Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Des idées au gré des flots.

Ce billet, publié le 11 Janvier 2020 à 15 h 36, nécessite un rajout au lendemain, le 12 Janvier au sujet des syndicats en une couleur similaire à celle-ci, rajout que vous retrouverez dans la partie traitant de ce sujet.   )

 

Chers lecteurs, bonne année,

J'avais annoncé, il y a de cela déjà quelques temps, que je ferais un texte tous les trois jours environ quand se révèle à moi qu'un tel délais m'est impossible.

De ce fait, vous devriez plutôt vous attendre à ce que j'en publie un tous les cinq à sept jours, bien que, suivant mon inspiration, il soit possible que ce délais s'écourte.

 

Nous vivons une période autant dangereuse que passionnante et il est intéressant de faire un tour rapide sur ce qu'il se passe en ce moment.

Par exemple, qui, de nos élus des chambres délibératives, a compris qu'en fait l'administration de l'Union-européenne est composé, objectivement, de personnalités pusillanimes qui, si elles ne se cachaient pas comme les derniers desP1020478.JPG capons derrière les états et les élus des pays composant l'union, n'oseraient même pas décider du millième de ce qu'ils exhortent aux états de faire?

Qui, parmi ceux desdits gouvernements a saisi que les seuls à payer les pots cassés dus aux GOPE ce sont eux et ceux des partis politiques officiels ainsi que leurs composants d'un reste d'adhérent devenant élus parce qu'il n'y a plus qu'eux, et, de plus, il n'est que de craindre qu'un jour la population, incommensurablement exaspérée, n'en vienne, en France, à vouloir forcer la porte d'autres sièges que de celui du REM ou de Black Rock.

Que de cacher ainsi l'origine véritable de nos ennuis, soit de nos liens indéfectible d'avec l'union qui, avec l'OTAN, dirigent désormais tout chez-nous, en France, pourrait fort bien, au vu de la colère populaire qui ne s'en vient qu'à croître, les mettre en grand danger de toutes sortes.

Ce n'est pas ce que je souhaite, loin de là, mais il est facile de considérer possible que, dès lors que les français seront en connaissance de la véritable puissance nuisible de l'UE, de son origine, de son idéologie, de son cynisme et qui la dirige réellement, cette colère populaire se portera, en premier lieu, à l'encontre de ceux de nos élus nationaux qui leur obéissent et se taisent.

D'ailleurs certains l'ont bien entendu qui se replient, depuis des années, voire des P1030668.JPGdécennies, sur les communes et les départements.

Cette impossibilité de pouvoir concevoir un risque futur dû aux actions présentes ayant été le thème de mon billet précédent.

Certes, il est logique de penser que s'ils ne le font pas, c'est précisément parce que celui de ceux-là qui, devant les caméras de la télévision, en révélerait la réalité pourrait bien subir autant le rejet de son parti que de se retrouver isolé au sein de l'Assemblée Nationale ou du sénat, d'en subir les foudres.

Cette censure majeur signant, à mon sens, une ère d'un court moyen-âge fanatique que d'autres aussi comprennent, ce texte de Jacqueshenry et le commentaire qui en suivit d'un certain claude Brasseur le démontre.

Ce dernier fait allusion à la dernière marotte débilitante à la mode en ce moment: la Terre serait plate.

De ce niveau d'intransigeance et d'ignorance, nous ne pouvons plus parler de fanatisme mais de porter notre réflexion bien au-delà, dessus une folie des hommes multifactorielle contemporaine, ce que je m'était tenté, entre-autre, de définir en Juillet de l'année dernière ici.

Il est vrai que ce n'est pas notre planète qui est plate mais bien leur cerveau.P1030020.JPG

Cela pourrait vous surprendre, amis lecteurs, que je puisse faire un parallèle entre le silence de nos élus au sujet de l'UE et cette aliénation conceptuelle d'une présupposée Terre plate, qui, cela est visible sur le site vers lequel je vous renvoie, est elle aussi mise en corrélation avec cette histoire loufoque de réchauffement climatique anthropogénique censément catastrophique.

Je pourrais tout autant y rajouter ce fumeux préjugé dit théorie du genre qui ferait l'imaginaire que ce serait la société qui déterminerait la sexualisation des personnes, et non pas la simple et pure biologie.

