Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Les USA nous menèrent une guerre!

Cétoine dorée ou Hanneton des roses- Cétonia  Aorata-, coléoptère de la famille des Scarabaeidae.

 

Bonjour tout le monde,

 

Avant propos:

Une amie m'a conseillé de séparer chaque partie de mes textes d'un sous-titre.

Considérant l'idée bonne parce que rendant mes textes plus lisibles et agréables, je me plie donc à sa proposition.

Je ne vous propose pas le nom des fleurs mais juste celui des insectes, plus facile àP1060453.JPG dénicher sur le net ou dans mes bouquins.

 

Préambule:

Nonobstant cela, il serait vain de vouloir exhorter quelqu'un de ne pas angoisser.

En revanche, il est, de mon approche, sain de montrer qu'il est nécessaire d'affirmer que, pour notre futur et quand bien même une période difficile plus ou moins longue nous attend, notre situation n'est pas si désespérée que cela.

Non pas parce qu'il ne faudrait pas que la population se lamente dans le pessimisme et que, dès lors, il faudrait raconter une histoire purement optimiste pour lui remonter le moral.

Mais bien parce que je pense résolument, que je considère en raison que rien n'est perdu et que tout est à gagner, le principal étant d'être conscient de ce qui nous contraint, mais aussi d'un début de réflexion de nos complications dès lors que cette contrainte, notre domination de l'imperium US, ne sera plus.

Je vous ai exposé, amis lecteurs, par le passé, la théorie que propose Christian Greiling dans son livre " Le grand jeu" (je donne l'adresse de son blog plus bas) qui se joue à l'international entre la Russie et la Chine d'un coté, les Etats-Unis-d'Amérique de l'autre.

P1060671.JPGIci il s'agit d'un complément nécessaire pour saisir le fin mot de cette affaire.

Bonne   lecture.

 

Une lecture, une révélation, un tournant:

Ma foi, il est parfois des débuts de lecture qui se relèvent être une révélation et le livre "Le syndrome de l'ortolan" d'Arnaud-Aaron Upinsky, publié en 1997 m'est de ceux-là.

Ce n'est pas parce qu'il démontre ce que j'ai déjà remarqué tant en politique, en économie qu'en mensonge médiatique et, ce, qu'il le fit bien avant tout le monde..., mais qu'en un court paragraphe il donne un sens cohérent à cet ensemble (page 19 en haut de page):

...la France est la cible n° 1 des Etats-Unis, le seul obstacle fondamental à leur domination mondiale sur les esprits.

La France est le seul état-nation en Occident dont l'autorité historique puisse contester radicalement le droit moral des USA au "leadership" à la domination mondiale (correction personnelle radicale par la traduction du mot).P1060738.JPG

La seule à pouvoir véritablement mettre en cause  la barbarie abstraite venue du nouveau monde, au nom de ses principes inverses.

La seule à pouvoir démasquer l'essence totalitaire du modèle réductionniste américain.

Voilà, le sens est donné de notre réalité multidécennale, nous avons été conquis par un empire lors d'une guerre de la représentation, soit ce qui concerne notre compréhension du monde, de comment anthropologiquement nous nous y considérons, le considérons, le comprenons, nous nous y mouvons, nous y avons notre existence collective et individuelle, soit notre composition de sens, explique l'auteur.

Mais maintenant les USA se délitent et se fractionnent.

Le procédé employé fut ce qui est nommé comme étant de la communication et de la pédagogie mais qui n'est toujours que propagande, tromperie perverse et endoctrinement.

Aussi bien que de ce qui est pompeusement et trompeusement dénommée une réalité virtuelle, informatique, il est vrai, mais aussi publicitaire, propagandiste, par tous les sectateurs impériaux, dont ceux français, pro-unioniste.

