Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

De la prédictivité.

Préambule:

Je me dois, tout d'abord, m'expliquer des raisons pour lesquelles je n'ai pas écrit depuis près d'un mois et demi.

Au décès de ma mère  en Mars et de la réorganisation de ma vie qui ne peut qu'accompagner mon deuil, je devais tout autant me débarrasser définitivement de ce pseudo-pote qu'est le pervers narcissique dont je vous avais fait état en Septembre et Octobre de l' année dernière.

Il avais laissé chez-moi une multitude de choses, derniers liens qui subsistait de cette fausse amitié, ce qui, je m'en rend compte aujourd'hui, embrouillait d'un bon peu mon esprit, il est venu les récupérer il y a de cela un peu plus d'une semaine, c'est pourquoi, maintenant, je peux de nouveau m'épancher ici de mes conceptionsP1010793.JPG iconoclastes.

De plus, de ce deuil de ma mère qui n'est jamais vraiment une chose simple, je dois réaménager mon emploi du temps puisque, depuis 8 ans environ, je faisais la navette de chez moi à chez elle, d'une heure et demi de route, pour lui tenir compagnie une semaine sur deux.

Cette triple contrainte une fois disparue laissait en moi un compréhensible sentiment de vide qui s'acheva lorsque le malade mental qui me manipulait me libéra définitivement de son empreinte en emportant ses encombrants.

C'est pourquoi j'ai pu écrire trois longs textes desquels je n'ai pu aboutir ni publier, n'ayant pas pu, pour se faire, retrouvé une stabilité suffisante.

Bon, vu votre long temps d'attente je vous laisse un billet aux mensurations respectables, vous y aurez de quoi lire en vous y laissant en profonde réflexion.

 

Prologue:

Tant que l’on tiendra pour des demi-dieux omniscient et que tous voudront ressembler à ces êtres cupides, stupides, primitifs et ignares que l’on appelle les oligarques, ceci pour la seule raison de leur richesse monétaire, ainsi que de lorgner avec envie de l’autre coté de l’Atlantique, en direction de l’ultime empire en P1010827.JPGpleine décadence, les États-Unis-d'Amérique, en voulant faire de l'Europe un même empire, en pire, ou de n'avoir comme désir que de se vouloir devenir cet allemand toujours souffrant de son antédiluvien hybris, ceci dans la détestation de soi en tant que français, nous ne serons pas capable d’une efficacité quelconque.
Le problème des personnes et des peuples intelligents provient de quand ils se pensent plus sots que des crétins desquels ils sont en relation ou quand ils désirent suivre la folie des autres.
La bêtise et la passion sont comme des pandémies, elle se propagent et se partagent, de çà, c'est mon expérience qui me le susurre.

 

Avant-propos:

Ceci dit, venons-en au titre de ce billet, soit la prédictivité.

J'ai inventé ce néologisme pour désigner notre capacité, plus ou moins efficace, de prévoir certains événements futurs, majoritairement dans les grandes lignes, que ce soit par intuition et/ou réflexion.

Je n'y écarte pas les phénomène de voyance qui, à mon sens, appartiennent de la même dimension que la synchronicité, je ne vais ici que frôler ces deux sujets, ne lesinflorescence de mahonia ayant pas encore vraiment conceptualisé, mais, contrairement à ce qu'il s'en dit, l’a-causalité y est impossible, ce n'est pas en effet la causalité qui y est en jeu mais la nature du temps qui, de ce fait, n'est pas tel qu'il est perçu.

Il n'y a pas, il n'existe pas de paradoxe temporel mais une inconnaissance de ce que peut être que le temps.

Mais de conceptualiser cela va me nécessité de longues réflexions et j'en ferai peut-être cas un jour.

J'y préfère pour l'instant de ne me pencher que sur les processus de causes et d'effets, si je puis dire mécaniques, en montrant que, déjà, de percevoir les règles et lois qui président aux situations peut permettre, dans les grandes lignes, de concevoir la dynamique historique du moment et, dès lors, d'en extrapoler un avenir d'un plausible au probable.

Je vais donc tenter de dégager quelques outils qui vous permettront de mieux comprendre ce vers quoi nous allons.

J'ai décidé d'être plus rude dans mes écrits, la raison en étant que nous nous rapprochons de la dernière phase de désintégration de la société néolibérale internationale à la forte tendance haute-moyenâgeuse, il me faut donc secouer mes lecteurs bien plus qu'à présent.

Je centre toujours mes réflexions sur la France, autant parce que c'est mon pays, que j'y connais plus de faits, que parce qu'il est de nature de se retrouver au centre de toutes les attentions internationales, ceci d'autant plus depuis l'advenue du P1010336.JPGtraité d'Aix-La-Chapelle et du mouvement des gilettistes (J'abandonne définitivement le terme gilet  jaune qui, en réalité, est infantile et infantilisant.).

 

Les ferments de nos divagations:

Pour pouvoir comprendre le fond originel des folies de notre époque, l'ouvrage d'un anthropologue étasunien publié en anglais en 1966 et traduit en français en 1971, Edward T.Hall, "La dimension cachée", est d'une grande importance (lecture que je vous recommande vivement) où il y écrit ceci à la page 130 à la dixième ligne :

(...si l'homme continue d'ignorer les faits observés au niveau infrastructurel concernant les conséquences du surpeuplement, il risque de provoquer un équivalent du comportement cloacal, si ce n'est pas déjà fait. L'aventure des cerfs de l'île James évoque l'image macabre de la peste qui anéantit les deux tiers de la population de l'Europe au milieux du XIV° siècle, bien que cette mortalité massive ait été causé par le bacillus pestis, la virulence de ce dernier fut incontestablement accrue par l'état de moindre résistance qu'avait entraîné pour leurs habitants le surpeuplement des villes médiévales et l'état de stress qui en résultait.)

( Dans cet ouvrage, il y montrait que dans l'île britannique de James, aux dimensions limitées, des cerfs y vivaient sans prédateur (je ne sais pas de ce qu'il en est aujourd'hui) mais mourraient en grand nombre de façon cyclique, du fait du seul stress dû à leur surpopulation, puisque il y avait encore suffisamment de végétaux pour alimenter tous ces animaux.P1010730.JPG

Il est aussi à remarquer que la fameuse grippe espagnole,  de 1917/18 à 1919, qui fut plus meurtrière que la guerre elle-même, fait suite au stress intense due à la première guerre mondiale, vous constaterez aussi, sur ce texte de Wikipédia que le nombre par siècle de pandémie de cette maladie s'accroit au même rythme que s'amplifie la population mondiale, ce que vous trouverez également sur le même site, c'est la vaccination et les antibiotiques qui ont permis de réduire l'extension et les effets des maladies.

Bien que vous pouvez noter, là encore, le délaissement de cette vaccination par une part notable de la population, phénomène notoirement autodestructeur et l'une des multiples conséquences de cette importante instabilité sociale.  )

Ce n'est pas tant que cette surpopulation humaine soit en soi néfaste, mais qu'aucune société n'était prête à s'y confronter.

Tout comme dans la profondeur de l'âme nous sommes toujours les chasseurs-cueilleurs que nous fûmes des centaines de millier d'années,  notre esprit, lui, reste forgé par les sociétés agropastorales qui durèrent dix à vingt siècles,  passant, parfois, pour certaines d'entre-elles, de la préhistoire à l'histoire moderne en quelques générations seulement, certaines société n'y entrèrent en effet qu'au milieu du XX° siècle à peine.

DSC00103.JPGEt oui, notre modernité ne débuta qu'avec la renaissance européenne il n'y a que cinq cents ans tout au plus, lente en ses début, le siècle qui passe vit une accélération croissante des avancées philosophiques, artistiques, scientifiques, technologiques et de bien d'autres spécialités.

A la fin du XX° siècle, elles furent, pour certaines d'entre-elles, foudroyantes, sans que cette évolution rapide n'ai engendré de nouvelles approches fondamentales depuis les 70 dernières années.

Vous en remarquerez la contradiction.