Je vous renvoie là-dessus à cette vidéo de Tatiana Ventôse démontrant, surtout à mes yeux, que ce ne sont pas seulement nos élus des chambres délibératives et une part du peuple français qui souffrent d'une telle dérisoire démence, l'Espagne et sûrement d'autres peuples ainsi que de gouvernements et d'assemblées en souffrent tout autant.

Oui, là se trouve la folie de nos élites, au même endroit de celle qui agite une partie, petite heureusement, de la population.

Quand sa grande part n'est elle que plongé dans ce brouillard conceptuel dont je vous avais déjà fait écho précédemment.

 

P1030038.JPGS'il y a, à mes yeux, un sujet géopolitique important, ce ne sont pas tant les événements se passant entre les USA, l'Iran et l'Irak qui, quand bien même un général iranien central dans la politique du moyen-Orient fut assassiné par Tonton Sam, ce qui ne peut qu'être considéré que comme un acte de guerre, une agression caractérisé contre un état souverain.

Bien que cela soit gravissime et générera ses effets dans le futur, le fait majeur serait plutôt que dorénavant, les syriens comme les irakiens se révèlent être grandement patriotes, démocrates, avide de l'état de droit, au-delà de la confession religieuse de chacun.

Du reste, de l'erreur de jugement d'une ou des deux parties impliquées, d'une provocation probable des faucons US à l'endroit de l'Iran, profitant des faiblesses d'un vieil homme, Donald Trump, ou d'une cabale ou d'un accord tacite que j'avais imaginé d'un: "Tu me tue Qassem Soleimani qui me gène, je t’éradique de tes mercenaires que tu m'envoie!", cette affaire se calmera, vous remarquerez que les iranien parle de 80 morts US lors de leur attaque aux missile quand le gouvernement étasunien, lui, affirme qu'il y en a eu aucun.

Toujours est-il que cette affaire à assagit les rues iraniennes et irakiennes qui demandaient un changement de gouvernement, accalmie qui ne peut qu'arranger les leur respectif.

Et que, le président US contraint et forcé d'envoyer des troupes au Moyen-Orient, se trouve donc en position de faiblesse lors des prochaines élections étasuniennes, lui qui avait promis, lors de la campagne électorale précédente, de toutes les rapatrier.

Si d'ailleurs l'empire US ne réplique pas et ne s'engage pas dans un conflit contre lesP1020956.JPG perses après leur attaque contre deux bases c'est que, tout simplement il n'a plus aucun moyen de commencer une guerre de moyenne ampleur.

C'est pourquoi ce fut plus qu'une faute, une gravissime erreur US, un abus de bêtise.

Toujours est-il que cela ne peut que montrer les faiblesses grandissantes de l'empire US, ce qui ne peut que mettre les euro-béats en une panique ne pouvant que s’accroître, ce qui les poussera à accélérer encore plus leur politique néolibérale et de tenter de désintégrer les états-nations composant l'Union-Européenne.

Voire même en ce que certains décompense gravement en montrant des signes de crise psychotiques, ou d'un usage immodéré de psychotropes.

(Information de dernière minute: l'Iran reconnait sa responsabilité dans le crash de l’avion d’Ukrainian Airlines, ce qui éloigne définitivement tout risque de guerre avec les USA, tout en fragilisant ce pays de l'intérieur, mais aussi de sa position en Irak.)

 

Il est possible que la grève de transports contre la réforme réactionnaire des retraites se révèle être un échec, que, faute d'argent, les agents de la RATP et de la SNCF reprennent le travail, ce ne serait, en ce cas, autant pour le REM des radioéléments, pour macron et son gouvernement, pour l'administration unioniste comme pour l'oligarchie ploutocratique euro-atlantiste qu'une victoire à la Pyrrhus.

En effet, autant économiquement que politiquement cette grève à, pour beaucoup, contribué à affaiblir la ploutocratie française et le pouvoir en place,  rendant même l'Union-Européenne et ladite ploutocratie étasuniennes perceptible, voire manifeste, ceci tout en accroissant la colère populaire, ce qui peut mener à un début de P1030056.JPGsabotage des infrastructures ferroviaire, notamment.

Mais il est de fait aussi, en percevant l'épuisement économique des cheminots, de ceux travaillant dans les dépôts de carburant et des conducteurs de bus et de métro, que d'autres fonctions sociales entrent dans la lutte, tel que les avocats dont la cessation de travailler ne peut qu'être que des plus visibles, sans toutefois que l'on ne nous soit fait mention dans les médiats d'autres professions moins apparents mais tous autant nécessaires pour le bon fonctionnement de la société.

