Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Débat médias et citoyens.

    Voilà le début d'un diagnostique médiatique: en aura-t-il fallu du temps qu'à force de sombrer dans la mièvrerie, de saper le réel de ce qui fait débat contradictoire, de nous taire les informations importantes ou de nous les tronquer, quand ce n'est pas de vous entendre nous en dire de totales faussetés, de nous conter des calembredaines jusqu'à plus soif et de répéter en boucle les mêmes discours, puis d'en avoir progressivement écœuré la population, que de s'apercevoir enfin que nous nous détournions de vous depuis si longtemps?

    Cela fait 20 à 30 longues années que les journaux papiers ne sont quasiment plus lu, ne vous étonnez donc pas qu'il puisse se passer aujourd'hui la même chose pour tous les autres.

    Vous parlez tous, chers gazetiers, de fausses nouvelles, à la bonne heure, mais de vous ouïr il est de fait que vous considérez que c'est vous qui détenez la vérité et que tout ce qui viendrait la contredire serait, ipso facto, considéré comme faux.

    C'est pourquoi, à la télévision, tout ce qui se serait donné de nom discutions ouP1030233.JPG dispute ne tourne qu'autour d'un cercle restreint entre gens de bonnes compagnies, où n'y est examiné, parfois à la loupe, de très légères variations à l'intérieur de l'étroite doxa du temps, la vôtre, sans que vous ne puissiez accepter de quiconque sa moindre remise en question.

    Je ne participerais donc pas au-dit débat, quand bien même je considère que Monsieur Asselineau ait raison d'avoir conseiller à tous de le faire.

    Tout simplement parce que, pris dans la tourmente de l'idéologie en place, soit vous ne vous fierez qu'à celle-ci en écartant toute autre perception de l'actualité puisque les considérant comme mensongers, soit vous ne ferez, pour les mêmes raisons, que de suivre la sentence, la pensée du plus grand nombre en y tournant cette nouvelle vérité, si tant est qu'elle le soit, en rabâchage, en une boucle de rétroaction, sans prendre en compte les conceptions de la minorité qui pourrait se révéler valide.

    De fait, que vous en soyez contraint de proposer cela à la population montre et démontre que vous ne comprenez absolument pas ce qu'il se passe, ceci plus encore de ce qu'il peut en être de vos supérieurs.

    En seraient-ils les instigateurs?

    Or c'est là que devrait se passer vos  premiers questionnements, de vous demander collectivement ce qu'il peut bien se passer pour qu'un rejet de cette sorte puisse P1030673.JPGadvenir.

    Et il est bien possible que, comme j'avais pu l'extrapoler dans le billet que je vous était adressé auparavant,  que nombre d'entre-vous doivent faire face à des reproches de vos proches, famille et amis.

    Si  je comprends bien, vous et votre direction êtes placé entre l'enclume de vos patrons oligarchiques et le marteau qu'est le peuple.

    Comment pourriez-vous, comme le fait Taddéï sur RT France (Russia Today, nom fleurant bon, la encore, l'américanisation bien pensante même de Russie, de cette neuvlang, est-il temps de s'en réchapper?) après qu'il ne soit définitivement chassé du PAF, organiser un débat véritable, calme et sensé, avec des professionnels en désaccord (et non pas des experts) sur le pour ou le contre de ce fameux réchauffement climatique, sur la théorie du genre, sur la réalité des GOPE et de l'UE, le traité d'Aix-La-Chapelle et de tout autre sujet au centre de nos intérêts vitaux, sans que des hystériques y soient invités?

    Quelles sont les effets macroéconomique de l'appauvrissement continuelle de toutes les classes-moyennes, dont vous êtes, et des plus pauvres, de ce que je nomme la désindustrialisation et d'autres appellent une récession?

    Je crains fort qu'entre vos chefaillons richissimes, notre gouvernement sous leurs ordres et ce dogmatisme obtus collectif, vous ne puissiez en P1030603.JPGproposer ni en constituer un sans que vous ne vous fassiez taper sur les doigts et en soyez empêchés, soit par vos chefs, soit par vos confrères.

    "Mais  nous en avons, des contradicteurs, voyez quelqu'un comme Zemmour", me rétorqueriez-vous.

    Je vous y répondrais qu'en vrai il fait parti du système médiatique, réécoutez donc comment il fut mouché en 2017 en toute élégance par Monsieur Asselineau, en ne cessant de réitérer en toute fin, en mantra, n'ayant  plus que cela à dire, quasiment désespéré: "Mais les musulmans, mais les musulmans..." en ne sachant plus quoi affirmer d'autre.

    Ma foi, des rebelles et des dissidents comme lui ne doit pas faire mal à grand monde, sauf à jeter les français les uns contre les autres, s'il y a des morts il aura du sang sur les mains sans même le comprendre.

    Thème que j'ai déjà traité part ailleurs précédemment, d'ailleurs ceux qui manifestèrent contre l'Islamophobie sont du même parti, sinon nous n'en auriez pas parlé, comme vous taisez la continuité des manifs des gilettistes.

    Comme le disait Emmanuel Todd, qu'on leur foute la paix.

    (A ce propos, je vous ferais remarquer que votre façon de vous comporter envers l'Islam est la même que de celle dont vous faites preuve à l'endroit du abeille.jpgcatholicisme quand, de fait, vous ne faites qu'égratigner, et très rarement, les protestantismes US, pourtant ils sont aussi, voire bien pire que tous les autres religions, certains fleurant bon la secte.

    Je me dois aussi de souligner celui du racisme à l'endroit des asiatique où nous y retrouvons certains banlieusards, beaucoup d'origine arabe, laissant à croire que tous les chinois (et qu'importe s'ils sont vietnamiens, japonais ou cambodgien...) sont riches, le même était déversé à l'adresse des juifs il y a déjà de cela fort longtemps.

    Il y a aussi des noirs qui distribuent des prospectus de soirées musicales interdites aux blancs et aux non noirs en général.

    Les blancs, que les arabes sont, ne sont pas en reste, les fumeux écologistes, européens autant qu'européistes, par exemple, qui interdises aux africains subsaharien d'avoir de l'électricité pérenne et donc renouvelable, nucléaire, charbon ou pétrole, en ne leur offrant qu'une énergie liée aux moulins-à-vent et aux cellules photovoltaïque qui ne sont pas suffisamment efficace, il s'agit en effet d'une énergie transitoire, à la durée de vie courte et  fortement polluante de plus.

    Vous y lirez ici en plus d'une solution de centrale nucléaire que nous pourrions très bien aussi adopter, des effets que cela produit dans la majorité de ce continent et vous comprendrez qu'une large part de sa trop forte natalité et de l'immigration africaine en Europe vient de là, même si ce manque y génère une forte mortalité.

    Ceci pour vous montrer autant l'aspect archétypal de ces discours proférés quelP1030051.JPG que soit la population visée, de ce que vous être loin d'être les seuls à en être atteints, mais aussi et surtout que de vouloir réveiller de tels monstres est foncièrement criminel, qu'il s'appelle Zemmour ou Tartempion.