Et depuis le tout début de ce siècle il apparaît qu'un arrêt s'est produit en ces domaines fondamentaux, tout au plus pouvons-nous assister à quelques améliorations de détails, preuve que ce stress social atteint, aujourd'hui, son point culminant.

Cette surpopulation est le facteur premier d'un choc civilisationnel d'une violence extrême que même l'européen peine à contextualiser, l'Union-Européenne tendant de plus à leur embrouiller une raison déjà défaillante.

C'est le nombre qui rend fou par l'incompatibilité qu'il crée entre les us anciens, le sens donné au vécu, la compréhension de la vie et de la mort bâtie pendant de longsP1010447.JPG lustres, et une confrontation entre des vieux toujours plus vieux et une marée humaine qui se bouscule toujours plus.

Et plus les villes sont grandes et peuplées, plus grande est cette folie.

( Commencez-vous à comprendre le phénomène du R.E.M. et du délirant attrait pour une union autant débile que débilitante, ruineuse de toutes les facultés et richesses des hommes autant que des femmes, auquel s'y rajoute les pressions déculturantes constantes d'un empire U.S. entré en déclin dès l'assassinat de J. F. Kennedy en 1963 et du retour actuel de l'hybris germanique autodestructeur.

Mais ce n'est pas seulement l'ouest eurasiatique qui souffre de ces maux d'inadaptation, loin de là, mais bien quasiment toutes les sociétés d'homo Sapiens Sapiens. )

L'informatique y venant rajouter sa fulgurance de communication, plus encore que la radio, la télévision, l'automobile, l'avions..., blessant parfois gravement les relations aux autres, des proches comme des lointains, en sa fausse évidence d'une connaissance encyclopédique tout autant virtuelle que partielle et de pauvres relations humaines par de seules images d'écrans.

De dire cette évolution trop rapide est stupide, elle est ce qu'elle est et nous nous P1010482.JPGdevons de faire avec.

Il n'est dès lors, pour chacun d'entre-nous, de sauve conduite que de prendre une conscience pleine et entière de ce phénomène, d'en dégager le substrat fait de délires nombreux et composites, puis d'aller puiser à l'essentiel l'entendement de ce qui nous anime, de comprendre puis de réduire en nous les effets de ce que nous croyons être la réalité mais qui n'est que la résultante d'un formidable stress collectif qui traverse autant les pays que les nations et qui nous conduit vers une abyssale divagation.

Il faudra un choc violent pour que nous nous réveillions puis du temps avant que les populations comprennent ce qui leur est arrivé, mais avant cela nous devrons traverser bien des calamités, nous sommes allés trop loin sans que nous ne l'ayons recherché, il nous faudra faire un retour en arrière, revenir à un avant où nous ne nous décomptions pas encore en 7, 6 milliards d'Être Humains sur Terre.

Encore une fois, je ne promets ni le pire, ni le meilleurs, je vous confie juste de ce qu'il me semble être notre proche devenir en analysant de ma position une  situation présente qui, si nous l'observons de près, recèle une multitude de contradictions dont il faut bien comprendre le sens, je vous soumets ici le résultat de mes méditations sur ce sujet primordial.

P1010789.JPG

De la cause à ses effets:

Il est possible également de faire la liste non exhaustive des effets et contraintes sous-jacentes et inconscientes qui en découlent qui, dès lors, nous animent, ce sont ces bases sur lesquelles je m'appuie pour mes réflexions, les voici:

-la compulsion de répétitivité centrée sur l'Europe, Russie comprise, et les États-Unis-d'Amérique, menant  à un ensemble d'événements semblables à ce qu'il s'était passé lors de la seconde guerre mondiale sous une forme surtout économique, le tout se centrant sur l'Allemagne.

(Je suis tout de même stupéfait, quoi que je puisse en dire et puisse faire mon cake, de ce qu'il se passe actuellement où, en Grande-Bretagne, une Theresa May remplace formidablement un Neville Chamberlain, tout autant que Boris Johnson remplace à la perfection Wiston Churchill.

Plus encore, Mme. Merkel fut prise par deux fois d'un fort tremblement, ce  qui ne faire me fait penser à ceux dont souffrait Hitler, parkinsonien, vers la fin de sa vie.

A suivre...)

-tout début de la réappropriation populaire du passé et des traditions du pays par P1010741.JPGcet "Étrange Attraction des Peuples pour leur Inconscient Social"  que je n'ai encore pas vraiment développé mais dont j'avais proposé la définition suivante:

Tendance naturelle d'un peuple, d'une population, d'une nation, de revivre les périodes passées favorables et/ou critiques lorsque le-dit peuple, population, nation en est venu à oublier son histoire et, ce, quelles qu'en soient les raisons.

Étrange parce que tous ces petits morceaux inconscients du passé du pays dans lequel nous sommes nés et avons vécu, et dont nous avons chacun conservé une partie en nous, parfois en de seules reliques, se recompose en un tout collectif, puis remonte à la surface et socialement ré-existe, visible sous des formes parfois semblables, parfois étonnamment voisines;

-Effondrement du champ idéologique de notre époque en raison de la disparition de ce qui le composait, soit l'économisme dogmatique et, dès lors, de tous les mouvements politiques ayant eu cours au XX° siècle, plus que visible lors des dernières élections et dont je trace le portrait depuis des années;

-brouillard conceptuel qui, en raison des délires  émis par les détenteurs de la parole politique, économique, médiatique et, pour parti, scientifique et philosophique, rend illisible la réalité, ce que j'avais conceptualisé précédemment pour rendre compte du monde imaginaire dedans lequel vivent les pervers narcissique, monde de du même type de celui à l'intérieur duquel nous baignons;P1020793.JPG

-indétermination psychologique et psychosociologique d'une partie représentative des plus hautes classes sociales, les trois quart environ, leur faisant perdre leur identité et leurs capacités mentales, thème que j'avais abordé lors du billet précédent;

-usage de très nombreuses drogues absolument pas anthropologiquement contrôlées comme peut l'être d'antan encore l'alcool en Europe et l'opium au moyen-orient (j'émets l'idée que le taux d'usage de drogue, toutes sortes confondues, ainsi que toutes formes de dépendances technologique ou de loteries, est corrélé  au niveau d'instabilité social qu'une société donnée a atteint);

-commencement d'une "nouvelle renaissance", ce phénomène étant loin d'être anecdotique, il est celui qui, dans l'avenir, deviendra d'une importance capitale pour comprendre le dynamisme futur des nations, d'où le nom de ce blog;

-désagrégation de ce qui fut le bloc de l'ouest, soit l'Occident sous l'égide de l'empire U.S., en un reflet inversé de ce que fut la désintégration du bloc de l'est, intégré à l'ouest-européen devenu depuis lors l'Union-Européenne, par l'absorption des pays anciennement du pacte de Varsovie par l'empire U.S., en les faisant entrer au sein de P1010584.JPGl'U.E.€.O.T.A.N., thème étudié dans: U.R.S.S./U.S.A., d'un empire à l'autre;

-L'inéluctable disparition prochaine des États-Unis-d'Amérique, dont le déclin débuta, comme écrit précédemment, à mon sens, à l'époque de l'assassinat du président John Fitzgerald Kennedy, j'émets ici l'idée que je conçois dérangeante que sans le traité de Bretton Woods de 1944 donnant au dollar la position économique centrale dans les échanges internationaux, l'empire U.S. se serait effondré bien avant qu'aujourd'hui;

-instabilités financières grandissantes tellement visible que les professionnels en parlent, ce sera dès que les journalistes et personnels politiques en feront cas que pour nous la situation deviendra véritablement catastrophique, j'y reviendrai;

-Lié au précédent, accélération grandissante de l'effondrement industriel international, qui avait débuté il y a cinq à six ans (bien que ce soit un phénomène qui aurait commencé dès la crise de 2008) et qui ne pourra que s'accroitre en Europe en raison des  G.O.P.E. de l'U-E, c'est en cela que notre union aussi que les U.S.A. sont devenu les trous noirs du monde où s'engouffre les restes des richesses internationales à cause de la transformation de l'économie réelle, industrielle et marchande, en économie purement monétariste et donc virtuelle, à l'image des photons piégées par les sombres et mortes étoiles du même nom;