Ensemble qui, en vrai, n'est qu'un fatras de fictions que les médiats (synonyme: P1060409.JPGindirecte), le personnel politique, les puissances de l'état profond (la haute administration) et de l'oligarchie (les omnipotents monétaires) n'ont eu que de cesse de déverser à l'endroit de nous le peuple par lesdits médiats interposés.

Ceci au propre dépend de tous ceux-là français qui en furent et sont les vecteurs, en cela ce sont des crétins!

Quand bien même certains se révéleraient d'un bon niveau d'intelligence, intellectuel et/ou culturel: leur américanolâtrie eurolâtre conduit ces euronouilles à pervertir leur propre nature et à progressivement se ruiner tant mentalement qu'économiquement.

A se jeter dans ce vil et nauséabond caniveau.

Rien que le terme de réalité virtuelle est trompeur puisque la réalité est, par évidence, c'est pourquoi il ne peut qu'être que cohérent de considérer que ce qui est conçu par l'informatique et/ou est inventé pour toute propagande, est soit fictionnel, dans les jeux ou en géopolitique notamment, soit la représentation de cette réalité biaisée, soit la matérialité d'une publicité politique et/ou économique.

Soit, et cela ne concerne que ladite informatique dans son aspect merveilleux, cette virtualité permet une perception supérieurement sensorielle du monde, en accroissant les capacités de nos sens, visuel, auditif, du touché, voire de proprioception, mais aussi de nos représentations, de nos échanges et commerces, informationnelles aussi...

(N'oublions pas que les États-Unis  détiennent presque tous les médiats informatiques, de Windows (prononcez vindovese) à Google (prononcez gogol) jusqu'à  Youtube (tel quel) et Face Book (prononcez fesse bouc ou face boque, dans la mythologie moyenâgeuse, embrasser les fesse du diable, représenté, comme le dieu Pan des grecs anciens, d'un corps de bouc avec un visage humain surmonté de cornes, était le fait des sorciers...).)P1060760.JPG

Ce que démontre fort bien le tableau de René Magritte sous le titre de "La trahison des images": "Ceci n'est pas une pipe":

Or et comme il l'affirmait lui-même: « La fameuse pipe, me l’a-t-on assez reprochée ! Et pourtant, pouvez-vous la bourrer ma pipe ? Non, n’est-ce pas, elle n’est qu’une représentation. Donc si j’avais écrit sous mon tableau « ceci est une pipe », j’aurais menti ! »

Il en est de même des fleurs et insectes dont je décore mon  blog qui, évidemment, ne sont pas réels mais en sont juste les images recueillies par mon appareil photo, transférées ensuite dans mon ordinateur (la machine qui ordonnance les informations grâce aux algorithmes dont elle est le support, ensemble créé par l'Homme) puis dans mon site.

Certes, Monsieur Upinsky ne semble pas (je n'en suis qu'au début de lecture de cet ouvrage), tel que le fait Monsieur Greiling dans son blog, considérer l'aspect thalassocratique, maritime, de cet imperium, qui le conduit à vouloir corseter la Chine et la Russie, les deux puissances terrestres, pour pouvoir développer son P1060724.JPGpouvoir sur tous les peuples et pays du monde, de tenter de le conserver au moment où son déclin devient patent et irréversible.

 

Le pourquoi:

Toutefois, sa volonté de détruire la France par tous les mensonges possibles et imaginables, d'user de tous les mécanismes perfides pour cela, ses raisons profondes, qui sinon ne resterait une quasi énigme, devient, à la lecture de ce court texte, une évidence: la France est le pays qui lui est le plus dangereux!

(Ce à quoi Monsieur Asselineau ne parle jamais, soit parce qu'il n'en a rien compris, soit parce que, lui aussi, est part trop doctrinalement structuré.)

Remémorons-nous cette intervention de François Mitterrand peu de temps avant son décès:

« La France ne le sait pas, mais nous sommes en guerre avec l’Amérique. Oui, une guerre permanente, une guerre vitale, une guerre économique, une guerre sans mort apparemment.