    Bon, je crois que j'ai douché tout le monde hormis les asiatiques, mais étant donné que c'est un trait partagé par tous les peuples, en cherchant bien il doit bien être possible de leur trouver de petites coquineries.

    En vrai je vais vous dire un secret : nous sommes tous français. )

    Parce que les anti et pro islam permet au quadruple pouvoir, oligarchique, germanique, européiste et étasunien, de cacher leur malfaisance en détournant le citoyen de l'origine véritable de ses difficultés: eux!

    Et vous tous en êtes les agents bien obéissant puisque contraints que vous êtes par votre idéologie mortifère: êtes-vous prêt de la remettre en  cause en en étudiant les soubassements?

    Et combien d'entre-vous seraient près à risquer le chômage en notre époque où notre gouvernement aux ordres ne fait que détruire notre socle social et notre démocratie?

    Pensez-vous vraiment que la France au sein de l'UE en  soit une, de démocratie?

    Autre sujet de débat d'ailleurs.

    Voyez-vous, chers journalistes et autres chroniqueurs reconnus, vous auriez pu, c'eut été nous faire montre du respect, P1030187.JPGsortir de vos bureaux et, plutôt que de suivre les policiers, les urgentistes et les pompiers, ce qui ne vous coûte rien et vous fait penser qu'ainsi vous ressemblez aux journalistes américains tels qu'ils nous sont présentés dans les feuilletons.

    Voyez-vous, dis-je, vous auriez pu traverser la France du nord au sud et de l'est à l'ouest, aller visiter les plus pauvres comme les plus riches, les artisans comme les chômeurs, montrer pourquoi nos usines et fabriques disparaissent de notre sol et les effets que cela produits dans l'économie française, européenne et mondiale, enfin quoi, vous auriez pu faire ce qui  se devrait d'être votre travail.

    Plutôt que de chercher, sur ordre ou non, à amuser la population: les chrysanthèmes et les marronniers n'ont qu'un temps.

    Vous pourriez, par exemple, ad minima, organiser, même sur des chaînes d’info, des cours de français, de l'emploi correcte de la négation et de comment se pose normalement le questionnement, même le subjonctif se devrait d'être source de programme.

    Ce que vous avez l'air pour  beaucoup, entre-autre, d'avoir oublié, cela ne vous ferait pas de mal que vous révisiez, vous aussi, un petit peu votre élocution souvent approximatif.

    Et cessez de dire :"...est-ce que..." à chaque question, sinon ne faites plus mention de petit français d'une manière ou d'une autre, cela donne à votre phrasé de l'approximatif et à vos idées de la restriction.

    C'est le langage le plus fournit et précis qui forge l'intelligence, allez voir ce qu'en disent les neurologues.

    P1030596.JPG

    Je crains fort que ce que vous aviez appris dans vos écoles de journalisme n'était pas du niveau que votre noble métier réclamerait.

    Mais comment nos dominants pourrait-ils donc faire autrement pour ne pas avoir affaire à nombre de discours médiatiques discordants qui leur seraient préjudiciables, sinon que de pervertir votre formation à un point tel que vous en deveniez sots et dociles?

    Écoutez donc ce que dit Tatiana Ventôse en ce qui concerne ce qu'à pu raconter d'ignoble et stupide une certaine Julie Graziani, de la profondeur de sa réflexion en en remontant jusqu'à ses origines.

    Observez comment Monsieur Taddéï, que vous connaissez tous, chassé de la télévision pour que vous ne cherchiez pas à l'imiter en devenant de vrais professionnels, laisse ses interlocuteurs parler en ne les interrompant que quand il y en  a nécessité.

    Contemplez la perspicacité de l'équipe du "fil d'actu" en abordant la question de la privatisation de la Française des Jeux.

    Vous savez très bien que vous seriez virés si, par hasard, vous vous mettiez à travailler de la sorte et la plupart d'entre-vous  connaissez les véritables chiffre du P1020478.JPGchômage.

    Alors, quand  bien même je puisse penser que ce ne soit pas une mauvaise chose, je ne peux, pour toutes ces raisons exposés succinctement, participer à ce débat qui n'est, à mon sens et vous le savez très bien, que de la communication.

    Il serait possible aussi que cela provienne du fait qu'en ce moment une bronca journalistique se fasse jour et que, dès lors, vos patrons mettent ce machin en place pour tenter de vous amadouer, tout en tentant de calmer, également, les autres citoyens.

    Les autres citoyens..., parce que, suivant l'intitulé de ce débat, vous ne sauriez être, vous, des citoyens, le personnel des médiats ne seraient-ils donc pas des citoyens, ne seriez-vous donc pas français, vous, journalistes, quelle est cette tartuferie?

    Ne trouvez-vous pas?

    Ce qui me le fait dire donc c'est son titre, comme si ceux qui travaillent dans les médias ne participaient pas à la vie citoyenne, ne faisaient pas parti du peuple mais sont essentiellement l'une des composantes oligarchiques.

    L'un de leurs organes quelconque en quelque sorte, une extension de leur âme.

    Que vous ne seriez pas des êtres libres doués de raison mais, plutôt, des vassaux, des valais à leur solde, des êtres à leur image, une simple image peut-être, puisque ceux-ci ne se considèrent pas comme français mais comme européens et/ou mondialistes, ce qui psychologiquement, par nature, est leur plus importante et grave erreur, thème aussi que j'ai pu étudier part ailleurs antérieurement.

    Mais ça, c'est une autre histoire.

    Encore une fois, je comprends les tourments qui vous animent.

    Et méfiez-vous, un jour on risque de vous mettre un uniforme sur le dos devant les caméras comme il se fait en Corée-du-Nord!

    Ah, j'allais oublier, un conseil, si vous intervenez sur le site : "Débat médias & citoyens", ne le faite pas de votre propre ordinateur ni sur celui de l'un de vosP1030199.JPG confrères, sait-on  jamais...

     

     

    THEURIC

    PS 1 : Je serai en vacance de dix à quinze jours.

    PS2 : Il est possible qu'en 2020 nous repartions pour un nouveau cycle de 4 ans, thème que j'avais abordé le 4 Novembre 2019, mon intuition me l'a susurré tantôt, mais en cela restons prudents.

  • Cher Eric Zemmour.

    Cher Monsieur Zemmour,

    Ma foi, je me pose la question de savoir ce que vous êtes.

    Êtes-vous un pauvre naïf se laissant entrainer par des passions pour vous antédiluviennes ou bien plutôt l'un de ces perfides hypocrites qui, par intérêt, narcissisme télévisuel et/ou amour immodéré pour l'Union-Européenne, détourne la population de ses intérêts vitaux?