-Mutation rapide des sociétés humaines dont certaines phases ainsi que la finalité peut être extrapolée, le voyage spatial au long-cours annoncera en effet la fin deP1010832.JPG cette crise anthropologique majeur;

-En France et, dans l'U.E., manque important d'ouvriers spécialisés et d'ingénieurs puisque la plupart des jeunes sont formés pour des métiers de service, du commerce et de la finance, un ingénieur, un bon tourneur-fraiseur et un agriculteur seront sous peu infiniment plus importants qu'un banquier;

-Manque d'énergie dans le pays si l'on veut le réindustrialiser rapidement et ce ne sont ni les moulins-à-vent, ni les cellules photovoltaïques, ces énergies intermittentes, qui pourront y palier;

-Baisse régulière du niveau éducatif dont j'ai pu vivre les tous débuts dans les années 70, provenant de la forte diminution des capacités intellectuelles de ceux ayant à charge de concocter les programmes scolaires;

-Effondrement intellectuel d'une portion plus ou moins importante des élites suivant les pays;

-Instabilités récurrentes en orient et extrême-orient qui, pour l'instant, reste sous le boisseau tant que l'empire U.S. finissant est toujours présent sur la scène internationale;

-Rétrogression historique, activée depuis deux à trois ans, en Europe et en Afrique P1010461.JPGsurtout, que je situerais désormais aux alentours du second empire français (1852/1871), et dont voici la définition en Copier/coller que j'en avais donné dans mes "Troisièmes aphorismes et autres billevesées":

Rétrogression historique : retour momentané partiel, ou total, suivant la violence du traumatisme subit, d’un peuple, d’un pays, d’une nation, sur une base sociologique et/ou anthropologique passée, en raison d’une catastrophe de grande ampleur et/ou d'un intense stress social et, ce, quelle qu’en soit la nature.

-Monté d'une tendance colonialiste des grand pays envers les petits sur tous les continents, visible par l'inclination de la Germanie à vouloir dominer les nations de l'U.E.;

-Ré-ensauvagement des peuples européens, ce qui me fait craindre un massacre futur des immigrés non-européens après la disparition de l'union;

-Baisse de la natalité et hausse concomitante du nombre de vieillards, surtout sensible en Europe, en Chine et au Japon (de ce que j'en sais);

-Pertes des notions temporelles qui sont l'une des bases fondamentales d'une construction harmonieuse de la structure de notre pensée, je vous renvoie sur ceP1010743.JPG sujet à mon billet précédent.

 

 

La prédictivité:

Comme vous le percevez, il est possible de séparer les éléments de notre contemporanéité et proche futur en divers éléments nous permettant d'en établir une compréhension plus fine.

La prédictivité n'est pas du prévisionnisme, la différence en étant que je prends en compte la notion de rupture ainsi que des principes évolutifs, tous deux étant liés.

La notion de rupture est incluse à l'intérieur des processus évolutifs, il s'agit d'un moment dans l'existence d'une personne, d'une espèce, d'un peuple, d'une nation, d'une écologie, d'une civilisation, d'une idée, d'un outil/objet, ce qui est le cas de notre espèce actuellement, où se produit une brusque bifurcation évolutive, mutagène, menant à l'émergence d'une ou de plusieurs entités différentes de celle originelle ainsi qu'à la disparition de bien d'autres (pour les individus il s'agit plutôt de changement rapide dans leur vie).

Cette rupture est un phénomène catastrophique en ce sens où elle est le produit de contraintes et bouleversements environnementaux (j'entends ici autant l'environnement social et culturel que naturel) d'une grande violence menant autant à une disparition importante d'individus, d'espèces, de peuples, de nations, de P1010450.JPGcivilisations, d'idées, d'objets ou d'outils devenus obsolètes que de l'évolution extrêmement rapide de ceux qui y survivent.

Nous pouvons prendre en double exemples:

-le choc produit sur le monde vivant de la collision d'un astéroïde d'avec notre planète, générant le cratère de Chicxulub il y a 65 millions d'années, ce qui mena à la disparition des dinosaures et le développement des mammifères;

-mais aussi de la conquête de la Gaule par les troupes de l'empire romain, sous le commandement de Jules César, qui fit que les gaulois devinrent des gallo-romains, suivit quelques siècles plus tard de l'invasion par les francs-saliens de cette même Gaule, ce qui, au fil du temps et de l'histoire, mena à l'apparition de la Francie Occidentale (843) qui devint ensuite la France, "Frankreich" en langue allemande, ce qui veut dire le "Royaume-Franc".

De rupture il y en a de deux sortes, la rupture exogène et la rupture endogène.

De rupture exogène, qui provient de l'extérieur, je vous en ai donné deux exemples, la collision d'avec un astéroïde et la double invasion de la Gaule, romaine puis germanique.

De rupture endogène, dont l'origine est interne au système, le meilleurs de ces exemples possibles est ce que nous vivons actuellement.

Son origine, comme écrit plus haut, se trouve dans la renaissance européenne,P1010804.JPG accompagné par la monté en puissance de l'expansion coloniale mondiale de nombreux de ces pays, Espagne, Portugal, Pays-Bas, Angleterre devenue Grande-Bretagne, France, Belgique, Russie, Allemagne, puis dans le mouvement, Japon, accompagné et suivit par la quintuple révolution industrielle, artistique, philosophique, politique et scientifique, donc dès lors médical.

Puis, à la suite des deux guerres mondiales, qui en réalité furent deux guerres avant tout européennes, de la froide lutte, de la guerre froide entre les deux empires, U.R.S.S. et U.S.A., en leur idéologie inverse communisme et capitalisme, enfin découlant de la disparition de la première et du communisme, la toute puissance étasunienne, qui mena à la défaillance du capitalisme sous sa forme actuelle du néolibéralisme.

Cette histoire de l'Occident étendu, du fait colonial, au reste du monde, très rapidement résumée, mena à une double explosion, technologique et de surpopulation, à laquelle aucune société, même occidentale, ne pouvait faire face, parce que survenue avec une rapidité extrême.

Déstabilisant la structure profonde des sociétés, cela a généré ce comportement cloacal dont parle Mr. Hall dans son livre sus-nommé, ce à quoi j'y préfère la plus P1010527.JPGdouce expression de déstabilisation sociale (bien que la première, plus violente, en exprime peut-être bien plus cet aspect d'une folie autodestructrice), ceci nous menant à un ensemble de comportements et conceptions totalement déconnectés de la réalité, ineptes, aberrants, stupides et dangereux, tant individuellement que collectivement.

Il est ainsi remarquable de constater ces trois points représentatifs inverses, de ces trois contre-exemples:

-L'Islande, très peu peuplé, sut facilement, en 2008, se débarrasser de ses oligarques puis redresser rapidement son économie sans rembourser quoi que ce soit à qui que ce soit;

-La Russie, ayant aussi un peuplement peu élevé, fait montre d'une intelligence géopolitique devenu rare, tout en redressant, elle aussi, son économie qui était ruinée bien avant 1991, date de la disparition de l'U.R.S.S.;

-Les gilettistes, qui, pour la majorité d'entre-eux, ne sont pas compressés dans les grandes agglomérations, ont défini une bonne justesse d'action, quand bien même se seraient-ils fourvoyés lors des dernières élections européennes et que se soit développé des désaccords de principes et de personnes, ceci étant  dû à leur manque constitutif et logique d'une structuration politique dans leur crainte collective de seP1010783.JPG retrouver récupérés par tel ou tel mouvement.

(  Ce vote pour R.N., quelque peu insensé, est compréhensible puisqu'ils se retrouvent devant la double contrainte de vouloir quitter l'Union-Européenne et de craindre d'en sortir, ne sachant ce qui serait le pire au vu de ce qu'il s'en dit dans les médiats.

