Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

De la cohérente incohérence du temps.

J'avais, par mégarde, publié hier ce billet avant son plein achèvement, veuillez m'excuser de cette étourderie.

 

Nous vivons une période pour le moins incongrue et, pour en montrer l'essence, il n'est rien de mieux que le paradoxal titre de ce libelle.

Hier encore, allant siroter mon café en la terrasse de mon troquet préféré, j'ai discuté avec un homme de mon âge, sûrement d'un certain niveau social, à qui j'avais, après moult circonvolutions, expliqué que les Etats-Unis se trouvent, en ce moment même, en une situation de grand danger de disparition.

Lui démontrant, de plus combien nous en sommes encore et toujours assujettis sous la forme de l'Union-Européenne.

Comment décrire le soulagement qui fut sien quand des amis à lui survinrent, la douleur générée par cette idée le malmenant quelque peu.

Il est vrai que, le pauvre homme, je fis de même au sujet du réchauffement climatique anthropogénique que je remettais en cause.P1040653.JPG

Ce qui est proprement incroyable c'est à quel point il y a une importante inhibition  collective pour ce qui concerne un ensemble de sujets desquels je vous ai déjà fait part de nombreuses fois.

Ainsi:

Hubert Védrine, ancien ministre des affaires étrangères, raconte, dans le journal Le Point, que: " l'Europe (entendez  l'union) est devenu une sorte de petit paradis pour bisonnours", où il y affirme que c'est à la demande des européens, à la sorti de la seconde guerre mondiale, de ce que les étasuniens en viennent  à les protéger, quand en fait ce sont les USA qui avaient contraint l'Europe-de-l'Ouest à entrer autant dans la construction européenne qu'à l'OTAN dès cette époque, aidé en cela par d'anciens nazis et vichystes.

En ce face-à-face d'avec l'URSS lors de la guerre-froide (pour les plus jeunes, de 1946 environ jusqu'en 1991).

Je ne reviens pas sur le pétage de plomb de Monsieur Asselineau, ici et , qui survint, dès lors qu'il avait compris que l'Union-Européenne et l'empire US ne peuvent que disparaître dans un relatif court laps de temps de quelques années.

Et que dire de cette crise d'hystérie collective des français après la mort d'un noir américain tué par un policier blanc, où il est visible qu'en France la police, bien P1040833.JPGqu'en son sein il puisse y avoir des éléments qui soient racistes et qu'une cinquantaine de pour-cent vote pour RN, n'en ont pas moins commis les mêmes exactions envers les banlieusards qu'envers les gilettistes, autant envers les noirs qu'envers les blancs.

D'en être obligé d'aller rechercher un fait légèrement ressemblant en France vieux de quatre ans pour tenter de trouver un petit peu de similarité d'avec notre bon maître US décati, ceci pour ridiculement singer ce que les américains font.

( Les policiers sont, certes, responsables de leurs actes mais, de fait, la véritable comptabilité de toute cette gabegie judiciaire sont:

-I), ceux qui considèrent que quelques mois suffisent pour former les policiers, ceci d'autant plus d'un seul entrainement pour une telle technique dangereuse (c'est encore une fois Sputnik qui traite de cette sorte d'information);

-II), ceux qui considèrent qu'il n'est nul besoin de subir un test psychologique pour remplir cette fonction;

-III), ceux qui, par faiblesse mentale et politique, laissent des zones entière de la république sans foi ni loi sans ne rien jamais décider, à environ 40mn;

-IV), ceux qui, par esprit de classe et de caste, par sottise et incompétence, par morgue, par idéologieP1040794.JPG et par obéissance veule à l'union et ses GOPE en sont venus à faire des économies sur le dos du pays et de la nation, de l'en avoir gravement déstabilisé et désorganisé, sans que ces crétins ne s'en soient rendu compte, en en étant totalement incapables.

N'étant juste que de petits comptables ou petits commerciaux (je n'ai rien contre les comptables et commerciaux honnêtes qui ne font pas politique de leur métier). )

Ces quatre petits exemples, simples échantillons d'une foultitude d'autres phénomènes de même types, montrent qu'il ne s'agit pas là de mensonge, de manipulation ou de véritables malfaisance(ils pensent pour la majorité d'entre-eux bien faire, si tant est qu'ils puissent penser), bien qu'il y ai des malveillants dans ce milieu composé de pur naïfs, mais plutôt de plus qu'un déni, d'une scotomisation (mot découvert après recherche d'un synonyme sur le CRNTL plus appuyé que celui de déni et dont voici la définition: en psychopathologie et en psychanalyse, refus inconscient de percevoir une réalité extérieure indépendante du sujet, mais sur laquelle il projette des désirs et des fantasmes subjectifs contre lesquels lui-même se défend.), ici collective.