    Pour ma part je vous considèrerais plutôt que comme étant ce candide crédule, ingénu et simplet ne pouvant percevoir la nature réelle d'une Union-Européenne destructrice des peuples et des pays, aveuglé que vous êtes par une religion, l'Islam, sûrement en raison de je ne sais quel trauma vécu ou d'un lègue, d'un héritage que vous auraient confié vos aïeux.

    Que je vous explique mon approche réflexive.P1030314.JPG

    Sans vos interventions au sujet de l'immigration, Emmanuel Macron, que vous ne cessez de vilipender, n'aurait jamais été élu puisque la population fut confortée, grâce à vous, de porter son bulletin de vote à l'endroit de Marine Le Pen, mettant les autres partis politique en large minorité.

    Ensuite la confrontation Macron/Le Pen ne pouvant que largement privilégier le premier.

    Ce serait, en effet, dénier la réalité que de ne pas comprendre que c'est par les complexes manipulations médiatiques, dont vous fûtes au centre, que les macroniaiseux gouvernent la France aujourd'hui, la conduisant à  son anéantissement, ce dont vous êtes mécaniquement responsable.

    Or, vous l'ignorez sûrement de bien entendre vos propos, la libre circulation des personnes au sein de l'UE, en raison même des traités qui mènent à ces béances frontalières, fait que la France ne peut pas  empêcher les gens d'y circuler comme bon leur semble, dont, entre-autre, les immigrés.

    Or, de la même chose que vous-même avez certifié de manière formelle, le Rassemblement National a, par la parole de nombre de ses cadres et par celui de sa dirigeante, affirmé régulièrement que ce parti politique ne voulait absolument et résolument pas que la France quitte cette union mortifère.

    P1030581.JPGIl me serait ainsi possible d'imaginer même que vous souhaiteriez inconsciemment que l'Islam devienne la religion d'état en France à force d'en faire ainsi la promotion.

    Cette pauvre histoire de foulard de la semaine dernière, de laquelle beaucoup du personnel politique et médiatique s'est rué au nom de la laïcité, trahissant par la-même son esprit puisque le seul but réel de la-dite laïcité c'est la non ingérence d'une quelconque religion dans la vie politique du pays, et seulement cela.

    Cette histoire de foulard, dis-je, de plus que nos proches aïeux ne sortaient jamais de chez-eux tête nue, faisant que les sbires de l'union font oublier l'origine de notre situation, n'est là que pour détourner l'attention du peuple de leurs vrais responsabilités, ce celles dues aux traités constitutifs de l'UE aussi que de tous ceux qui vivent grassement de par son existence.

    Faite juste pour que les électeurs votent au mieux pour le REM ou pour RN aux prochaines élection municipales.

    Ainsi en fûtes-vous, avec d'autres, de hurler à ce faux scandale, en pâmoison, ne vous en voilez pas la face puisque là se trouve votre péché mignon.

    Mais vous ferais-je remarquer qu'il  ne s'agit là que d'une ruse grossière, vieilleP1030602.JPG comme le monde, quand un pouvoir politique se trouve en porte-à-faux: montrer à la masse un bouc-émissaire pour qu'elle détourne les yeux des réels fautifs de ses difficultés.

    Le Tsar, lui-même, usait et abusait de cet artifice envers les juifs, ce qui s'appelait des Pogromes, je préfère vous le préciser parce que vous ne semblez pas avoir les capacités de comprendre cela, ou du-moins de l'avoir oublié.

    De fait et en raison même de vos actions, vous ne faites que conforter l'équipe macronienne dans son pouvoir et, même, si l'oligarchie veut remplacer notre actuel président de la République, par l'une des deux Madame Le Pen par exemple, qui, l'une ou l'autre, ou un encore inconnu, suivrait le même programme unioniste, vous leur en déroulez ainsi un beau tapis rouge pour ensuite blâmer le nouveau désigné vertement sans cesse.

    Sans en percevoir de vos responsabilités.

    Si, de plus, vous lisez mes lignes en en ayant remonté suffisamment loin la trame, vous remarquerez que j'ai, depuis longtemps, montré qu'il est impossible de réformer un système politique triplement verrouillé, institutionnellement, politiquement et idéologiquement, sauf à ce qu'il s'autodétruise.

    P1010838.JPGQu'il en soit de feue l'URSS, du délitement avancé et peut-être terminal des USA ou de celui en œuvre en Union-Européenne, les causes et leurs effets leur sont approchant.

    Pour les causes j'en ai eu une réflexion en Août de cette année à l'endroit de notre union, auparavant j'y avais fait cas des effets potentiels menant à sa disparition.

    En Septembre j'y avais exploré les mêmes mésaventures futures aux États-Unis-d'Amérique.

    Je vous en retransmet ce résumé, sa base constitutive:

    (L'union, puisqu'il s'agit de cela, se retrouve, à un moment donné de son existence, à devoir faire face à sa corruption sous toutes formes, à son affaiblissement et à sa faillite économique.

    L'origine en étant en sa sclérose progressive due à ce que la doctrine qui en avait accompagné l'édification a généré avec le temps des effets pervers la conduisant à cette condition gravement nuisible.

    A ce processus déjà néfaste, s'y rajouteront des mécanismes politiques l'accélérant grandement, annonciateurs de sa prochaine débâcle.

    Les raisons en sont qu'à ce moment là trois forces fortement antagonistes apparaissent:

    1)-la première critique et réformatrice;

    2)-la seconde conservatrice;P1030262.JPG

    3)-la troisième subversive et dissolvante.

    Ceci accompagné de cette grave perturbation du fonctionnement de ce système politique.

    Cette troisième est, au début, relativement discrète, probablement ne se reconnaissant pas comme telle et est même plutôt faible, se trouvant fortement décalée du centre du pouvoir.

    Les luttes internes des deux autres forces tendent à désorganiser le fonctionnement du-dit système, les affaiblissent l'une et l'autre et, surtout, en rendent visibles les incohérences structurelles aux populations et, dès lors, en en accroissant le rejet.

    Tout cela mène à une instabilité organisationnelle de ce système politique qui s'affaiblit structurellement.

    Ceci accompagné de la monté en puissance de la force subversive qui, en raison même de cette instabilité, toujours génératrice d'une forme ou d'une autre de violence, se radicalise puis prend le pouvoir, soit en achevant la destruction de ce système, soit après que celui-ci se soit autodétruit.)

    Or, bien que doté d'une immense naïveté,  vous êtes loin d'être sot.

    De lire tout ceci sûrement en dodelinerez-vous du chef, l'air entendu, comme vous le faites mainte fois lors de vos débats aux désaccords plats, puisque comme il en est P1030208.JPGde tous vos contradicteurs, votre angoisse existentielle se trouve, en plus de existence de l'Islam en tant que réprouvé pratique, en ce que  notre nation puisse sortir de l'Union-Européenne et que les USA décèdent.

    A son sujet et à celui de notre gouvernement, vous les tancez sans cesse, certes, mais sans jamais les remettre en cause, votre marotte, votre violon-d'Ingres vous aveugle Monsieur.