De surcroît et dans le même temps, ce même gouvernement vient de décider de suivre toujours les mêmes sommations recommandations expresses de l'UE, c'est à dire de remettre en cause le statut des fonctionnaires, ceci au moment même, je viens de l'apprendre dans l'instant, où les employés des banques se mettent en grève eux aussi.

La question à se poser dès lors: serait-il possible que le pays ne soit en situation de blocage progressif, serions-nous en plein en une situation insurrectionnelle?

Comme j'avais pu l'écrire précédemment, le macronisme, quoi qu'il fasse, se retrouverait au-devant d'une double contrainte difficilement surmontable: soit il cède, recule et retire ses projets de loi, auquel cas il se fera taper sur les doigts par l'union et par ses employeurs oligarchiques, soit il persiste ce qui détruira économiquement l'Union-européenne, sachant que la France est la deuxième économie de l'union.

Il faut bien comprendre que, dorénavant, les français n'ont plus rien à perdre et je P1030218.JPG ne pense pas que les syndicats réussiront à faire rentrer le gréviste dans sa boite maintenant qu'il en est sorti.

Vous remarquerez que nombre de postes importants de l'union est, dorénavant, occupé par des femmes, si, comme je le conçois, l'intelligence est asexuée, alors son manque ne peut que l'être tout autant.

 

Une chose, peut-être la plus importante de toutes.

Pour beaucoup de gens, ce qu'il se passe en ce moment est angoissant, la raison en étant que les événements actuels ne semblent pas avoir de sens.

Pourquoi aujourd'hui se met-il en place autant de projets de loi néfaste pour la population sans aucune raison valide?

Un réchauffement catastrophique se développerait-il, serions-nous en face d'un effondrement économique international, pourquoi les journalistes  des médiats officiels montrent-ils une telle morgue, un tel mépris, une telle haine envers le peuple?

Certes des fonds vautours tournent autour du pays en attendant de se déchirer les lambeaux de richesse que la casse du système français apportera.

Mais pourquoi donc le président de la République, son gouvernement et son parti P1030065.JPGpolitique, le REM, la classe politique officielle, bien que FI gigote un peu, RN faisant le mort, soit assassine le pays, soit ne montrent pas un acharnement quelconque pour le prémunir, pour le protéger?

Et la pire de ces questions pour les plus jeunes: serais-je une fille ou un garçon?

(Y répondre est très simple, si tu as une coucoune tu es une fille, un zizi, un garçon, le reste c'est de la connerie provenant de malades mentaux!)

Cela est grandement incompréhensible si nous ne comprenons pas qu'il n'y a plus que quatre partis en présence:

-ceux qui sont pour l'Union-Européenne telle qu'elle est, la grande majorité de nos élus, de ceux qui nous égarent en disant qu'il faudrait la réformer sans en croire un mot, et imagine qu'elle restera ainsi jusqu'à la fin des temps, qu'ils l'aiment ou la détestent, ne comprenant pas que ses faiblesses se creusent bien plus chaque jour et que sa chute les entraînera tous;

-ceux, tel Mr. Boulo (nom prédestiné), qui veulent vraiment l'amender, la réformer, qui y croient, qu'ils soient élus ou non, or, comme j'ai pu le montrer de nombreuses fois, réformer un système politique triplement verrouillé, institutionnellement, politiquement et idéologiquement le détruit inéluctablement;

-ceux, encore rares, n'ayant pas encore d'élus, l'UPR en la nommant, qui veulent que la nation se sorte de ce piège à rat, au plus vite ce qui serait parfait, et, ce, seulement par la voie des traités, ce qui ne pourrait que s'effectuer au mieux;P1030263.JPG

-ceux, enfin, également sans élu, tels que les adhérents au PRCF, pour qui une sortie du pays de l'union hors traité serait le plus efficace, cela risquerait de se révéler très compliqué, au pire menant à un conflit pouvant déboucher sur un armé.

Ceci sachant que, déjà, les errances gouvernementales dues aux ordres donnés par l'oligarchie mondialiste via les paroles unioniste GOPEnnes pourraient très bien conduire à un renversement du gouvernement.