C'est pourquoi beaucoup votèrent pour le Rassemblement National de Marine Le Pen qui affirme, en un double jeu pervers, ne pas vouloir du France-Quitte tout en laissant croire l'inverse.

Ceci en montrant du doigt l'immigration qui n'est pas une cause mais bien l'un des multiples effets de nos problèmes, vieille ruse d'un pouvoir, dont elle fait parti, en fin d'existence de désigner un bouc-émissaire pour que la population détourne son regard des véritables auteurs de l'impéritie de l'époque.

Peut-être va-t-elle même laisser entrapercevoir la peut-être possibilité de création d'un mini-bots à la française, d'en laisser planer le doute, elle qui est autant patriote que je suis moine franciscain.

C'est de l'Union-Européenne, d'où proviennent toutes ses prébendes, dont ce parti politique et sa cheftaine appartiennent en plein.

P1010563 - Copie.JPGDe fait: le degré de sédition d'un parti politique envers l'Union-Européenne est inversement proportionnel au temps de passage dans les médiats officiels, publics tout comme privés.  )

 

De prendre aussi en compte les processus évolutifs permet de pouvoir  spéculer de ce qui disparaîtra dans l'avenir parce que n'étant plus apte à l'existence dans nos sociétés de demain.

Mais cela pose trois problèmes (attention, là ça va secouer):

1) Cela voudrait-il dire que les gens, même certains des acteurs les plus influents, ne sont que des pions inconscients d'un processus collectif échappant, parfois, à tout contrôle réel de qui que ce soit, dont de ses agents?

Je le pense en raison même de cette inconscience des passions, personnelles et collectives, qui les animent, puisées au-dedans du plus  profond de notre esprit collectif.

2) Cela voudrait-il dire que nombre des objets de toutes sortes sur lesquelles repose notre modernité, ainsi que ceux qui ont permis le devenir de l'humanité depuis son émergence, serait, au même titre que les êtres vivant, dans un mécanisme évolutif délié, en une partie plus ou moins importante, des découvertes, compréhensions etP1010824.JPG choix de leurs créateurs?

J'en  suis tout autant convaincu, j'émets même l'hypothèse que ces objets ont un développement évolutif similaire que ce qui a prévalu pour celui de la vie.

3) Cela voudrait-il dire aussi que les idées elles-mêmes seraient contraintes par des mécanismes semblables?

Cela me paraît dès lors naturelle de le conjecturer.

Je pense en effet que tout est naturel et obéit de ce fait aux lois de la nature.

Et que, du fait que nos capacités potentielles intellectuelles, ce qui fait la trame de notre conceptualisation de la réalité, se devraient d'être au mieux développées, sont pour l'instant oubliées au nom d'un formalisme idéologique archaïque, le  néolibéralisme (l'ordolibéralisme allemand n'en étant qu'une singularité semblable) obtus, nuisible et ruineux, qui nous empêche de développer nos-dites potentialités, développement qui devrait s'effectuer de par une instruction bien faite.

Ce qui nous permettrait de devenir collectivement responsable autant de nous-même que de notre milieu, tout en écartant les nombreuses croyances oiseuses de notre époque, tel que peut l'être le réchauffement climatique anthropogénique ou la "théorie" du genre qui en sont les exemples caricaturaux.

P1020170.JPGC'est pourquoi nous pouvons observer, en cela, une régression, nous menant à nous égarer dedans une foultitude d'illusions, le brouillard conceptuel, ceci largement accrues par l'imaginaire débridé des manipulateurs pathologiques qui nous gouvernent réellement, histoires délirantes qui vivent maintenant, si je puis dire, dans la plus totale indépendance de leurs propres concepteurs.

Certes et en cela, je peux être traité de tous les noms d'oiseaux possibles, mais, si nous abordons les phénomènes de pollution, il ne sont pas l’apanage des seuls Êtres Humains mais, si on y réfléchit bien en ayant une connaissance même limité de l'apparition et l'évolution de la vie, nous pourrions remarquer que les-dits phénomènes ne cessèrent de la bousculer.

Il en est ainsi des premiers êtres vivants, ancêtres des cyanobactéries, qui produisirent de l'oxygène et qui massacrèrent de cette production, au fil, il est vrai, d'un temps long, un très grand nombre d'espèces monocellulaires, les seules qui existaient en cette très lointaine époque.

Ou des premiers insectes xylophages sur bois vivant qui durent exterminer des forêts préhistoriques entières, avant que les arbres, fougères et prêles arborescentes d'alors purent s'en défendre.

De ces illusions, ce ne sont sont pas seulement de celles dédiées à la seule écologie P1010646.JPGd'en être la substance, l'usage d'outils inutiles en une fausse impression d'une praticité chimérique l'est tout autant.

Nous pouvons ainsi poser nos regard sur la réelle commodité de tel ou tel outil aujourd'hui largement diffusé et qui ne se révèle que d'un intérêt limité à sa seule mode, le passe sans contacte et l'usage d'une trottinette à moteur (que Gaston Lagaffe avait déjà inventé) par exemple, et qu'ils disparaîtront dès que leur fonction, déjà réduite, ne sera plus opérante.

Il est à noter que l'extinction des mouvements politiques périmés et le renouvellement d'autres, tel que l'anarchisme et le patriotisme, montre que les idéologies et les idées peuvent tout autant subir les lois de l'évolution.

Pour résoudre ces égarements, entre-autre au sujet de l'écologisme, il ne s'agit pas de  gigoter à droite ou à gauche, comme le font les végans en ce qui concerne les pollutions ou la maltraitance animal, mais, je le répète, de collectivement développer nos capacités mentales et de devenir responsables en nous instruisant et en apprenant à comprendre ce qui nous anime, de ce que nous connaissons de ce qui constitue l'univers et du plaisir de découvrir ce qui n'est pas pour l'instant saisi, de développer notre curiosité.

( Un facteur important de ces divagation et confusions proviennent de ce que nous P1020032.JPGne décryptons que partiellement la nature des porteurs de ces messages pernicieux qui nous égarent, les chroniqueurs et journalistes officiels des médiats reconnus comme tels.

Ainsi un gilettiste qui se révolte avec raison de la façon avec laquelle l'un ou l'autre des représentant de cette sotte caste parle de son mouvement, se devrait de se demander si le fameux réchauffement climatique anthropogénique, appelé désormais "changement climatique", provenant des mêmes bouches menteuses, est  réel ou pas.

De se poser cette simple question permettrait à tous de commencer à se débarrasser du brouillard conceptuel qui nous englue dans cette masse épars de délires de toutes sortes.

De se questionner, de la même façon, du pourquoi Mme. Le Pen et sa nièce, Mme. maréchal, sont si souvent invité dans les médiats, plus que les représentants des autres partis politiques, hormis ceux du R.E.M., en se faisant croire comme étant factieuses et en en acceptant l'injure puisque elles ne le sont pas, ne serait-il pas la meilleurs manière de repérer les vrais partis politiques qui auraient de volonté réelle de résoudre nos problèmes.

Soit ceux qui ne passent jamais dans ces mêmes médiats parce que voulant que notre pays, soit la France, effectue son France-quitte, avec l'article 50, l'U.P.R, ouP1010510.JPG sans cet article, le P.R.C.F., par exemple.

Problème donc, dont le centre se trouve à Bruxelles et qui a de nom l'Union-Européenne, nos oligarques imbéciles ne faisant qu'en en profiter, étant dans l'impossibilité de faire autrement par manque de substance intellectuelle, sans l'U.E. ils sont cuits.

Si je fais montre d'une telle intensité agressive à l'égard du Rassemblement National c'est que c'est lui qui est le socle sur lequel repose tout le système politique français vacillant, dont le R.E.M. macroniaiseux, sans lui il s'écroule, il faut donc taper, taper et retaper dessus pour qu'il s'éboule et que le renouvellement politique du pays puisse s'effectuer.

Vous trouverez dans cette vidéo d'un certain Ernesto Deupoinzéro une approche intéressante des blablateries médiatiques au sujet de ce réchauffement climatique dont quoi qu'il en soit j'en nie une quelconque réalité.