    Comme Mélenchon et d'autres, tout juste voulez-vous que la-dite union se réforme, ce qui est impossible, ce que vous reconnaîtriez sans doute, de plus.

    En fait, comme beaucoup, vous n'êtes que l'un des multiples idiots du système.

    La preuve en est qu'à chaque fois que vous déblatérez un poil de trop au sujet des musulmans vous êtes viré de la chaîne de télévision où vous devisiez à loisir pour être réembauché aussitôt par une autre.

    Peut-être aussi que vos émoluments sont-ils juteux?

    Qu'en sais-je!

    Quand à l'Islam, ma foi, elle saura s'intégrer à la société française dès lors que notre pays sera sorti de l'UE  et de l'OTAN, de manière multiple suivant la personnalité deP1030196.JPG chaque musulman.

    (Étant donné que le racisme se lit toujours dans des propos généralistes sur un peuple quelconque en racontant les poncifs rapides et falacieux du moment, toujours basés sur une sensibilité paranoïaque.)

    En fait les musulmans d'aujourd'hui sont devenus les juifs d'hier

    Quelle que soit la façon avec laquelle cette sortie se produira, la diminution rapide du chômage et le rétablissement de l'économie du pays, ainsi que l'entraide nécessaire de chacun pour chacun fera le reste: l'intendance suivra.

    A ce sujet il ne m'est pas surprenant que vous n'osiez pas vous frotter à une personnalité comme François Asselineau, une fois en 2017 vous a suffit, obligé que vous fûtes par la compagne électorale en cours, il en est de même d'Emmanuel Todd au demeurant, qui doivent être tous deux, à votre goût, trop intelligentes pour vous.

    Préférant telle ou telle personne de la classe politique traditionnelle infiniment plus à votre dimension et que vous pouvez, à loisir, dominer de votre balancement de tête, puis de lui amener une contradiction facile.

    Ainsi vous voudriez nous faire croire être ce que vous n'êtes pas, c'est à dire quelqu'un d'hostile à l'union, à l'euro, à l'OTAN, aux États-Unis-d'Amérique et à Macron, ainsi qu'aux gouvernements précédents, critiquant vertement les actions étasuniennes mais, en aidant ainsi constamment à la construction européenne, stabilisant de ce fait même la domination des européens par les USA .

    P1030255.JPGCertes vous relevez que l'Arabie-Séoudite et le Qatar perfusent leurs idéologies islamistes sur notre sol, mais sans jamais faire mention des fragilités véritables de ces deux pays et, dès lors, de celles de l'Islam sunnite, dont l'origine se trouve au-dedans des égarements de toutes sortes de ces  deux états  en raison même de ces-dites fragilités intrinsèques dont vous trouverez la cause autant dans leur surpopulation, l'assèchement de leurs nappes phréatiques que de celui de leurs puits de pétrole.

    Mais également dans cette alliance de la carpe et du lapin entre ces deux pays et les USA et Israël, cette dernière qui se devrait, quand à elle, de se rapprocher au plus vite de l'Iran, la réelle et première puissance dans la région, en une alliance autant naturelle que logique entre deux égaux.

    Alliance dont les USA ne veulent absolument pas puisque cela leur ferait perdre définitivement toute velléité de puissance en mer Méditerranée, mais aussi en Eurasie, et un France-quitte en accentuerait d'autant une perte de domination d'un l'empire US en déclin avancé.

    Vous désapprouvez ses décisions et ses actes, je ne pourrais le nier, mais jusqu'à quel point n'en craindriez-vous pas, comme tant d'autres, la disparition?

    Et je peux également vous parler de la Turquie, dont les russes tentent de toutesP1030332.JPG forces d'en sauver le gouvernement au risque sinon que ce pays se désagrège politiquement, aussi que d'un Erdogan qui essaie de se débarrasser de ses propres islamistes qu'il avait si bien couvé en son sein.

    Lesquels de ces pays auxquels nous sommes alliés, pourrions-nous nous demander, proviennent les attentats qui ont ensanglanté la France?

    A qui profitèrent-ils réellement?

    Pourriez-vous poser de telles questions à la télé?

    C'est pour cet ensemble que vous leur êtes tant utile, à la ploutocratie du temps et à l'UE€/OTAN/USA, à notre gouvernement, ainsi qu'au suivant possible si, encore une fois, un être à la botte de l'oligarchie financière française, européenne et étasunienne en venait à être élu à la magistrature suprême et dont vous, vous serez l'un des acteurs propagandistes primordiaux.

    Élu  que, comme celui présentement, vous critiqueriez ensuite vertement sans en vouloir voir, tout en le percevant, ni les origines, ni de ceux qui en tirent les ficelles, ni même vraiment à qui cela profite, par enfermement doctrinal obtus.

    Vous mettant en cela en une situation de double contrainte puisque n'en voulant pas en déduire la résolution qui se devrait d'être la nôtre, soit de quitter ce fatras P1030512.JPGdébilitant et ruineux.

    Protégeant de ce fait même l'Union-Européenne de ce rideau de fumée, que visiblement vous détestez.

    Du-moins faites vous preuve, en cela, d'une honnêteté, il est vrai contradictoire, que bien des classes-moyennes hautes à supérieurs dénient de par leur racialisme doudouiste à l'hypocrisie criarde, et ne déifiez-vous pas l'union comme eux.

    (Je me dois de préciser, il est malheureux qu'il me faille le faire, que celui qui affirme qu'un noir, un arabe, un asiatique ou n'importe qui d'autre ne peut pas être, par nature et collectivement, raciste, est en soi du racisme par une projection inversée de sa propre culpabilité de l'être inconsciemment, mais aussi en raison de infantilisation et animalisation de la personne ainsi désigné.

    Je dirais de même si un noir, un arabe, un asiatique... affirmait que le blanc ne peut pas être raciste.

    Il s'agit là de la fable du mythe du bon sauvage divulgué par Jean-Jacques Rousseau.)

    Ce n'est pas vraiment par faiblesse intellectuelle mais bien plutôt à cause de votre impossibilité de vous confronter à de vos monstres intérieurs, de vos névroses (qui n'en a pas, il est vrai),  vous rendant impossible de concevoir le monde musulman  avec quelque subtilité que ce soit, y ôtant toute souplesse puisque votre esprit est part trop stratifié.

    Observez par exemple la monté du christianisme protestant en Algérie par le prosélytisme forcené des missionnaires US, les algériens ne seraient-ils pas en droit de dire la même chose sur notre compte, nous si tant et tellement contraint et obéissant de cet empire exsangue et en voie de délitement avancé?

    Empire étasunien qui, de reste, est entrain, de lui-même, de détruire de ce qui fait une bonne part du protestantisme.