Et il en est des partis politiques comme des organisations syndicales, sauf de SUD et du CNT, le syndicat anarchiste, qui, pour tous les autres, affiliés à la CES, le syndicat d'état de l'Union-européenne, obéissent à son administration (vous remarquerez que, comme il en fut en URSS et dans les pays de l'est du pacte de Varsovie, nous avons affaire à des syndicats d'état puisque payés par l'union elle-même, Laurent Berger étant dans le même temps secrétaire générale de la CFDT et de la CES, comprenons que lui et Macron sont des compagnons de voyage et de manipulation).

De fait, c'est, entre-autre, ce double phénomène d'un effondrement politique et idéologique des partis classiques et de la mainmise unioniste sur la majorité des syndicats qui génère, entre-autre, cette angoisse populaire pouvant mener à une P1030600.JPGdépression.

Si je puis vous donner un conseil, de réels syndicats, il n'y en a plus que deux, SUD & CNT.

Rajout:

Si ceux des syndicats affiliés à la CES, hormis la CFDT et l'UNSA, ces autonomes qui ne le sont que de nom, mènent cette grève, en désobéissance de l'union, ce ne peut qu'être que parce qu'ils sont aidés, oui, mais, par qui?

J'avais exposé l'idée, peut de temps après la signature du traité d'Aix-La-Chapelle, que la famille Rothschild, les USA, la Grande-Bretagne et Israël feraient tout pour démembrer l'Union-européenne, ceci pour détruire l'Allemagne,  en accroissant les instabilités politiques française.

La France étant devenue le pays unioniste politiquement le plus turbulent.

Partant de cette supposition, j'émets l'idée que lesdits syndicats grévistes reçoivent des fonds provenant des Rothschild.   )

A cela se rajoute cette peur d'un effondrement économique généralisé ou, tout bonnement, celle de se retrouver un jour au chômage, mais là aussi le sens n'en est pas compris puisque cela n'a jamais été exposé clairement dans les médiat.

(Vous remarquerez qu'au sujet de ce réchauffement climatique anthropogénique, aucun véritable débat entre le vrai et le faux n'a eu et n'aura pas lieu, ce qui montre que nous ne sommes pas au-devant d'une théorie scientifique mais bien plutôt à une croyance due, à mon sens, à la diminution manifeste des mécanismes de pensée et de raison de toutes les classes dirigeantes et des élites occidentales, , ce que certains nomment une stupidité structurale induite, les conduisant à la remonté d'archétypes, de symboles archaïques, sous forme d'histoires sans grand sens, totalement déconnectés de toute réalité, qu'ils déversent continuellement dans les médiats.

Il leur faut nous entraîner dans leur brouillard conceptuel collectif pour pouvoir conserver leur mainmise sur nous!)

Mais pourquoi donc l'économie internationale est-elle si fragile.

Que je vous l'explique, vous verrez, si nous en retirons tout le fatras monétariste inutile, tout le reste devient limpide, ceci en deux points.P1020975.JPG

Premièrement industriel: depuis la toute fin des années 70 les entreprises qui produisaient en Occident, donc celles aussi en France, qui faisaient la richesse des pays, fermèrent progressivement ici pour faire fabriquer ailleurs, là où les salaires sont plus bas, pour le revendre là où ces mines, usines et fabriques avaient quitté leur nation, avaient été délocalisées, donc en France et en Occident.

Au commencement ce ne fut pas très important, puis ceci s'est accru régulièrement quand maintenant ce sont nos fleurons nationaux qui ont aussi disparu.

Au début ces délocalisations, pour nous, se faisaient au Maghreb, puis, à la disparition du bloc de l'est et à leur intégration à l'UE et de l'ouverture de la Chine au capitalisme, tout alla chez-eux, mais le consommateur s'étaient encore nous.

Dès lors ce fut la fuite sans arrêt de tous nos mines, industries et savoirs-faire, songez seulement que la France, dans les années 90, était quasiment exclusive quand à la production de terre rare et la décennie précédente était numéro un quand à la construction des centrales nucléaires.

Quand maintenant la France se retrouve dans l'incapacité de nourrir ses concitoyens, ce qui est un comble.

P1030276.JPG(Je me dois de souligner d'importance qu' en raison de ses traités de  libre-échange intégrale à l'intérieur de l'union, mais aussi vers l'extérieur, ce processus de délocalisation s'est accéléré d'une manière foudroyante.)

Oui mais, vous remarquerez une chose, si dans un pays riche, ses mines, productions agricoles, industries et fabriques ferment, le chômage monte et les salaires baissent, ce qui appauvrit aussi l'état.