Oui, ils sont très durs les Américains, ils sont voraces, ils veulent un pouvoir sans partage sur le monde. C’est une guerre inconnue, une guerre permanente, sans mort apparemment et pourtant une guerre à mort. »

Cette guerre, là encore, n'est pas seulement économique, j'oserais même affirmer que l'économie n'est que l'arbre rachitique qui cache cette immense forêt, le hochet pour amuser les foules.

Il s'agit plutôt pour les étasuniens, qui se considèrent comme étant le peuple élu, celui ayant une destinée manifeste, dotés du sentiment d'exceptionnalisme sur toute autre nation, de transformer toutes les populations du monde en américain, ou P1060732.JPGalors, le conçoivent-ils ainsi, s'ils luttent contre la puissance US, qu'ils  soient détruits et disparaissent, les exemples en sont nombreux, au Proche-Orient notamment.

 

Tout ce dont nous devrons réparer en France, un énorme et magnifique travail nous attend:

Il est vrai qu'en France aucune maison, ni ville, ni village n'a été bombardée, aucune troupe US ne parade dans notre pays, nul n'est fusillé sur place publique, d'aucun n'est emprisonné pour des motifs politiques par une puissance étrangère, mais:

-notre industrie, nos mines, notre agriculture sont détruites et/ou évaporés;

-notre science est devenue affligeante, voire évanescente, sinon même fantomatique;

-des scientifiques, le personnel politique, une partie de la haute administration et de la puissance d'argent, les agents des médiats, voire peut-être bien nombre de militaires et de policiers, de leurs gradés, sont tous puissamment, absolument endoctrinés et, parfois, achetés, qu'il nous faudra remplacer;

-la population est poussée à l'angoisse, au stress post traumatique, à la violence de l'un contre l'autre et à la paranoïa par tous les moyens, dont celui du masque, j'y reviendrai plus bas qui éloigne les gens les uns des autres-;

De l'indigénisme par l'intermédiaire, entre tant d'autres, de Mesdames Obono et Traoré, de Monsieur Mélenchon et des adhérents et cadres de FI, du RN, du REM, de EELV, de LR, ainsi que des journalistes officiels que des activistes islamistes et de bien d'autres-;

Ceci sans compter la théorie du genre et de tout ce qui l'entoure perturbant gravement  l'identité sexué des gens et, dès lors, de leur détermination en tant qu'Être Humain, en tant qu'être actif, pensant et conscient de lui-même...;

P1060658.JPGQuant en politique:

-les écolos EELV ne sont pas écologistes;

-FI, PS, PCF, leurs alliés, ne sont plus de gauche, ni anti-capitalistes, ni sociaux-démocrates, en fait ils ne sont plus rien hormis néolibéraux, adorateurs des UE€/OTAN/USA, sauf, c'est à se le demander, à ce qu'ils ne souhaiteraient pas que Marine Le Pen devienne le prochain président de la république;

-ceux de LR ne sont pas gaullistes parce que ne sont pas patriotes mais eurolâtres;

-ceux de RN ne sont pas nationalistes parce que ne sont nullement, eux aussi, patriotes car eux aussi eurolâtres;

-j'oserais dire que quels que soient les mensonges qu'ils déblatèrent et la destruction du pays qu'ils mènent comme politique économique, les mêmes que pour tous les précédents, ceux du REM et du MODEM sont les moins hypocrites puisque ne cachant pas leur idéologie néolibérale américanolâtre et eurolâtre;

-mais quoi qu'il en soit, de ce qu'affirme le professeur Toubiana sur RT France, n'en étant pas le seul en cela d'une manière ou d'une autre, 97% des personnes testées n'étant pas positifs au SRARS-VOV2 (sans compter les faux positifs), la pandémie disparaissant, sauf à ce qu'elle ait un retour de virulence cet hiver, n'entendant aucun des représentant de ces partis officiels relever ce scandale, nous pouvons sans crainte considérer qu'ils sont tous, sauf ceux qui sont censurés, complices de cette tentative de mise en place d'une dictature financière et sanitaire, ceci étant gravement ostentatoire aux droits de l'Homme et du citoyen, donc anticonstitutionnel;