    C'est tout cela qui vous rend ainsi d'une naïveté extrême.P1030199.JPG

    Sauf à ce que vous en soyez conscient et agissiez en cela non pas par conviction mais pour de seuls appâts du gain, en ne faisant que de nous jouer sempiternellement la comédie, ce que de quoi je n'oserais croire, vous qui paraissez être le dernier intervenant à peu près sincère dans le PAF...

    ( Connaissez-vous l'histoire de, Paf!, le chien?)

     

     

    THEURIC

    PS: Parlez-vous des GOPE et de ce que cela veut dire de destruction de la France?

  • De la régénération.

    Assurément aucune société ne peut être fleurissante et heureuse si la partie de loin la plus grande de ses membres est pauvre et misérable.

    Adam Smith.

     

    Nous nous retrouvons aujourd'hui en une situation étrange.

    Si en 2008 le système économiste monétariste avait, dès cette époque, cessé de fonctionner, la majorité de la population mondiale n'aurait absolument pas compris ce qu'il se serait passé.

    En retour, nous aurions eu une bien plus grande facilité, et pas seulement en Europe et en Occident, pour repartir rapidement  sur des bases infiniment plus  saines.

    Depuis lors, tous les quatre ans environ, nous nous retrouvons à devoir faire face àP1020814.JPG une accentuation des tensions économiques globales provenant de l'appauvrissement continuelle de toutes les classes-moyennes, mais aussi des plus pauvres.

    L'origine s'en trouvant que, pour pouvoir sauver le-dit système, les gouvernements présents à chaque période se retrouvent contraints de devoir tous les ponctionner de leurs richesses, souvent déjà réduites, à chaque crise cyclique de 4 ans.

    Ce qui mène à ce que cet appauvrissement génère des dégâts progressifs sur le tissu industriel international, conduisant inéluctablement à une nouvelle crise, discrète, dissimulée, omise, qui suit ces quatre années passées à ces délitements, puis ce cycle reprend, paupérisant chaque fois d'autant plus les populations.

    Après celles de 2012 puis de 2016, nous parvenons maintenant à 2020 où s'y discute, du-moins en France de ce que j'en sais, d'une possible, voire d'une probable faillite mondialisée.

    Là se situe de cette étrangeté, bien compréhensible, de notre situation présente: autant ces dégâts occasionnés en bientôt douze ans n'ont fait que grandement s'accentuer, autant la part de la population qui en saisit le fait augmente, c'est normal, elle s'appauvrit plus à chaque fois.

    En outre, ce que nous explique Monsieur Sannat ici c'est que les bourses peuvent fonctionner sans trop de problèmes encore longtemps, tout en ce que ces P1020939.JPGinstabilités sociale et industrielles continuent de s'enfler à la même cadence que les bulles spéculatives.

    Pour comprendre ce que je veux expliquer il me faut rajouter, en plus de l'économie monétariste des oligarques de toutes nationalités, et de celle réelle, industries, fabriques, mines et agricultures, une troisième partie participe de cet ensemble, celle de la politique et donc des peuples.

    Ce qui, en quelque sorte, est la réalité pleine et entière de l'économie réelle puisque, en toute fin, toute économie fonctionnelle ne peut avoir d'existence que pour et par le peuple.

    C'est cela, bien que ce ne soit pas formulé, que la population française commence à comprendre.

    Il y a donc trois composantes en présence, l'économie monétariste oligarchique d'un coté, les nations continuellement appauvries et dès lors les pays de l'autre, tous deux aux intérêts divergents et, au milieu, l'économie réelle qui se délite.

    Sachant que, dans l'ensemble, la plupart des gouvernements sont, de manière plus ou moins formelle, assujettis aux oligarchies.

    Même la Chine semble, en raison de ses décisions, dans une situation analogue, quand bien même de ses riches quitte ce pays, Xi Jinping parait être, par idéologie ou par pression, empreint des mêmes contraintes qu'ici.

    Il y a désindustrialisation, le signe le plus juste en cela c'est de remarquer que l'IranP1030007.JPG et le Vénézuéla, au moins, sont en interdiction de commercer avec le reste du monde par ordre des États-Unis-d'Amérique et, donc, que 40 à 60% du pétrole mondiale se retrouve de fait en situation de blocage d'exportation, le prix du pétrole, et dès lors de celui de l'essence et du gasoil qui devraient tous exploser, ne se retrouvent pas à avoir un coût si exorbitant que cela, voire, même, il stagne.

    La raison de cette interdiction en étant pour les USA de pouvoir vendre son pétrole de schiste à un prix raisonnable.

    Il eut été une autre époque où une telle restriction des carburants aurait fait flamber leurs prix en une inflation très importante.

    Comme nous l'avons vu au début de ce billet, la spéculation monétariste, les bourses, voire même le système monétaire international, peuvent perdurer pendant encore longtemps, pour ce dernier la raison en étant que ce sont toutes les monnaies qui se dévaluent en même temps, ce que vous percevrez comme moi dans cet audio vers les 15mn., du même intervenant qu'indiqué plus haut (sauf de la Russie et de l'Islande, je ne sais pas comment ils maintiennent leur monnaie dont la valeur se devrait de s'enfler puisque toutes les autres s’atténuent, sauf à ce qu'ils vivent en semi-autarcie).

    Par conséquent les instabilités de ce système tendent toujours plus à s'accroitre, à cause de cette désindustrialisation mondiale provenant de l'appauvrissement des classes-moyennes de tous pays, via les ponctions monétaires oligarchique par le biais des impôts, des privatisations, augmentations des prix, productions monétaires, crédits/dettes pour tous et autres subterfuges (même les USA trumpiennes n'y échappent pas).

    P1020488.JPGIl est à remarquer que de plus en plus de peuples tendent à se révolter contre leur gouvernement, tous attendaient que la France se réveillât pour se faire.

    Cela provient autant de leurs difficultés grandissantes, de leur prise de conscience de leurs provenances, même si celle-ci est quelque peu indéfinie, que de la fragilité progressive des-dites oligarchies et, dès lors, de ces gouvernements sous leur autorité.

    C'est pourquoi je dis qu'il y a le retour de la politique.

    Pour le moins, chaque peuple choisit normalement celui de gouvernement qui lui convient, sauf quand une force supérieur au-dit peuple, ici ploutocratique, y met à la place un fantoche à sa botte, celui des macronniaiseux en étant l'exemple typique, il en est de même de celui merkellien en Allemagne.

    Or, de 2008 à bientôt 2020, le rapport de force tend à s'équilibrer entre un pouvoir oligarchique, anciennement puissant et désormais déclinant, et la prise de conscience populaire montante, continuelle, des raisons de la situation économique nationale et internationale.

    Ce mouvement est, actuellement, entrain de se croiser, d'où ce retour à la politique de la population, puis, à un moment donné, ce rapport de force, momentanément égal, s'inversera.