Il s'agit du rêve américain qui, d'avoir traversé nos psychismes pendant plus de 70 ans au travers de biais culturels US tendant à la nécrose, de nous avoir, nous aussi bien que nous en sortons sinon je n'écrirais pas ces lignes et vous ne les liriez, depuis si longtemps seriné la même rengaine de la puissance américaine, relativement réelle il y a encore 10 ans mais aujourd'hui totalement obsolète, les conduisant à fantasmer de vouloir y ressembler par le biais de l'union.

P1020958.JPGParce que en vrai l'Union-européenne est pour nombre d'entre-eux ce fantasme de toute puissance impériale sous égide US.

Mène à ce que, maintenant, pour une part non négligeable de la population, la simple idée de la faiblesse de l'empire, de celle de l'UE, voire d'observer que l'OTAN est en voie de délitement, une grave instabilité psychologique émerge telle que cela les en conduit à un refoulement absolu.

Cela est particulièrement visible pour beaucoup de ceux dénommés bobos parisiens, que Monsieur Todd appelle les CPIS, que moi-même désigne être les classes-moyennes hautes à supérieures de la capitale, où, cela devient caricaturale aujourd'hui, BFMTV met en place comme émission télé traitant de la campagne électorale seule celle dédiée à celle de Paris.

Leur repli nombriliste sur Paris intra-muros signant, à mon sens, cette angoisse existentielle collective due à la compréhension non consciente de cette prochaine double disparition UE€ / USA$ et, dès lors, de l'OTAN, les conduisant à un pathologique repli sur soi, ce que les programmateurs de cette chaîne nous démontre.

Et il faut être de ces enfants dont de la bouche sort la crue vérité, même atteints des quarante ans passés, comme Monsieur Macron, pour pouvoir affirmer que ladite OTAN puisse être en mort cérébrale.

Ce qui a fait hurler, prudemment tout de même, les journalistes et chroniqueurs biens pensants sur la scène théâtrale médiatique.

Voyez-vous, amis lecteurs, nous surnageons dans un monde fait de faussetés et l'école de la république, la télévision, la radio ainsi que les médiats officiels, en sont les vecteurs.P1040411.JPG

Ce n'est même plus, ce ne sont même pas des mensonges mais juste des vérités abracadabrantesques desquels les porteurs croient puissamment.

Vous les penseriez menteurs quand, la plupart du temps, ils ne sont juste qu'imbéciles, et la méchanceté surnage toujours autour de l’imbécillité, dut-elle être heureuse.

Et il est malheureux de constater que pour retrouver les faits réels dans ce fatras d'absurdité il nous faut faire ces recherches par nos propres moyens et les trouver décrites, parfois, dans des ouvrages vieux de décennies, voire des siècles antérieurs.

Par exemple, il est de fait que les propositions des écologistes neuneus ne peuvent que se révéler plus polluants que tout autre choix politique: ainsi les éoliennes détruisent toutes les créatures ailées sans que cela ne les émeuvent quand les mêmes pleurent quand un ours est tué dans les Pyrénées.

Cherchez-y l'erreur (tout comme pour les comptables, les commerciaux et les policiers, je n'ai rien contre les ours ( second degré)).

Notre ennemi véritable ce n'est pas toute cette bande d'olibrius qui s'agite à dire n'importe quoi en pensant, si tant est qu'ils pensent, qu'ils disent la vérité vrai de la P1040600.JPGmarche du monde.

Mais c'est bien la bêtise qui, ayant grandement envahi les cerveaux, mais surtout le leur, nous pollue autant les cœurs que les esprits.

Et c'est cette pollution là la première de toutes puisque nous faisant perdre le sens de toute cohérence.

Nous avons, avec toutes ces conneries dues à notre domination impériale par la thalassocratie US au sein de leurs créatures, les UE€/OTAN, aidée en cela, en ses tous débuts, par d'anciens nazis et autres vichyste recyclés par les officines US, dont il reste de graves traces aux hautes hiérarchies de notre société, perdu 70 ans d'évolution sociétale et, ce, sur tous les plans.

Quand bien même, comme j'ai pu l'expliquer antérieurement ici puis , ce processus avait déjà débuté dès avant la fin du XIX° siècle, sinon le reste n'aurait pas eu lieu.

Rien en cela n'est perdu et la France, une fois de plus, ne peut que réémerger de l'ornière dedans laquelle elle est.

Cela ne pouvant qu'être un travail autant personnel que collectif.

Jamais de nos aïeux n'eurent de tâche aussi importante, passionnante qu'éblouissante, alors, amis lecteurs, ne serait-il pas temps que nous nous y mettions tous au plus tôt?

 

 

P1040756.JPG

THEURIC

PS.: De monsieur Delamarche: "Si j'était au gouvernement, la première chose que je ferais sera de virer tous les incompétents...!"

Ce qui est tout un programme...

Écrire un commentaire

Optionnel