-cette nôtre population, dont nous sommes tous, ne connaissant même plus sonP1060718.JPG histoire,  son patrimoine tant intellectuel, patrimonial que monumental, sa langue, son langage même lui étant devenu pour partie abscons, ne se vivant plus en tant que français (çà, ça se retrouvera naturellement);

-les programmes télévisuels, la télévision étant toujours le médiat de masse central, sont majoritairement soit grandement insipides, soit seulement provenant d'outre-atlantique, ce qui revient au même, montrant une probité de personnages censément doté d'une efficacité, d'une intelligence, d'une humanité et d'une honnêteté dont la réalité des faits ne fait que démontrer continuellement en son inverse;

-notre art est misérable ou, quand il est de qualité, trop peu connu;

-nos médiats télés, radios ainsi que papiers font l'unanimité informationnelle et idéologique, régentés par une minorité qui, bien que richissime, n'en est pas moins suffisamment stupide pour ne pas comprendre que leur béatitude dogmatique pour l'UE€/OTAN/USA détruit leur richesse patrimonial, absorbé petit à petit par leur adoré Tonton Sam, aidé en cela par leur petit godelureau de président (les plus beaux pigeons de France);

P1060215.JPG-la France est ruinée*.

*A nous de la reconstruire!

 

La réalité de la mortalité de la pandémie en France:

Le début de billet que j'avais malencontreusement publié il y a peu et traitant du pourcentage de décès dû au SRAS-COV2 en France, en Europe et dans le monde, montrant son peu de mortalité, fut pour moi l'un des fils de réflexion.

Ceci d'autant plus connaissant l'existence d'un traitement efficace proposé à Marseille par l'équipe du professeur Raoult de l'IHU de Marseille, que le gouvernement et les médiats n'eurent que de cesse de le mettre à l'indexe, violant ainsi, une fois encore, les lois démocratiques de la république.

Il est à remarquer qu'il est aisé de remarquer quels sont les pays, hormis la Chine, les plus assujettis aux Etats-unis par le niveau d'obligation de port d'un masque et par le risque exposé par les classes politique et médiatiques d'un nouveau confinement.

En Europe nous pouvons considérer de la Suède et la Suisse y sont les moins inféodés.

Certains affirment que cette pandémie n'est là soit pour que nous puissions pas percevoir que la crise économique dantesque qui vient soit cachée, soit pour placer je ne sais quel traitement pas les sociétés pharmaceutiques.

Certes, le Monsieur Covid19, le vilain virus, est survenue juste au moment où l'économie mondiale s'essoufflait, mais ce ne fut qu'un hasard concomitant.

Quand aux vaccins et traitements chers et inutiles, de traitement il en existe un peu onéreux, ils ne sont recherchés (jusqu'à la saint Glinglin) que pour que lesdites entreprises pharmaceutiques fassent de juteux profits sans que rien n'ai été préparéP1060536.JPG par avance, sinon l'un ou l'autre nous aurait été déjà proposé il y a longtemps.

Ceci dit, voici ce que j'avais donc écrit:

Sachez, amis lecteurs, que si nous prenons en compte le nombre totale de morts mondiaux officiels dus au vilain virus à ce jour où j'écris ces lignes, le 7 Septembre 2020, 880 955 décès, au regard du nombre d'habitants sur terre à cette date, environ 7, 637 milliards, 7 637 000 000, puis que nous en recherchions le pourcentage (je fus contrains de le faire manuellement puisque les calculette de mon ordinateur ne peuvent pas l'effectuer):

880 955 / 7 637 000 000 x 100 = 0, 0 011 535 % décès.