    Il m'est de prudence que de vouloir considérer que ce phénomène d'inversement de ces forces puisse être déjà  pleinement présent aux USA, ainsi de ne rester qu'uneP1030286.JPG idée seulement potentiel tant qu'aucune preuve formelle ne vienne l'étayer, il est toutefois à remarquer que ce pays a, depuis 7 décennies, une avance évolutive d'une dizaine d'années sur les pays européens, donc sur la France.

    A ceci j'y rajoute mon hypothèse (puisque elle n'est pas également vérifiée totalement par des faits) que la déchéance des deux empires, URSS/USA, à trente ans intervalle, s'effectue suivant un processus inversé en miroir.

    Partant de cette idée, je considère qu'il est fortement probable que ce sera à cause de mécanismes politiques US, dès lors provenant du peuple, que le système économique monétariste mondialisé s'effondrera.

    Si j'y fait intervenir une autre de mes idées, celle, en postulat, voulant qu'il n'est pas possible de réformer une organisation politique triplement verrouillé, institutionnellement, politiquement et idéologiquement, sauf à l'auto-détruire.

    Et que des trois composantes en jeu en temps de réforme autodestructrice d'une telle organisation, j'en rajoute une quatrième, nouvelle, concernant l'empire US, mais aussi sa perle coloniale qu'est l'Union-Européenne:

    1)-la première critique et réformatrice, l'équipe trumpienne et ses affidés;

    2)-la seconde conservatrice, l'état profond et ses affidés;

    P1030531.JPG3)-la troisième subversive et dissolvante, d'un ensemble d'obédiences complexes d'une forme de sociale-démocratie jusqu'à un socialisme libertaire radical, en passant par un communisme à l'ancienne;

    4)-cette quatrième composante serait faite, donc, suivant cette perspective, d'un nationalisme d'état se développant au sein de  l'union Outre-atlantique, au Texas notamment;

    Nous pourrions considérer comme hypothèse, que je pense solide, la séparation de plusieurs de ces états des Etasunis qui remettraient en cause l'existence du dollar US en mettant en place une nouvelle monnaie nationale.

    Il n'est pas possible, en effet, que de telles instabilités économiques et politiques partout dans le monde et qui ne font que s'accroitre, ne génèrent un phénomène de rupture à un moment ou à un autre.

    Son centre de gravité, aux deux sens du terme, se trouvant au pays de Tonton Sam et du dollar US, puisque c'est là que s'y trouvent les tensions les plus fortes, comme de plus il y a des désaccords idéologiques de ces deux premières composantes entre la plupart des états des États-Unis et que des forces sécessionnistes s'y développent au sein de certains d'entre-eux.P1030098.JPG

    J'émets donc cette hypothèse, une de plus, que cette nouvelle dissidence pourrait être la raison pour laquelle ce système économique monétariste international s'effondrerait, un début de sécession précédant l'éclatement des USA.

    Aucune de celles que je vous avais déjà proposé par le passé à votre réflexion ne me paraissent pleinement satisfaisantes, celle-ci, du-moins, bien que surprenante, au parfum, je l'avoue, quelque peu fantasque, me semble être la plus solide de toutes, même si je n'en ai pas non plus une pleine satisfaction.

    Cela voudrait dire en effet que ces quelques états seraient en phase discrète de mise en œuvre de cette indépendance et, ce, de tous points de vues, politique, économique entre-autre, sans être repéré par le pouvoir central.

     

    Mais pourquoi  donc donner comme titre de ce billet: De la régénération?

    C'est parce que je sens l'envie populaire grandissante d'un renouveau de la connaissance, de l'érudition et de la critique des croyances, chose que je ressens en France, ben oui, c'est mon pays, sinon, aussi, je n'en serais pas à écrire ces lignes, de vouloir comprendre la réalité des causes de notre situation, de vous en P1020207.JPGexposer mes réflexions.

    Lié à la monté puissante du sentiment patriotique que les gilettistes nous ont montré, faisant la preuve que notre indétermination d'Être, notre perte d'identité, s'efface à  son rythme, ce qui ne peut que nous conduire à la régénération de notre pays, du-moins à ses débuts.

    Parce que, aussi, je ne vois pas comment les USA pourraient se sortir autrement du bourbiers dedans lequel ils se sont mis et nous ont mis à leur suite, des forces  contraires qui s'y confrontent de plus en plus, ainsi que de l'affaiblissement continu de leur état profond et du pouvoir central.

    Que si je suis logiquement cette hypothèse d'un effondrement inverse des USA par rapport à ce qu'il s'était passé en URSS, où, pour ce second, l'éclatement de cette union à fait suite à sa dissolution, je peux donc postuler que pour le premier cet éclatement précèdera sa disparition, en tant qu'empire et/ou en tant que pays.

     

    Ce qui marque qu'il y a régénération des peuples aujourd'hui c'est cette envie de comprendre, et si je ne cesse d'explorer sans discontinuité notre époque tant troublante c'est bien parce que je participe à un mouvement de fond, celui de la, suivant chacun, découverte ou redécouverte de son identité.

    P1030295.JPG

     

     

    THEURIC

    PS: il y a un personnage dont je me demande s'il ne serait pas quelque peu hypocrite, il s'appelle Eric Zémour, sinon il ne prendrait pas tant plaisir à passer à la télé.

    A quel jeu participe-t-il?

    Pour qui travaille-t-il?

  • A vous les jeunes!

    J'ai soixante ans et, à la suite de mes nombreux billets, il me semble qu'il soit temps pour moi de m'adresser tout spécialement à vous.

    Nous vivons une période tout autant dangereuse, ne nous le cachons pas, spécifique à toute autre ère et pour le moins impénétrable.

    Or c'est à vous que va se révéler la tâche de rendre intelligible ce qui ne l'est pas, inventif face à ce qui n'est, en ce moment, qu'un rabâchage ennuyeux, ruineux, imbécile et, surtout, obscurantiste.

    Beaucoup d'entre-vous recherchent désespérément une raison d'action sociale dans ce chaos mortifère, en la trouvant dedans des problèmes écologistes désignés par ceux-là même qui génèrent cette confusion collective, soit les médiats officiels.

    Comme je pus l'être à vos âges, vous êtes facilement manipulable.

    De ce fameux réchauffement climatique anthropogénique qui en constitue la trameP1030162.JPG première, cachant là où se situent les réels enjeux, réchauffement qu'il y a beau jeu d'observer en toutes faces, sa vérité est ainsi: cette théorie scientifique, ou se voulant se dire tel, n'en est pas une.

    Pour cela il n'est que de reprendre la science à sa base: Une théorie scientifique, en plus de n'avoir de valeur que par son caractère prédictif, se doit d'être réfutable, c'est à dire de pouvoir être remise en question.

    Si ce n'est pas le cas, alors il ne s'agit pas d'une théorie, ni même d'une hypothèse qui, normalement, se doit de prendre en compte l'ensemble des éléments pour se formuler, mais tout juste une croyance ordinairement sans grande importance.