En revanche ce vidéophile fait preuve d'une logique remarquable et rafraichissante, c'est le moindre que je puisse en dire. )

 

Mise en garde:

De ne pas vouloir ou pouvoir prendre en compte, collectivement et P1020067.JPGindividuellement, la réalité en se laissant subjugué par ces errements dus à ce moderne brouillard conceptuel, mènera inéluctablement à ce que les sociétés, occidentales notamment, recouvrent une agressivité passée qui avait grandement diminuée le temps passant.

Ce qui est visible en France de part la manière avec laquelle les gilettistes furent et sont toujours traités, autant par une grande violence que d'un mépris, une morgue, autant de la classe dirigeante que de ses affidés, cette partie de la haute classe sociale dont la philosophie et l'art se résume à son nombril et dont la pensée se réduit au bruit de fond produit par ces mêmes médiats auxquels, pour certains, ils appartiennent.

Il est étonnant en effet de constater que les plus primitifs des français se rencontre au sein de cette partie de ces élites dont, normalement, le travail principal se devrait de concerner les réflexions les plus complexes, tant en science, en art qu'en philosophie, en faisant preuve d'une humanité qui, pour le moins, leur manque.

Leur aveuglement conceptuel leur faisant reprendre de ces expressions imbéciles diffusées pour contraindre le bas peuple d'aimer l'Union-européenne et à mépriser tous ceux qui oseraient vouloir à ce que la France reprenne son indépendance de l'union, tel que "populiste", ce qui se traduit par patriote.P1010498 - Copie.JPG

En laissant à croire que seul le R.N. serait d'essence d'extrême droite quand, de fait, ce sont tous ceux qui, de près ou de loin, sont liés au R.E.M., dont le R.N., qui n'est en rien France-quitte, dès lors non patriote, qui ne se reconnaissent plus en tant que français et construisent envers leur compatriotes une haine farouche en raison de leur perte d'identité.

Cet appauvrissement de la pensée mène à ce que ce soient les processus inconscients qui  prennent la relève de leur perte de leur esprit de raison à cause de l'égarement de leur intégrité identitaire.

Le réveil pour chacun d'entre-eux sera brutal, c'est pourquoi serait-il bien qu'émerge de leur horizon fermée une ouverture d'esprit pour tous salvateur.

Heureusement que bien que ceux vers qui le regard de tous devrait de se porter, puisque normalement se serait à eux d'exposer le réel humanisme, font montre ainsi d'une sottise qui ne peut que laisser pantois, une minorité d'un quart de cette classe avachie nous présentent la figure de cette intelligence autant de cœur que de raison qui nous manque si cruellement.

Et il leur en faudra du travail pour que la population comprenne que cette bêtise n'est pas le fait de l'ensemble de cette haute classe-moyenne intellectuelle, et que sa majorité obtuse et crétine  n'a que peu d'intérêt pour le futur qui vient, sauf si elle saisi enfin combien elle manque autant à elle-même qu'à la société.

P1010127.JPG

 

Géopolitique et géostratégie:

Après avoir sommairement défini d'où proviennent l'origine de nos problèmes, je vais maintenant tâcher d'observer les enjeux géostratégiques qui, en observant une carte du monde, en cela Google Earth est un bon outil, peut se résumer à  quelques pôles de tensions, j'en situerais quatre me paraissant d'une importance capitales: la mer Méditerranée, l'Amérique-Centrale, l'immense archipel extrême-oriental entre la péninsule indochinoise et l'Australie, avec en son centre l'ile de Bornéo, et enfin l'Asie-Centrale.

Il s'agit donc de trois voies maritimes capitales et du centre de l'Eurasie.

A cela, je vais y rajouter les quatre à huit pays qui, en chacun de ces lieux de tension géostratégique, sont, ce me semble, d'une grande importance.

 

1) La mer Méditerranée:

Primordiale pour la Russie, berceau de multiples civilisations, qu'elles soient européennes, nord africaine et proche-orientale, cette mer, reste d'un océan préhistorique, la Thétis, fait et est le lien entre l'Afrique et l'Eurasie et entre lesP1020068.JPG océans Indiens et pacifique d'une part, et Atlantique d'autre part.

De fait, centre géostratégique majeur, voie navigable capitale, elle sera d'une importance grandissante dans les décennies qui viennent.

Ceci concerne surtout le détroit de Gibraltar et le canal de Suez par où se font ces allées et venues, mais aussi la mer Marmara faisant le lien entre la mer noir, où se trouve le port de Sébastopol, seul port russe hors gel toute l'année, et la Méditerranée.

Il semblerait logique, connaissant la carte de la région, de s'allier à l'Espagne, au Maroc, à la Turquie et à l’Égypte qui contrôlent directement l'une ou l'autre de ces embouchure (Bien que la Grande-Bretagne soit aussi présente à Gibraltar).

Mais en fait il est infiniment plus subtile d'avoir des accords forts avec leurs voisins, la France et, dès lors, la Grande-Bretagne qui dorénavant ne peuvent aller l'un sans l'autre, le brexit conduira inéluctablement au France-quitte, l'Algérie qui a de fort liens avec la France, la Grèce, pays beaucoup plus stable que la Turquie, Israël, ou sinon la Syrie plutôt que l’Égypte.

Comme vous le voyez, il s'agit d'une position indirecte permettant une plus grande liberté d'action, d'autant plus qu'aujourd'hui les capacités de déplacement sont P1020040.JPGinfiniment plus rapides et efficaces par avion et bateau, d'ailleurs si les chinois ont pris le contrôle de ports grecs ce n'est pas pour rien.

C'est pourquoi la Russie, se devrait d'être notre allier principal, mis à part le Royaume-Uni, cela va de soi, puisque nous avons des intérêts croisés avec ces deux pays.

Il est à  noter la position particulière de l'Iran qui est un verrou géostratégique majeur en Eurasie, d'où la tentation de l'état profond U.S., les va-t-en-guerre, de déstabiliser ce pays pour gravement affaiblir, par effet domino, la Russie, la Chine et l'Inde.

(L'incompétence de notre équipe gouvernementale fait qu'elle ne peut pas comprendre ce genre de chose, tous ceux qui le compose en sont formellement incapable, et, ce,  suivant le principe de Peter absolu puisque à cette définition de base: « dans une hiérarchie, tout employé a tendance à s'élever à son niveau d'incompétence », j'y rajoute celle suivante: "Tout incompétent nommera toujours, en tant que subalterne, au mieux aussi compétent que lui, au pire bien plus incompétent".

Sauf à être écarté de toute capacité de nomination, bien sûr.

C'est la raison qui me fait écrire que Mr. Macron est à l'image de ceux qui l'ontP1020126.JPG choisi, soit les oligarques, l'administration de l'Union-Européenne, l'Allemagne et Bilderberg.

Vous remarquerez que Mme. Deloiseau montre, en cela, une incapacité plus importante encore que ceux qui l'ont désigné pour les élections européennes, soit l'équipe de Macron.

Ce phénomène ne pouvant qu'être de même de toutes nominations gouvernementale et, ce, depuis la présidence de Mr. Sarkozy.

Il est à noter à ce sujet que la Russie semble avoir jeter son dévolu sur Marine Le Pen et son Rassemblement  National, sûrement dans l'optique de prendre le contrôle de l'Union-Européenne, les U.S.A., quand à eux, lui préfèrent une personnalité sous sa houlette, Marion Maréchal, les réunions familiales doivent y être houleuses.)

 

2) l'Amérique-Centrale:

Là encore les cartes s'avèrent indispensable pour comprendre une situation qui se résume au canal de Panama.

Tout comme le canal de Suez évite de faire le tour de l'Afrique, Panama offre un P1020149.JPGraccourci en évitant de contourner l'Amérique-Du-Sud.

A son nord se trouvent six petits pays, dont les deux voisins sont le Costa Rica et le Nicaragua, puis plus haut le Mexique puis les États-Unis-d'Amérique.