Vous remarquerez qu'aucun médiat ne nous transmet ledit pourcentage, comme il peut en être de celui du taux de CO2 dans l'atmosphère qui est, celui-là, si mes souvenirs sont exacts, de 0,04 16 21%, j'avais fait ce dernier calcul le 1er Juillet 2020.

Ensuite, voulant savoir de ce qu'il en était en France j'ai commencé par chercher le nombre totale de morts à ce jour, ici était noté 30 739 décès.

Voulant savoir à combien se révèle la population française, tapant sur gogol : "nombre d'habitants en france le 7 septembre 2020", je tombais là-dessus, ceci en première page, puis en réduisant ma recherche ainsi: "nombre d'habitants en france 2020" j'obtenais enfin ce nombre : 66, 524 millions,  soit 66 524 000.

P1060338.JPGJe me remis à ma feuille de papier et à mon stylo pour en trouver, là encore, le pourcentage de gens occis par cet agent pathogène:

30 739 / 66 524 000 x 100 = 0, 0 046 207 %.

Tout ceci est écrit pour que vous vous rendiez compte, que vous soyez conscient de ces étranges phénomènes qui animent le monde: il n'est pas que la France et l'Europe qui angoisse à l'idée de ce que l'empire thalassocratique US est entrain de dépérir à petit feu, d'où cette furieuse hystérie des masques, pour que personne n'en parle et contrôler le peuple, le reste n'étant que l'auto-justification des forcenés qui nous gouvernent.

Pour un gouvernement normalement constitué, ce qui n'a pas l'air d'être le cas dans la plupart des pays mondiaux, ce pourcentage ne devrait pas mener à affoler comme ça les gens, ni même à mettre l'économie mondiale en banqueroute, ne trouvez-vous pas (bien que ladite banqueroute débuta en Juillet/Août 2019)?

Mais amusons-nous encore une fois à calculer ce pourcentage en Union-Européenne qui dénombre un peu moins de 447, 7 millions d'habitant, que nous amènerons donc à 447, 699 millions au pif, 447 699 000, ces neuf ne me facilitant pas la tâche.

Y sont comptabilisés à 213 940 décès au 31 Août.

213 940 / 447 699 000 x 100 = 0, 0 047 739 %.

Où nous pouvons percevoir que la France a eu, en moyenne, un tout petit peu moins de décès dans l'union, sans  que nous sachions, au juste, le nombre de trépas dû au COVID 19 qui ne furent pas comptabilisés officiellement et ceux qui le furent en surnuméraires.

Comme vous le voyez, calculer les pourcentages n'est pas bien compliqué, ilP1060411.JPG suffit juste d'activer multiplications et divisions.

De plus, pour qui connaît les fractions, de passer à la règle de trois relève du jeu d'enfant.

La grippe dite espagnole (1917-18/1919) fut, et de loin, infiniment plus mortelle puisqu'il en fut décompté de 20 à 50 millions de décès sur une population mondiale de 1, 850 milliards (près de 7,7 milliard d'habitants aujourd'hui), surtout de jeunes hommes et femmes (20 millions par la guerre 14/18), ce qui représente de 2 à 5% de la population de l'époque.

Nous pouvons parler d'évidence d'une crise de frénésie généralisée au sujet de laquelle je me suis également laissé entraîné à mon grand tort, appelant même à ce que chacun se confine de lui-même en Mars dernier.

Sachant maintenant que ce confinement à de synonyme réclusion, lui-même synonyme de détention, conduisant naturellement à celui d’emprisonnement.

Ce serait comme si notre gouvernement, comme il en fut de beaucoup d'autre, avait voulu nous enfermer dans notre chambre comme des enfants punis de risquer d'être malades, voire à ce que nous enfants nous devions rester au lit, malades ou non.

Ce qui, de plus, entraîna plus de décès que s'il n'avait pas eu lieu.