    Vous remarquerez ainsi que nos journalistes et chroniqueurs bienséants ne présentent jamais quiconque, climatologue ou physicien (puisque les questions du climat relèvent surtout de la physique la plus pointue), venant critiquer cette nunucherie.

    Sachant qu'il n'existe pas, en science, d'unanimité, cela n'existe pas et est le mensonge le plus grossier qu'il soit: oui nos journalistes et nos élus sont soient des imbéciles, soient des naïfs, soient des menteurs ( je vous revoie une fois encore vers ce site où tout cela est, au fil des billets, montré de toutes sortes de façons ).

    P1030306.JPGQu'est-ce qu'un Nagui, un philosophe lambda un intervenant quelconque ou un journaliste du 20 heure connaissent là-dessus, sûrement bien moins que moi  qui n'en comprends juste que les bases.

    Mais me penchant au-dessus de ses dimensions politiques, il me deviens évident que tout cela n'est que de la communication faite pour éviter que vous regardiez là où se trouve les réels sujets: la pire des vilénies de nos oligarques, de l'Union-Européenne dans son entier, de l'OTAN et du néolibéralisme économique.

    Bien que cela fasse intervenir aussi l'un des nos archétypes les plus puissant, le mythe  de la destruction du monde par Dieu suivit de son rétablissement, mais vous remarquerez que Dieu, ici, c'est nous, l'Être Humain, se prendraient-ils, nous prendrions-nous pour dieu lui-même?

    Redescendons donc de ce piédestal stupide et angoissant ( même des enfants en feraient des cauchemars ) et demandons-nous donc pourquoi aucun débats avec des professionnels du pour et du contre de cette fadaise n'est jamais médiatiquement organisé.

    Pourquoi des historiens n'y viennent-ils plus pour nous montrer qu'au moyen-âge et plus encore sous l'empire romain le climat était infiniment plus chaud qu'aujourd'hui, qu'aucun climatologue ne nous y montreraient-ils pas, de plus, enP1030789.JPG combien de temps cette chaleur d'antan prit corps ( l'une des réponses qui m'en fut rapporté en effet, au-devant de mon plus que scepticisme: que ce qui serait catastrophique ce serait la vitesse d'avènement de la-dite chaleur, ce qui reste part ailleurs à montrer )?

    Tout juste sais-je que, de tout temps et toute ère, la monté du taux de CO² suivit et non  pas précéda cette hausse des température, article trouvé sur Science-et-vie datant de trois décennies environ.

    Ceci avant que, comme toutes les publications, ils n'en deviennent à être contraints de suivre, entre-autre, cette pauvre superstition au risque, sinon de se retrouver, pour ses gazetiers, au chômage, comme il failli arriver à ces deux journalistes météos, Messieurs Verdier et Cabrol, dont je vous avais déjà narré les mésaventures.

    Mais pourquoi donc m'appesantirais-je encore une fois sur ce sujet que j'ai de maintes manières déjà abordé?

    Pour vous montrer, chère jeunesse, que nous sommes en plein dans une période d'obscurantisme obtus et que c'est à vous, dorénavant, de reprendre le flambeau de la découverte intellectuelle en toutes les fonctions qui font sociétés.

    Si vous pensez réellement qu'aucune place ne vous est accordée, détrompez-vous, vous avez en réalité celle la plus noble et remarquable de toutes: réamorcer la soif de P1030616.JPGla découverte, de l'inventivité, du désaccord et de la querelle théorique, de la recherche véritable, de la philosophie novatrice, des nouveaux concepts et conceptions, de l'étude des anciens, de leur critique et réexamen... .

    Mais aussi pour  concevoir de nouvelles technologies, nouveaux abords politiques, économiques, sociaux, professionnels, artistiques, nouvelles techniques de conceptions d'usines et de fabriques, de vision de l'état de droit, de la démocratie, des services  sociaux et publics, de la médecine dans toutes ses dimensions...

    Enfin bref, de tout ce qui fait la-dite société et qui, aujourd'hui, part à vau l'eau.

    Et je puis vous affirmer que vous avez loin d'avoir toute une vie pour ce travail admirable, il n'est dès lors plus que temps, pour vous, de ne plus vous laisser entrainer dans les méandres malsains et pervers des mensonges qui vous sont déversé par multitude.

    Alors instruisez-vous et je puis vous assurer que bien des textes jusqu'aux années 80, voire 90, se révèleront, pour vous, fort précieux.

    En revanche c'est en cette époque que se développèrent les bases nauséabondes du délitement intellectuelle actuel, alors faites toutefois attention aux ouvrages queP1030365.JPG vous choisirez et montrez-vous analyste sensible aux contradictions internes des sujets abordés.

    Soyez examinateurs passionnés mais scrupuleux des notions exposées par les penseurs anciens, ce n'est pas parce que c'est vieux que c'est bien, ce n'est pas parce que c'est moderne que c'est mauvais, à vous d'en peser et soupeser tout le pour et le contre, seules la raison, la logique et la cohérence vous le démontreront.

     

    Pour ceux ayant eu le temps et le courage de parcourir une bonne partie de mon blog, ce seront aperçu que j'ai pu aborder certains sujets, dont celui de l'apparition de l'ancêtre du singe, de celle du premier du genre Homo, notre très lointain aïeul, de la nature de la pensée, ainsi que de tout un ensemble de thèmes différents.

    Ce n'était pas dans le but de vous démontrer la faisabilité de remettre en question, voir parfois en cause, les hypothèse posées actuellement, mais tout simplement pour m'en exprimer, pour y exposer mes idées: comment voudriez-vous que, sinon, je puisse me faire entendre autrement du haut de mon faible cursus et classe sociale?

    Combien longtemps ai-je été inconsciemment jalousé sans même que mon vis-à-vis et moi-même n'en percevions le trait, ce qui  fonde aussi ma prudence.

    Parce qu'il est terriblement douloureux de percevoir des biais sociaux là où ils se trouvent, de comprendre certaines choses et de ne pouvoir les partager avec P1030271.JPGquiconque, sachant que je remets en cause en cela bien des préceptes sociétaux non-dits.

    Certes, depuis ces tant d'années j'ai pu faire des erreurs conceptuels, voire prévu des événements qui n'eurent pas lieu ou qui arriveront que bien plus tardivement, mais je n'ai eu que de cesse de corriger ces-dites erreurs et faire preuve de bien plus de prudence, de retenue et de mesure dans mes prévisions.

    Il faut en effet être son pire objecteur pour pouvoir développer au mieux sa pensée.

     

    Dans ce monde incompréhensible, ou du-moins aux sens discrets, il n'est pas facile d'y trouver sa place, phénomène renforcé par l'union-européenne et son ensemble idéologique ad oc mélangeant le pire au meilleurs, rendant la notion d'identité floue, nous faisant confondre loup, chèvre et chou nous faisant perdre toutes les notions du commun et nous égarant dans l'infinité de l'illimité, nous laissant, pantelant, dedans la béance de l'infantile infertilité.