A son sud, le continent sud-américain et ses trois voisins sont la Colombie, l’Équateur et le Vénézuéla.

A son est se trouve le long archipel des Antilles, grandes Antilles au nord, petites Antilles au sud.

A son ouest existe juste un tout petit groupement d'iles, les Galápagos.

Vous y observerez la position avantageuse de la France par ses départements outre-mer, celle des britanniques de part ses accords du Commonwealth et enfin de la Hollande.

Tout autant des liens que l'Espagne et le Portugal ont avec l'Amérique-du-Sud.

( D'où l'intérêt de ce que je propose, soit une alliance d'un grand arc atalantico-méditerranéen de la Norvège à la Grèce qui deviendrait une puissance majeur dans une optique stabilisatrice, ceci en oubliant l'Europe centrale qui, en cela, n'a pas grande importance.

La Russie et l'Algérie en étant les alliées obligatoires. )P1000824.JPG

Il est à remarquer que la Chine s'immisce en Amérique-Centrale quand la Russie s'installe à Cuba et au Vénézuéla.

Ces joueurs de go et d'échec en ont compris tout le bénéfice, et non pas les c..rétins qui nous gouvernent.

Là, l'évidence fait que je n'ai pas à égrainé la liste des pays avec qui nouer de fortes relations, la simplicité géographique parle d'elle-même.

Je dois toutefois y rajouter le Brésil et sa position centrale en Amérique-du-Sud, qui ne pourra que faire sous peu face à d'intenses tractations internationales.

Quand à la France, présente dans le département guyanais, ferait bien de se rapprocher de Haïti.

 

L'archipel extrême-oriental:

 

Nous n'en entendons que très peu parler, j'avoue n'en connaître qu'infiniment peu et, pourtant, il se révèle, comme les deux précédents, un point de passage maritime majeur et obligé.

C'est le détroit de Malacca, menant à la mer de Chine, qui en porte l'importance.

P1020011.JPGEntre de probables tensions entre voisins, le nombre de petits pays morcelé de façon complexe, les intérêts concurrents multiples qui doivent y cohabiter et les quatre géants en tant que voisins, Chine, Inde, Australie et Japon, ce ne doit pas être une région simple à envisager.

Bien qu'en retrait, la Nouvelle-Calédonie offre, une fois encore, une position privilégiée à la France ( je ne répèterais pas ce que j'ai pu écrire plus haut  au sujet du gouvernement français, il est des moments où la sottise confère une dimension inéffable inégalable à leur porteur et à tous ceux qui votent pour eux, 10% environ, oups, je l'ai fait ).

Là il faut choisir les alliés me semblant, de très loin, les plus solides comme pourraient l'être des pays tels que l'Inde, le Japon, le Vietnam, la Birmanie et, pourquoi pas, la Papouasie Nouvelle-guinée...

 

L'Asie-Centrale:

Autant je ne connais pas grand chose de la région abordée précédemment, autant pour celle-ci j'en ignore tout, en en entendant que vaguement parler, c'est pourquoi je ne m'approcherai pas des questions d'alliance, ceci d'autant plus que, une fois encore, un fort accord d'avec la Russie serait, autant pour la France que pour l'ArcP1020064.JPG Atlantico-méditerranéen, d'une évidence que même un type comme moi, n'ayant de cursus qu'un C.A.P., ne peut que percevoir.

Les pays dont je vais faire mention se trouvent entre la Russie au nord, l'Iran, le Pakistan, l'Afghanistan, l'Inde et la Chine au sud et à l'est et la mer Caspienne à l'ouest.

Ce nœud géostratégique se compose, du nord au sud, des Kazakhstan, Ouzbékistan, Kirghizistan, Tadjikistan et, plus à l'est, la Mongolie, prise en étau entre la Russie et la Chine, mais aussi l'Afghanistan qui, de plus en plus, va se retrouver à être en même temps acteur et pion de ce grand échiquier.

Cette région eurasiatique, sans débouché sur les océans, est, à mon sens et parce qu'au centre de l'Eurasie, d'une importance géostratégique majeur si des tentions venaient à se refaire jour entre les géants Inde, Chine, Russie, Pakistan, Iran.

C'est pourquoi il faudrait la surveiller comme il peut se faire du lait sur le feu.

Si en effet la camarde en vient à ramasser les fruits d'une nouvelle guerre mondialisée ce sera là et dans les hauteurs himalayennes qu'elle en fera ses premières récoltes.

 

P1010235.JPGL'économie:

Je ne vais que rapidement revenir sur le sujet de l'effondrement économique qui, en raison des immenses instabilités qui gouvernent le cours de l'économie-monde, ne peut que s'approcher de nous.

A cause  des guignolades gouvernementales et unionistes nos difficultés ne font que s'amplifier.

Les entraves, impasses et adversités, dues à notre appartenance à l'U.E.€., que rencontre nos agriculteurs, ce qui les fait disparaître les uns après les autres, la fermeture de nos usines, vendu à l'encan, tout comme nos domaines nationaux contre je ne sais quels prébendes (la justice devra suivre son cours sur ce sujet), le dépeçage de nos services publics, nos édiles semblant jouer aux roitelets coloniaux en s'offrant aux plus fortunés comme je ne sais quelles prostitués de grand chemin aux moindres gueux, le débile et dérisoire aveuglement d'une bonne partie des classes-moyennes les plus hautes, le persiflage doublé de l'ostracisme médiatique dont souffrent les partis France-quitte, dont au premier chef  l'UP.R..

Tout cela et bien d'autre choses rendent, jour après jour, plus compliqués notre sortie de l'Union-européenne, avant, pendant ou après que le système économique mondialisé monétariste se soit annihilé.

Avant, je n'y crois guère, cela voudrait dire que l'Union-Populaire-RépublicaineP1010376.JPG puisse, en quelques mois, atteindre une renommée majoritaire dans le pays, en revanche, il ne sera pas possible, pour quiconque, d'accuser le France-quitte d'être à l'origine de la catastrophe économique qui vient.

Il est à noter que des personnalités et non des moindres, de ce que j'en sais pour le moins, économiques, philosophique et artistiques, les scientifiques se faisant encore attendre, considèrent avec respect ce parti en ayant appelé à voter pour lui aux dernières élections.

Pendant, cela voudrait dire que ce que je supposerais, soit que le traité d'Aix-La-Chapelle donnant main-mise à l'Allemagne de notre force nucléaire et notre siège permanent à l'O.N.U., mène à ce que nombre de pays et non des moindre, Grande-Bretagne, États-Unis-d'Amérique, Russie, Chine, Inde, Iran et bien d'autres..., verraient d'un très bon œil un éclatement de l'Union-européenne et de la Germanie (bien qu'en cela la Russie puisse sembler être, pour l'instant, le cul entre deux chaises).

Cela signerait le retour en force de la politique sur l'économie, ce que nous pouvons observer depuis quelques années déjà.

Il s'agirait sûrement d'une attaque sur l'une ou plusieurs de ces banques trop P1010143.JPGgrosses pour faire faillite, qui failliront, et, par un effet de domino, mettront à la ruine la plupart des autres banques de l'U.E., ce qui détruira et l'euro, et l'union, dispersera l'Allemagne façon puzzle, puis, par effet de contagion, fera économiquement s'écrouler un à un tous les pays et leur monnaie à l'international, dont au premier chef les U.S.A..

Bien sûr que tout le monde, sauf les idiots, sont conscients des enjeux: soit laisser la Germanie faire joujou avec la bombe atomique française et nous savons que quand ce pays devient fou, il ne fait pas semblant, soit détruire une économie-monde qui, quoi qu'il en soit, est déjà au bord de la banqueroute.

Ceci d'autant plus que pour une nation comme les U.S.A. ou la Chine, incriminer une banque européenne, devant l'histoire et devant son peuple, comme étant la responsable de cette déconfiture généralisée, ne serait pas pour leur déplaire, ceci d'autant plus qu'une crise inéluctable d'une telle ampleur est plus facile à gérer quand la date de son advenue est décidée et que des mesures de gestion sont prises en amont.

