

Et aujourd'hui qu'est-il devenu ce brave homme si nul que cela de son aveu même?

Ministre de l'économie et des finances.

Je ne demanderais pas qu'il soit comptable de formation, certes, mais pour occuper un tel poste j'imagine qu'un tel ministre soit au fait un  minimum desdits mathématiques, ne trouvez-vous pas?

Alors les deux autres questions désormais se posent: quel est le réel niveau d'étude demandé pour obtenir un diplôme de l'ENA, quel est le niveau de connaissance demandé pour en suivre la formation?P1040513.JPG

Ceci sachant la modicité des cours faits tant en histoire qu'en français à l'école de ce que j'ai pu en percevoir.

Si, ce qui est facilement imaginable, l'équipe qui est chargé de créer les programmes scolaires sont d'un même niveau intellectuel que l'un de nos ministres.

Les événements récents de Mars à Juin au sujet de la pandémie laissant à penser qu'il en est de même pour tous ses confrères et consœurs, que ce phénomène n'est que la résultante d'une baisse de niveau intellectuelle de ces élites, quelles-mêmes ne sauraient supporter plus intelligent qu'elles en tant que subalterne.

Alors nous pouvons, sans hésitation, poser le postulat que cela est aussi le fait d'une bonne partie de la haute administration, les plus capables ayant été placé en un beau placard, dont celle, en toute bonne logique de l'éducation nationale, lieu dédié à formaliser les programmes scolaires.

Ceci ayant pris corps depuis de longues décennies.

Et pensez-vous vraiment que ce soit cette équipe de ribouldingue et leurs conseillés qui serait en capacité de gérer une nouvelle crise de quelle que nature qu'elle soit, ceci au moment où l'économie européenne et mondiale montre des signes P1040614.JPGinquiétants de grandes faiblesses, la France n'en étant pas en reste, très loin de là?

Si, de plus, nous y rajoutons le fait que la probable double disparition, dans un laps de temps relativement court de quelques mois à quelques années de l'Union-européenne et des Etats-Unis-d'Amérique les mèneront, pour la majorité d'entre-eux, à gravement décompenser psychiquement.

Que, de plus, il est loisir de concevoir que cet état de fait ne peut que s'observer à l'endroit de nos édiles des assemblées d'enregistrement délibératives et, pour partie, de celles siégeant en région ainsi que de certains préfets.

Que, de plus, cela touche tout autant l'administration unioniste qui, pendant la crise sanitaire, fit montre, non pas d'une incompétence, mais pire que ça, d'une totale et manifeste inaction, sûrement tous plongés dans un état de sidération, de décompensation, preuve, là encore, autant de son inutilité que de sa malveillance de part ses oukases des  GOPE qui sont, quoi qu'il s'en dise, la raison majeur, avec l'existence de l'euro, de nos difficultés passées, présentes et avenir tant nous resterons au sein de l'UE.

Alors il nous faut considérer dès maintenant notre nécessité absolu de ce que nous commencions à conceptualiser notre futur plausible, possible au probable, ceci affin de nous y préparer, tout autant du meilleurs comme du pire, et ceci sur tous les plans.P1040591.JPG

Ce sont tous les corps de métier qui se devraient, au plus tôt, de réfléchir à cela.

Nous ne devons plus rester sur des concepts anciens qui montrèrent tous leurs limites, même l'écologisme dogmatique d'aujourd'hui montrant un réel potentiel de malfaisance proche de la folie clinique.

 

 

THEURIC

Écrire un commentaire

Optionnel