Quand à l'inutile futilité obligation du port du masque actuelle, menant, au travers des médiats de masse, à un stress important, à une angoisse, une paranoïa et à une âpre colère des gens (d'où cette violence extrême sans cause véritable d'une jeunesse fragile dont lesdits médiats sont directement responsables) dû à la propagande P1060433.JPGautant absurde qu'éhontée qui nous est déversée, qu'en dire d'autre sinon qu'elle est ignoble (colère + peur = soumission).

 

 

Le pourquoi que j'en viens à écrire en réalité ce billet:

Si j'écris ces lignes, ici pessimistes, si vous les lisez, amis lecteurs, si ce livre, "Le syndrome de l'ortolan", publié une première fois en 1997, attire aujourd'hui les lecteurs, si, quelle que soient les raisons de son émergence, un nouveau parti politique, l'UPR, gravement malade de son créateur et président Mr. Asselineau, obtient encore tant d'écoute, si l'existence même de notre nation au sein de l'Union-européenne est aujourd'hui discutée, disputée et parfois conspuée...

Si tout cela et bien d'autres choses font débat, cela montrent, aujourd'hui, que beaucoup de concepts que l'on définissait il y a peu comme allant de soi sont redisposées sur la place publique, en agora, remises en question et, de plus en plus, en cause.

Et si cela survient maintenant c'est bien parce que l'union et les Etats-Unis-d'Amérique  montrent tous deux les vertiges de leur plus de décadence, de leur déchéance.

Que cette déchéance des seconds mène à celle de la première.

Ce qui est visible aux quatre coins de l'hexagone (celle-là, elle me plait, hi, hi, hi) par les agitations incohérentes, suivant ceux des étasuniens, des censément gauche, droite, extrême gauche, extrême droite au sujet, entre-autre, de cet indigesteP1060632.JPG indigénisme en écho de ce qu'il se passe outre-atlantique (un exemple de ce que cela donne au State, nous avons les mêmes débiles à la maison), de pseudos gaullistes qui acclament le sieur Sarkozy dit l'américain, d'un gouvernement qui ne sait que brader nos bijoux de familles, nos derniers restes d'entreprise, de notre espèce d'extrême droite qui se fait croire hyper-nationaliste tout en faisant des œillades énamourées à l'administration bruxelloise...

Tout cela au moment même où les personnalités intelligentes des USA mettent en garde leur population, ici d'une probable guerre civile, là en prévenant d'une forte possibilité victoire électorale de Trump, les démocrates ne pouvant, en suivant, que mettre le feu à leur nation, Trump qui, mécaniquement, ne pourra pas ne pas refermer ensuite les frontière de son pays s'il veut poursuivre sa politique de réindustrialisation,  s'il le peut.

Quand à l'union, elle montra aux yeux de tous qu'elle n'en a rien à faire des pays comme des peuples la composant, de part cet exemple italien cinglant où nous vîmes que notre voisin  du sud-est fut contraint, pendant la pandémie, de faire appel aux chinois, au russes et aux égyptiens pour soigner leur population.

La seule chose qui l'intéresse c'est de formater nos obligation par les GOPE, le reste, sauf de sa survie qui nourrit tant de monde, elle s'en fout comme de l'an quarante.

 

La fin impériale, la douleur des neveux de Tonton Sam: nous-mêmes:

P1060659.JPGCertes, cela fait longtemps que je pronostique la disparition de l'empire thalassocratique US et, suivant, celle de l'UE€, qui est, justement, une créature impériale.

J'avais même affirmé, il y a de cela quelques bonnes années sur ce site, que les amoureux de l'Amérique et de son lié rêve transi devenu cauchemardesque, décompenseraient de manière importante, délireraient et, pour certains, bien que nous n'en sommes pas encore là, nous nous en rapprocherions, nous n'en serions pas loin, vivraient une période de crise de type psychotique et hallucinatoire, dès lors que les Amériques seront aux abonnés absents.