Après, à mon sens, ce serait le pire des scenarii.

Contrairement au précédent où l'économie-monde s'effondrerait quelques mois après (le semestre étant possible) que les U.E.€. se soient évaporés, ce qui nousP1020133.JPG permettrait, après avoir chassé le gouvernement d'alors, de prendre nos premières dispositions collectives en continuant d'être fournis en produits divers, là, sa cessation de fonctionnement pourrait se produire au mieux en un mois, au pire en quelques heures.

Ce serait dès lors la panique des paltoquets qui nous gouvernent, oligarques et leurs sbires gouvernementaux, que ce soit dans les pays qu'au sein même de l'administration de l'Union-Européenne.

Vu que peu de gens, de tous niveaux, veuille prendre conscience de cette catastrophe, logiquement inéluctable, cela produira un choc violent sur une majorité de la population.

A sa gestion organisationnelle, il faudra y rajouter celle psychologique du peuple qui aura des difficultés pour comprendre de quoi il s'agit, puis de la colère qui ne pourrait que s'exprimer, sans compter les échauffourées, centrés surtout dans les banlieues des cinq grandes villes, dues à la faim et au manques de drogue.

 

La politique futur en U.E.:

Les peuples ne croient plus en cette union et je pose l'idée que les idéologies, dès lors les partis politiques, subissent également une même remise en cause que ce qui P1010849.JPGest visible pour nous aux quatre coins de l'hexagone.

Cela ne pouvant que s'exprimer de diverses façons suivant la typologie sociologique de chacun.

Pour l'instant chaque état joue entre deux types de contraintes dont les contradictions s'accroissent, celles dues à leur population et celles des aimables et délirantes obligations de l'U.E..

Pour l'instant elles sont de forces équivalentes mais, de plus en plus, les revendications populaires forceront les gouvernements à se détourner de l'union ou, comme en France, à une violente répression.

Là encore il faut prendre conscience des enjeux: il faut dès maintenant songer aux effets de sa prochaine disparition parce que au vu des accroissements de ses instabilités internes, cela ne pourra se produire que dans l'affolement et la stupeur générale, ceci d'autant plus au vu des  forces extérieures qui s'accumulent pour la détruire.

Ici je fais un travail de déduction puisque je n'ai que très peu d'informations au sujet des autres pays de l'U.E., en m'essayant toutefois de percevoir, dans de très grandes lignes, quel sera leur proche destin.

Il est à noter que je n'y fais pas mention, considérant que hormis son aspect désinvolte et destructrice, celle-ci, étant en situation de sa annihilation prochaine, ilP1020513.JPG n'y a plus de seul intérêt que d'en prévoir son autodestruction.

          France:

Les dernières élections ont montré que l'effondrement idéologique et dès lors politique se poursuit.

Il se dit, et je le pense avec raison, que les victoires du R.E.M., les radios-éléments, et du R.N., le Rassemblement National, ne sont que de Pyrrhus.

Si encore des personnes votent pour ce second parti ou n'ont pas du tout voté, ce n'est que parce qu'elles se retrouvent au-devant d'un choix impossible, une double contrainte, entre une Union-Européenne qu'elles détestent, leur peur d'y rester, et leur angoisse d'en sortir.

A la suite des déclarations de Monsieur Macron au New Yorker, lui qui fait toujours autant preuve du même grand courage pour aller déblatérer ses immondices à l'étranger, où il y déclarait que dire les gilettistes comme étant de simples manifestant c'est "de la pure bullshit", "connerie" en langue française que ce type ne semble que peu connaître.

De ce que raconte ce godillot, ce simple, ce petit commis voyageur, petit P1010759.JPGemployé bancaire, je peux en conclure que de dire que ce faible de la pensée serait notre président de la république est d'une inexactitude manifeste.

Bien d'autres se bousculent de vouloir prendre le commandement de ce toton et donc du pays, messieurs-dames Merkel, Soros, Junker, Attali, Minc, Trump, Poutine, Drahi, Arnault et d'autres, beaucoup d'autres...

Non, notre petit commis des postes (je n'ai rien contre les postiers, ceci n'est pas une injure à votre encontre) ne saurait  pas être notre président de la république et il n'y a que les sots qui ont voté pour lui ou les pigeons pour Marine Le Pen qui pourraient ainsi affirmer cette fausseté.  )

La censure télévisuelle s'étend en France où même Thierry Ardisson c'est fait viré de la 8, vu que son émission "Salut les terriens", qui ne cassait pas vraiment trois pattes à un canard, qui n'était pas réellement méchante pour le système, ce que son présentateur reconnaît volontiers, y invitait des gens qui, pour l'oligarchie européiste, se montraient encore trop indépendants d'esprit à leur goût.

La petite madame, qui, paraît-il, serait journaliste, Charline Vanhoenacker, fait parti, cela sans l'ombre d'un doute, de toute cette mouvance de la très haute classe-moyenne qui sait faire montre de cette sottise sans laquelle l'Union-Européenne n'existerait plus depuis longtemps.P1020147.JPG

Comme le disait je ne sais plus qui, la preuve que le macronisme n'est pas fasciste c'est que Mussolini, lui, avait un programme.

Plus qu'un Berger ou qu'un Pigasse, qui font montre tout autant d'un égale manque de jugeote, c'est cette partie majoritaire de cette classe-moyenne hautement supérieure, les 3/4, qui se trouve à la source de cet européisme béat qui, en plus de ruiner le pays, mène tout autant ces supporteurs de l'U-E à leur ruine.

C'est en cela que je dis et affirme que ce ne sont rien de plus que des imbéciles.

Hormis donc le R.N. et le R.E.M. qui n'en profitent que modérément et ne se maintiennent qu'au bout des bras médiatiques, tous les autres partis politiques français anciens sont en déroute, ce qui vérifie mon hypothèse de cet effondrement idéologique.

Pour en revenir sur les classes-sociales les plus hautes, il est à noter que c'est là qu'à contrario se recrute, bien que je n'en ai pas de preuve, des adhérents de l'U.P.R. les plus fervents en un nombre que je dirais intuitivement confortable, ce qui montre qu'en l'espèce nous ne devons surtout pas faire d'amalgame rapide.

P1020174.JPGUn nouveau niveau d'instabilité politique commence à être franchi en raison de la réorganisation de sa structure, cette instabilité sera pleinement visible, je le pense, dès Septembre, la réorganisation deviendra patente quelques mois plus tard.

Cela sera accompagné d'une accélération grandissante de ces processus qui se mettent déjà en place.

Il y a de grandes possibilités que la France soit le premier à sortir de ce carcan européen, bien que je ne puisse en aucune manière expliquer comment cela pourrait se faire en en ayant proposé trois scenarii.

          Italie:

En Italie, en revanche, le remplacement politique s'y est fait il y a de cela longtemps puisque il débuta en même temps que les opérations "mains propres" en 1990, c'est pourquoi ce pays peut maintenant expérimenter de nouveaux types d'actions, comme il peut en être en économie les minis-bots, pouvant permettre à terme à ce pays de sortir de l'euro.

Vous remarquerez toutefois que cette sortie ne pourra que s'accompagner de l'éclatement de l'union en raison de la monté en puissance autant des désaccords entre nations que de la visibilité largement accrue de ses incohérences internes en raison des tensions que cela génèrera en son sein.P1020090.JPG

          Allemagne: 

N'allez pas croire à la toute puissance de ce pays quand elle s'est, elle aussi, désindustrialisé grandement en en appauvrissant son peuple et que ses banques se trouvent endettées plus que confortablement, ceci san s compter son effondrement démographique qui s'y poursuit.

Quand bien même phagocyterait-elle la quasi totalité des instances dirigeantes de l'Union-Européenne.

Il n'y a pas que l'économie qui y pose problème, celui le plus lourd concerne et concernera de plus en plus la politique.

L'état fédéral y est profondément fragilisé, l'état de santé de Mme. Merkel n'en étant qu'un signe, et je ne serais pas surpris si j'apprenais que de ses länder en venais à vouloir faire sécession et qu'à terme ce pays se délite.