    Alors,  pour s'échapper aux angoisses de ces égarements de ne plus se sentir déterminé, tant dans l'action que de son identité, diverses stratégies psychologiques s'y côtoient.

    Il y a par exemple d'inscrire sur sa peau sa marque identitaire pour qu'en cela savoirP1030550.JPG par la douleur du piercing et/ou de celle du tatouage, de son souvenir, où se trouve la limite du corps, de part sa peau tracer une frontière entre le monde et Soi.

    Il peut aussi y avoir les beaux habits et beaux maquillages, avoir la parole haute, de se muscler indéfiniment, de se filmer sur un ordiphone, divaguer sur des réseaux dits sociaux, de se montrer en réel ou en virtuel, pour dire: "J'existe!", de l'affirmer ou de tenter de le faire.

    Ce sentiment de ne pas exister en raison de limites peu ou non formulées, du sentiment de se perdre dans un grand tout où chacun aurait le sentiment de n'être que poussière perdu dans l'univers, de celui de n'avoir qu'une identité de Soi comme de celle sociale confuse, nébuleuse, mène à une souffrance psychique à peine audible que seule la boule à la gorge permet de retenir et de percevoir.

    Cette douleur mentale silencieuse conduisant à la recherche de l'oubli, de l'hébétude, de la folle frénésie dans toutes sortes d'intempérances enivrantes.

    Des drogues, il y en a de trois sortes: celles menant à de l'ivresse, celles excitantes et les hallucinogènes.

    L' alcool, le hachich, les opioïdes sont des premier, la cocaïne, les amphétamine et P1030165.JPGméthamphétamines sont des seconds, quant aux troisièmes ils se trouvent dans les alcaloïdes de certains champignons.

    ( Le tabac est spécifique, peu ou non enivrant ni  excitant, il a de fonction de faire baisser le taux d'agressivité, de réduire le sentiment d'ennui, de diminuer la timidité et de combler une béance affective, mais c'est l'une des drogues dont il est le plus ardu de se débarrasser. )

    Toutes les drogues ont des effets néfastes autant sur l'organisme que sur le cerveau.

    Il y a des drogues qui, d'une manière ou d'une autre, sont acceptées et contrôlées socialement en raison de la multitude des générations qui s'y sont confrontées,, le vin en France, en Allemagne la bière, les alcools en Occident donc, l'opium dans certaines régions orientales, le hachich réservé (normalement) à des situations et rites  religieux ou spirituels, en Inde notamment.

    En revanche toutes les drogues de synthèse, comme celles installées dans des pays hors de leur contextes anthropologiques, sont d'autant dangereuses de tous points de vu que les corps sociaux n'en ont construit aucune appropriation, ni cultuelle, ni culturelle, ni même de restriction formelle par un surmoi collectif conscient et inconscient.

    Soyez  au fait, donc, de ces causes qui font cet attrait, seul ou en commité, pour une ivresse dépassant largement le seul plaisir de se retrouver grisé au milieu des amis,P1030104.JPG en partageant le vin pendant le repas en devisant gaiment en bonne compagnie, de danser aussi, de chanter à tue-tête.

     

    Je me suis moi-même diagnostiqué pseudo-asperger, qui est un mixe de haut-potentiel ou de sur-doué avec un état autistique plus ou moins léger.

    Son origine, je le pense fortement, proviendrait de ce que ma mère, quand elle attendait encore ma naissance, aurait gardé une petite fille atteinte de la rubéole, maladie bénigne même pour un bébé mais qui peut, suivant le stade de développement du fœtus, affecter plus ou moins gravement son système nerveux, voire son développement physique.

    Ma mère comme son amie craignirent qu'à ma naissance je ne sois aveugle ou débile, il n'en fut rien, toutefois je souffre, si je puis dire, de difficultés de mémorisation brute (apprendre un poème ou une chanson m'est difficile), de longue concentration, de ce que je nomme une distanciation  émotionnelle, c'est à dire que souvent je sens une émotion sans savoir laquelle elle est, ainsi que des difficultés pour les gestes fins et des tremblements plus ou moins incoercibles, d'autant plus lors d'un désordre métabolique quelconque, ceci pour les plus visibles.

    Je fais avec.

    P1020956.JPGSi je vous raconte cela, bien entendu sa vaccination doit être effectuée surtout pour les jeunes femmes, mais aussi parce que je me suis demandé si votre confrontation avec des ondes radios de toutes sortes dès, pour certains d'entre-vous, votre conception, ne pourrait pas mener à des effets, sinon similaires, de même genre, de même type.

    Il est bien, quand on se confronte à des difficulté de cette sorte, d'en comprendre autant les origines que d'en déterminer les exactes effets.

     

    Vous êtes la continuité de la vie et c'est vous qui porterez la modernité de demain en transmettant vos acquis à vos enfants.

    Sachez ce que (social) et qui (individuel) vous êtes, c'est, aujourd'hui, d'une importance capitale au moment où la mondialisation heureuse part en capilotade en se délitant constamment.

    C'est cette identité trouvée ou retrouvée, comprise, qui ne peut que vous bâtir en tant qu'homme et femme de bien.

    Instruisez-vous, cela aussi est d'importance, c'est en effet cette instruction qui vous permettra au mieux de comprendre le monde.P1030475.JPG

    Tout comme il est important que vous vous réapproprier une langue française grandement meurtrie par l'obscurantisme béat de l'époque.

    Sachez que c'est le langage que chacun de nous développe qui  nous structure psychiquement, qui nous permet de saisir et de nous adapter en plein au monde.

    C'est lui qui construit, organise, ordonnance véritablement ce que je nomme  notre composition de sens, soit ce qui nous permet d'appréhender véritablement l'univers, d'y  formuler autant notre sens commun que de celui de chacun d'entre-nous.

    Mieux vous connaîtrez votre inconscient, mieux votre pensée sera solide et efficace, mieux votre conscience sera aiguisée, mieux cet inconscient sera de bon conseil parce que mieux il ne sera pas brouillé par des scléroses inutiles.

    Mais en cela veillez à ne pas vous égarer dans des méandres vains et illusoires, la réalité seule doit être votre guide, mais n'oubliez pas que l'imagination et l'inventivité est d'importance primordiale.

    Il ne peut y avoir de réalité virtuelle, c'est un oxymore, la réalité est ce qu'elle est, la P1030534.JPGvirtualité n'existe pas encore si tant est qu'elle existerait un jour, faites donc le partage entre l'imaginaire et la-dite imagination.

    Nous arrivons à l'aube d'une nouvelle ère et c'est vous qui en êtes les premiers porteurs, cette ère transformera notre espèce à un point que seuls les principes évolutifs peuvent mesurer, mais de  ça, c'est pour les siècles et les millénaires à venir.

    "Connais-toi toi-même!" Prônait Socrate, quel meilleurs  conseil peut-on donner aux Êtres-Humains?

     

     

    THEURIC