Nous nous en rapprochons, d'où ces réactions aussi folles que dérisoires de la simili gauche (eux qui ont trahi mes parents), bien que dangereuses pour la population noire et musulmane, une  copine d'origine africaine m'en ayant affirmé de ses craintes.

Il en est de même de la violence policière dont fit preuve et feront preuve sous peu la police aux ordres du gouvernement envers les gilets jaunes, les gilettistes, violence qui trouve, entre-autre, une origine similaire puisque nos ministres et autres élus nationaux craignent pardessus tout que ce mouvement en vienne à rejeter l'union et, par ce fait, la détruire.

Et dans le même temps les mensonges médiatiques qui, imperturbablement, se poursuivent à leur sujet.

Il faut comprendre que le formatage US des esprits français dure depuis plus de sept P1060763.JPGdécennies, commençant entre la fin de la seconde guerre mondiale et le début de la guerre froide.

Même si ce qui nous est raconté n'est que rarement vrai et même parfois totalement déconnecté de la réalité et des faits historiques, le principal pour les impériaux c'est que nous y croyons.

Tout comme vous, amis lecteurs, je fus pris dans les rets imaginaires impériales, rets desquels dorénavant  nos imaginatif manipulateurs se sont mis à croire, surtout dans la sphère démocrates et de l'état profond, que voulez-vous, ils vieillissent tous, ou sont remplacés par des personnages sans relief: quelqu'un qui a eu tant de pouvoir sur le monde aimerait-il voir un jeune blanc-bec le remplacer?

 

Soyons près au pire: qui peut le plus, peut le moins:

Le problème principal auquel nous devons songer dès maintenant c'est qu'il est possible que l'Union-européenne disparaisse en même temps que notre gouvernement, du dollar, de l'empire thalassocratique que sont les Etats-Unis-d'Amérique, mais aussi de l'économie spéculative monétariste mondialisée.

(Songez tout autant à ce qu'internet n'en vienne au mieux à grandement ralentir, au pire à cesser de fonctionner que, de plus, nous risquons de ne plus être fournis en pièces détachées pour tous les matériels électroniques et mécaniques tombés en panne.)

Que donc nous nous retrouvions contraints de devoir recomposer un nouveau système politique dans l'urgence, comme il en fut lors de la guerre de 1870/1871, P1060385.JPGaprès la défaite de Sedan qui vit Napoléon III se rendre aux prussiens.

Thème que j'avais déjà abordé sous un autre angle le 4 de ce mois par des conseils portés pour chacun d'entre-nous.

Cette urgence sera, si cela se passe ainsi, il est vrai politique, mais aussi en terme d'organisation, de devoir approvisionner la population, surtout dans les grandes villes et leurs banlieues, ne serait-ce en nourriture.

Puis viendra le moment où il faudra réparer toutes les crétineries des gouvernements précédents et celui actuel depuis près de cinquante ans qui mène à notre désindustrialisation, à la fermeture de nos mines et de nos terrains agricoles laissé, depuis parfois longtemps, en jachère.

Et de çà, plus tôt nous nous y préparerons intellectuellement et que cela soit pour partie planifié, plus rapide et efficace ce sera.

 

Soyons conscient de ce qui nous anime et préparons-nous au proche futur:

Notre colonie France s'éloigne donc, à petit pas, de l'empire et de sa perle impériale, l'Union-Européenne.

Les USA n'ont plus la puissance d'antan, leurs griffes et dents sont rognées jusqu'à la racine, mais ils n'en restent pas moins dangereux.

Les enjeux de toutes sortes qui les traversent ne devraient pas vraiment nous importer, qu'a-t-on à faire des primaires démocrates puis de la désignation électorale de l'un ou l'autre?P1060235.JPG

Or, le fait est là, si l'imperium remue de la queue et grogne, nous, nous aboyons et nous nous grattons derrière l'oreille, signe de l'affolement d'une part non négligeable de notre nation lors de ses agitations traumatiques.