Si les peuples des pays qui leur vendent ces biens fabriqués ont des salaires trop bas pour qu'ils les achètent eux-mêmes, donc lesdits biens ne sont vendus qu'à ces seuls pays riches qui s'appauvrissent au même rythme que leur richesses industrielles partent.

Dès ce moment là, pour pouvoir leur vendre, à ces anciens riches, ce qui est fabriqué ailleurs, il n'y pas d'autre choix que de leur faire crédit, soit aux particuliers, comme aux USA, ce qui avait donné la crise des Subprimes de 2008, soit au états comme il peut en être en France et dans la Sud-Union-européenne.

Sachez, en effet, que ce sont les mines, usines, fabriques et les établissements agricoles de tous types, familiales, coopératives et autres, fleurissants et dynamiques qui, grâce aux plus valus qu'ils dégagent, font fonctionner tout le reste de la société.

Sans tout cela toute la société se ruine et l'état ainsi que les particuliers sontP1030163.JPG contraints de contracter des dettes,  là encore sous toutes ses formes, les USA partis les premiers dans ce suicide économique, sont, désormais, totalement ruinés, ne survivant plus que par la production de monnaie et seulement de ça.

Ayant le privilège du dollar par duquel toute transaction internationale doit se faire, dont ceux pétrolier du pétrodollar.

(Ce phénomène d'appauvrissement occidental ne pouvant que conduire, à un moment donné, à ce que ce soit le monde, dans son entier, qui se retrouve à se désindustrialiser, ce qui avait débuté aux alentours de 2000 s'est grandement accéléré dès 2009 lors du début de la crise grecque.

Je pose le postulat, en effet, que c'est parce que l'union et certaines organisations économiques mondiales ont tout fait pour ruiner ce pays dès cette date, pour dégoûter les autres européens de vouloir sortir de l'UE, qui conduisit à une forte accélération de cette désindustrialisation internationale.

Si je dis et affirme que les oligarques occidentaux sont des crétins c'est bien parce qu'ils ne peuvent pas percevoir, n'en ayant pas les capacités intellectuelles, que d'appauvrir continuellement la France, maintenant d'une manière grandement accrue, ne peut que conduire la monde entier à sa désindustrialisation et donc à sa P1030101.JPGruine!)

Deuxièmement monétaire, à la suite de 2008, les banques étant dans une situation désespérée parce que détenant des monceaux de machins boursier ne valant rien, les états, pour éviter que celles-ci fassent faillite, les inondèrent de monnaie et continuent de le faire aujourd'hui.

Mais il y a un hic, plus un pays produit de la monnaie, moins celle-ci n'a de valeur, ce qui fut découvert en France en 1916/1917, pendant la première guerre mondiale où la planche à billet fonctionnait à plein pour payer l'armement et les troupes.

C'est cela l'inflation, c'est quand la monnaie perd de la valeur quand les produits achetés, eux, gardent la leur, il faut donc plus de monnaie pour payer la même chose (il y a d'autres cas mais là ce n'est pas le sujet).

Cette immense masse monétaire se déversèrent et se déversent toujours dans les processus spéculatifs, dans les bourses, entre-autre, mais non  pas dans la poche du citoyen, et heureusement, sinon nous aurions eu affaire à la même hyperinflation que celle qui est enregistrée dans les produits boursiers.

C'est pourquoi lesdites bourses paraissent resplendissantes, ce n'est juste que la résultante de cette hyperinflation due à l'hyper production monétaire.

Ce qui veut dire tout simplement que les actions, elles aussi, n'ont plus de valeur, ou,P1030634.JPG du-moins, une valeur réelle très basse.

Conclusion: 

Ce qui mène à cette angoisse d'une bonne part de la population c'est de ne pas comprendre les raisons pour lesquelles nous nous retrouvons dans une telle situation, sachant qu'il y a encore quelques décennies en arrière la France était quatrième en terme de richesse industrielle et agricole, ici réelle telle que décrite plus haut.

Par la trahison de nos élites économiques et politiques, même de ceux de FI et de RN qui nous racontent des billevesées, de leur obéissance caudataire à l'administration de l'Union-Européenne et de leur attrait au dogme néolibéral, ainsi que de part leur appât au gain, de la monnaie seule, croyant que c'est par elle que l'on acquière de la richesse, c'est pourquoi ils vendent tout de France à n'importe qui (se vendant peut-être bien eux-mêmes aux plus offrant), notre pays s'est progressivement appauvri.