          L'est-européen:

Face aux tensions générées par notre appartenance à l'union-européenne et à sa domination par la Germanie, ce qui fut l'empire Austro-hongrois ne peut que se reconstituer, bien que, d'évidence, sous une forme différente de ce qu'il fut par le P1010221.JPGpassé.

Certains voire tous les pays à l'ouest de la mer Noire se rapprocheront de plus en plus de la Russie, les Serbes notamment.

          La Belgique:

Tout comme l'Allemagne, il y a de forts risque qu'elle disparaisse et que la Wallonie demande son rattachement à la France, dès lors que l'U.E. ne sera plus.

          La Pologne:

Sans longue tradition d'un pouvoir central régulateur et fort, coincée entre ses envahisseurs passés, Russie, Allemagne, Autriche-Hongrie, les U.S.A. en déclin dépassé, d'une France et d'une Grande-Bretagne dont elle n'a qu'une confiance limité, des pays baltes à la puissance réduite et des pays nordiques qui se disputeront pour savoir qui dominera qui, elle aura un choix difficile à faire et rien ne peut y être véritablement établi.

          La Hollande:

Plus pragmatique que les allemands, elle attendra que la poussière de l'explosion de l'U.E. se repose pour voir avec qui elle s'associera, il est possible qu'elle se retrouve, elle aussi, avec le morceau de la Belgique d'une même langue qu'elle, le pays flamand.

P1020008.JPG

Conclusion:

A la suite des profondes dérives mentales dedans lesquelles nous baignons et qui ne peuvent que prendre en ce moment progressivement fin, dérives qui n'auront pas disparues, loin de là, mais seront pour une bonne partie toujours présentes, seront une part représentative des difficultés que nous nous devront d'affronter.

Le signe de cette diminution du poids de l'égarement de nos esprits se tient au fait que le patriotisme revient en un retour de son évidence, mais nous fûmes tant et tellement abrutis, nous tous Homo Sapiens Sapiens, par une masse incomparable de sottise et de notre perte d'identité provisoire due à la mondialisation économique et à sa propagande intense, que le choc d'une violence extrême due à sa disparition ne pourra que mener à une violence des peuples et des états de même intensité.

C'est pourquoi, bien qu'il soit possible de lire dans de très grandes lignes un avenir probable, le meilleurs qu'il soit en une situation telle que la nôtre où, à des évidences futures, les disparitions de l'U.E. et des U.S.A. et un effondrement économique international inéluctable, s'y viennent s'y greffer un grand nombre d'inconnus, c'est d'explorer  bien avant les scenarii possibles et d'en poser une préparation au regard de ces diverses possibilités et incertitudes.

P1010578.JPGFaire un choix c'est agir, sinon nous ne faisons que réagir à une situation présente, or, devant la situation complexe dedans laquelle nous nous trouvons et nous retrouverons tous, quelle que soit le niveau de décision, seulement personnelle, de sa seule famille, de son entreprise et de ses proches, ou de décisions en sa place d'édile, d'adhérent et dirigeant de parti politique, de député, de sénateur, de ministre ou de président;

Prévoir par avance au mieux les nombreuses difficultés et éventualités plausibles, possibles et probables, faire preuve de stratégie, peuvent nous permettre de nous y adapter au mieux.

Bien entendu que tout prévoir est impossible, loin de là, il ne faut donc pas avoir une confiance aveugle en ce qui a été prévu mais laisser grandement ouvert une part à l'imprévu, être aussi tacticien.

Il faut également trier l'important de l'accessoire, ce qui n'est pas si simple que cela puisque ce qui peut sembler anodin un jour peut se révéler, au fil du temps, d'une importance capitale.

Nous allons donc vivre un bouleversement majeur pour notre espèce qui se traduira, pendant son long cheminement vers son aboutissement, à une mutationP1020165.JPG anthropologique primordiale, par une série de catastrophes, les tensions entre notre passé et notre présent étant trop importantes.

Cela durera plusieurs décennies, de 3 à 4 à mon sens et intuition, pendant lesquelles nous devrons nous confronter à nos propres tourments.

Nous vivons l'une des périodes des plus passionnantes mais aussi d'un danger extrême, c'est pourquoi il faut que chacun d'entre nous soit conscient de la chose.

Encore une fois, je ne promets rien, je ne fait qu'exprimer ce que je pense et ressens de ce vers quoi nous allons, sans plus ni moins, de vous en prévenir.

Une catastrophe, quelle qu'elle soit, peut être penser par avance, n'arrive et ne se développe jamais n'importe comment mais détient toujours en elle-même sa propre structure interne, c'est pourquoi il est plus qu'impératif, pour au mieux s'en préserver, quand elle devient inéluctable, de la penser en amont autant que faire se peu.

 

 

THEURIC

Commentaires

  • Ouais ça fait quelques temps mais il y a plus important de toute façon. Ca fait du texte donc je vais le commenter au compte-goutte, pas envie de ma farcir autant de pages d'un coup.




    Préambule:

    Je ne vous connais pas ni votre mère, donc je vais me taire là-dessus pour éviter de faire une connerie.
    Pour ce qui est des "amis" encombrant, j'ai une méthode, couper les ponts et balancer toutes les affaire par-dessus bord, les vrais amis sont là même dans les pires moment et j'en ai qu'un seul (et lui aussi lol).




    Prologue:

    Quoiqu'on veuille, même un groupe animée par la bêtise et la passion moulée à l'idéologie ne rien contre contre la réalité globale, les lois de la physique et les mécanismes de notre univers; quand ça ne peut que foirer, ça va foirer (sauf imprévu).




    Avant-propos:
    Le terme "prédictivité" existe déjà:
    https://dictionnaire.reverso.net/francais-definition/pr%C3%A9dictivit%C3%A9
    https://www.dictionnaire-juridique.com/definition/predictivite.php
    Appelé aussi "analyse prédictive": https://www.linguee.fr/anglais-francais/traduction/predictivity.html
    "prédictivité" est introuvable dans le dico de l'Académie française mais est assez utilisé, donc une intégration est possible: https://www.dictionnaire-academie.fr/article/A9P3953

    La voyance, j'y crois pas mais les flashs et rêves prémonitoires, oui car c'est du vécu: pareil pour la synchronicité. Je n'ai aucune hypothèse assez crédible alors que je veux rester sur la rigueur scientifique pour expliquer tout ça.

    Haaa, la ligne temporelle, attention de ne pas confondre temps et mouvement, voici une vidéo qui explique tout ça: https://www.youtube.com/watch?v=kELX0GEQ0H0

    La rudesse, lol, je suis bien brut de décoffrage.




    Je vous présente le Paradis sur Terre:
    https://www.youtube.com/watch?v=bpAi70WWBlw
    Pour la traduction en français, il faut cliquer sur le bouton des sous-titres --> la roue dentée --> "Sous-titres" --> "Anglais (générés automatiquement)" --> "Sous-titres" --> "Traduire automatiquement" --> "Français" car parfois il faut cliquer sur "Anglais (générés automatiquement)" pour faire apparaître "Traduire automatiquement".




    A un moment, je vous parlais du moteur à fusion pour la propulsion spatiale et bien le concept évolue: https://trustmyscience.com/propulsion-fusion-nucleaire-equiper-vaisseaux-spatiaux-des-2028/
    Selon une vidéo que j'ai vue (peut-être d'Hugo Lisoir), 1 MW permettrait de produire quelques Newtons de poussée, largement mieux que nos moteurs à plasma, à voir pour l'ISP.




    Voilà, c'est tout le moment.

  • Mes remerciements, cher Hadès, de m'avertir que le mot prédictivité n'est en rien un néologisme.
    Je vais laisser ce texte tel quel, étant donné que c'est par la réponse que je vous apporte ici que se fait cette correction, ceci d'autant plus que, sinon, votre remarque serait intelligible.
    Merci aussi pour les adresses de renvoi que vous m'avez fourni.
    Bien à vous.

Écrire un commentaire

Optionnel