L'autre fait est aussi présent: de qui sera élu à la présidence de ce pays déterminera la politique de la France, de l'Union-européenne, des états la composant ainsi que de toutes les nations du monde

Ainsi, cette guerre s'achève parce que cette puissance dominante s'effondre mais personne ne peut dire quand elle sera terminée.

Ce n'est que maintenant que nous prenons conscience autant de notre domination, depuis combien de temps ça dure, que de la nature de ceux qui nous dominent, les dirigeants impériaux US qui, plus encore que ceux français et européens, divaguent à n'en plus pouvoir.

Ils ont rendu leur peuple complètement fou et, pour nous, nous n'étions pas loin d'une semblable folie, mais le mouvement des gilettistes montra que notre intégrité mentale persiste.

Nous vivons des forces inconscientes historiques que j'avais envisagées dans le passé proche, causées par (si mes hypothèses se révèle exactes):

-Une rétrogression historique nous menant au début de la IIIème. république, où nos trois derniers présidents peuvent être considérés pires que Napoléon III, le P1060064.JPGdernier, Monsieur Macron, terminera sa législature comme il en fut de l'empereur du second empire;

-Une compulsion  de répétition centrée entre: la toute fin de la première guerre mondiale et la révolution bolchevique russe, 1917, puis de l'achèvement de la seconde ainsi que du début de la guerre froide 1944/1950, c'est pourquoi je suppose que L'empire US voudrait mettre Marine Le Pen au poste de président de la république;

-L'effondrement de l'empire US en un phénomène semblable mais inversé en miroir droite/gauche, que de celui qui prévalue lors de la disparition de l'URSS, ainsi que des processus qui le précéda et le suivit.

Quoi qu'il en soit, il nous faut nous préparer à toutes les possibilités, du bon comme du mauvais, du mieux au mal en pis.

Notre nature d'Être Humain nous permet de nous projeter intellectuellement pour concevoir au mieux ce qu'il pourrait survenir, puis d'en formaliser autant une conduite possible suivant les cas, accompagné d'un état d'esprit réfléchi, d'en prévoir dès maintenant autant un minimum d'intendance que des actions possibles à mener.

Alors, il est vrai que la disparition de l'empire tonton samiesque sera une épreuve pour beaucoup d'entre-nous et nous causeront d'immenses difficultés de toutes sortes, mais cela n'empêche en rien que nous méditions à quoi mènera ladite disparition, du meilleurs au pire.P1060517.JPG

Il ne sert à rien d'angoisser d'un événement n'ayant pas encore eu lieu mais que l'on sait inexorable, toutefois s'y préparer ne peut qu'être que la plus bonne des approches, mais surtout n'être que la plus logique.

 

 

THEURIC

PS: Que celui ou celle qui, valais vendu au plus offrant et au totalitarisme financier, vous qui n'être que mensonge de corps et d'esprit;

Tous ceux-là qui, dis-je, me désignerait comme étant d'un extrême gauche ou droite ou de n'importe quelle autre injure de la sorte, parce que je remettrais en cause toute la vulgate de ces abrutis néolibéraux, sache que je suis de la gauche radicale parce que je veux que la France, mon pays, sorte de l'Union-Européenne et de l'OTAN.

A bon entendeur..., vos aboiements m’indiffèrent mais il est bon que je provoque en vous un petit peu de cette sagesse dont vous manquez tant.

PS2: Tout se sait, il ne suffit que d'attendre: si 90% des tests ne sont pas fiables et que 97% des gens testés y sont négatifs, calculez le pourcentage de personne véritablement atteinte du SRAS-COV2.

 

PS3: Petite précision sur la mortalité en France en 2020.

 

Un beau bourdon, c'est plus sûrement un Bombus hypnorum (bourdon des arbres) ou un Bombus sylvarum (des forêts), hyménoptère de la famille des Apidaes.

P1060162.JPG

Écrire un commentaire

Optionnel