Tout ce beau monde, en France certes, mais aussi dans toute l'Union-Européenne, croit réellement que cet ensemble de mécanismes économiques mortifères ne peut que mener au paradis sur Terre, c'est stupide, j'en conviens, mais ils y croient dur comme fer.

Pour qu'ils puissent bâtir leur politique, il leur faut des gens obéissant ou sots à la tête des états, voire au mieux qu'ils soient obéissants et sots: suivez mon regard.

P1030618.JPGMais avoir une telle idéologie sans grand sens érigée à la dimension d'un dogme indépassable rend ce quidam censément élite profondément simplet, quand ce n'est pas sa sottise qui mène cet énergumène vers ladite idéologie.

Ils poursuivent donc leur programme, tout en nous en cachant l'origine, puisqu'ils pensent qu'il est bénéfique pour tous, un jour, dans mille ans peut-être, tout en le cachant, parce qu'ils savent très bien que cela appauvrit les nations européennes et met les peuples en colère, rôle de dissimulation délégué au personnel politique national, aux journalistes de la presse officielle et aux syndicats sous tutelle de la CES, nos gardes-chiourmes.

De ne pas comprendre de quoi tout cela en retourne, de la douleur mentale que cela crée pour nous, être Humain, dans notre volonté inconsciente de comprendre ce que nous vivons, d'en saisir le sens, ne peut que rendre certaines personnes désorientées, violente et/ou folles.

Voici donc rapidement résumé les raisons pour lesquelles nous sommes dans cette situation.

Sa seule et unique résolution consisterait à quitter l'Union-européenne, il n'y en a pas d'autre.

Et quitte d'être dans la merde, mieux vaut ne pas avoir, en plus, Bruxelles sur le dos. 

La seule question qui vaille dès lors: nous est-il possible de reconstruire industriellement la France au-dedans l'Union-européenne?

Pour plus de précisions, il faut aller les chercher dans mon blog, blog où s'y trouvent une profusion d'idées nouvelles.

 

Il est important de comprendre la nature du piège dedans lequel nous sommes et qui a deux noms, tous deux intimement liés à l'empire US moribond nous entraînant dans son autodestruction: l'Union-Européenne et l'Organisation du P1030244.JPGTraité de l'Atlantique Nord.

Sa monnaie en UE c'est l'euro, €, la Japon, lui aussi sous la houlette du même empire, à de monnaie le Yen, ¥, voici le sigle du dollar, $, puis celui de la livre sterling, £, cette dernière étant la plus ancienne.

Cette barre horizontale ou verticale ne peut que nous démontrer les liens de dominant à dominé par la date d'apparition de chacune de ces monnaies, et oui, si nous considérons ce tout petit signe, dérisoire il est vrai, la position de la Grande-Bretagne n'est peut-être pas celle que nous pourrions considérer habituellement.

C'est pourquoi elle ne quitte pas, pour l'instant, l'OTAN, même après son brexit: c'est elle qui, me semble-t-il, détermine réellement l'économie US via la City de Londres qui était un état dans l'état mais ne l'est désormais plus, la politique ayant repris ses droits là-bas puisque les monnaies, dont la livre, sont gravement affaiblies.

Le sigle du Shekel, ₪,  n'a rien à voir avec les quatre autres, ce qui, partant de l'hypothèse que je viens de montrer, ne peut que nous mener à d'intenses réflexions...

 

P1030196.JPGAh, j'oubliais, bonne année à tous!

 

 

THEURIC

Commentaires

  • Juste un passage éclair, la grande consultation des médias est bien ce que j'avais prévu, du foutage de gueule, ils continuent leurs mensonges, propagandes, omissions et publicité. Je me demande s'il est utile de balancer les sacs poubelles chez eux.


    La bagnole d'Asselineau s'est fait détruire par des vandales et au vu des éléments présents dans l'article, ça sent la haine de leur part.

    https://fr.sputniknews.com/france/202001131042892944-des-individus-degradent-violemment-la-voiture-dasselineau-y-laissant-meme-leur-sang--images/


    Pour ce qui est des manifestations, la Police Politique de l'Oligarchie Euro-Atlantiste est toujours aussi violente, quoique qu'un un peu moins quand il y a les Pompiers, mais la violence reste la violence, même quand c'est des Policier. Attention cependant, je n'accuse pas tous les Policiers car d'après mes informations, la Police Municipale est innocente et seule une partie de la Police Nationale se comporte comme une police politique

Écrire un commentaire

Optionnel