Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Retour sur mes prévisions.

L'abeille charpentière ou Xylocope Bleue (Xylocopa Violacea), solitaire.

 

Mes problèmes familiaux décroissent, ce qui va me permettre, après deux mois d'absence, de vous abreuver de ma prose.

Je vous remercie de votre patience, et puis nous allons recommencer à nous amuser de faire de l'agitation neuronale...

 

Cher Juan Branco,

Comme j'ai déjà pu la faire pour une certaine Tatiana Ventôse, vidéophile de son état, participant à un journal vidéo "Le fil d'actu" et organisatrice d'un nouveau IMGP0107.JPGparti politique avec quelques amis,  je m'adresse à vous en espérant que vous me lisiez.

Je suis déjà heureux de constater que, désormais, une fois encore, j'ai la preuve de par votre seule présence que se renouvelle autant une intelligentsia qui était devenue neurasthénique que d'une réflexion et d'une position politique qui manquait cruellement : je suis adhérent à l'U.P.R.,   le parti anti-U.E. et anti-oligarchique le plus puissant, mais je sais la nécessité de contrepouvoir dès qu'il aura pris la direction du pays (qui d'autre sinon?).

J'apprécie votre double travail, celui consistant a redonner une dynamique à un mouvement en une formulation politique intéressante, celui des gilets jaunes, mouvement devenant naturellement poli-forme, et aussi de montrer les mécanismes internes de l'oligarchie française.

(Il est à relever le retour d'une furia francese qui, que l'on l'apprécie ou qu'on le déplore, fut réveillée par les folle décisions que prirent l'U.E. et les oligarques français, européens et U.S., ce que j'avais vu venir il y a quelques années sans pouvoir en définir la forme gilettiste.)

Au-delà de cela, mon blog a un double but (tout va par deux en ce moment), montrer que chacun d'entre-nous peut avoir une part de réflexion sur le sujet de son choix et, également et peut-être surtout, de prévenir de l'effondrementabeille.jpg économique en cours, système monétariste qui, à un moment donné que personne ne peut définir, cessera totalement tout fonctionnement et, ce, pour un laps de temps qu'il n'est pas possible de déterminer.

Je passe rapidement sur les questions que pose l'Union-Européenne et, dès lors, l'Allemagne, des deux choix possibles pour en sortir, par le fameux article cinquante de la pseudo-constitution ou par une sortie sèche en en récusant l'appartenance du pays (je ne me souviens plus du terme exacte).

(Bien qu'il soit également possible que cette cessation de fonctionnement de l'économie monétariste mondialisé en soit le ferment, quoi qu'il en soit l'un et l'autre surviendront inéluctablement.)

Que vous en aviez ou non parlé dans votre bouquin, que je n'ai pas lu, peu importe, le principal étant cette énorme pierre que vous apportez à la compréhension des citoyens du fonctionnement interne au plus haut de la pyramide hiérarchique politique et économique de la France.

Si vous en avez le loisir vous pouvez parcourir les pages de mon blog, étant donné que, quand bien même je traite des événements qui se présentent, je m'essaie aussi d'en dégager un certain nombre d'idées, hypothèses, voire de théories.

P1010825.JPGEn fait mon blog est comme un puzzle composé de concepts divers dont je serais bien en peine de réunir les morceaux pour en faire un tout cohérent, du-moins pour l'instant, je verrai plus tard.

Dans ce billet je reviens sur certaines de mes prédictions qui se sont avérées exactes, m'appuyant autant sur mon intuition que sur des développements logiques (intuition qui était incapable de pressentir l'émergence des gilets jaunes, oh la vilaine).

Vous y trouverez aussi quelques idées telles que: l’Étrange Attraction des Peuples pour leur Inconscient Social, la Composition de Sens et la Structure de Socialité, la Rétrogression Historique, une redéfinition des notions de gauche et de droite sur sa base historique ancienne, celle d'effondrement idéologique et quelques autres.

Vous y trouverez aussi quelques poésies, une fable et trois séries d'aphorisme de mon cru.

Dans le billet que j'avais adressé à Tatiana Ventôse je montrais les effets délétères de cet effondrement économique définitif contre quoi nous nous retrouverons et qui, à mon sens, pourrait se montrer aussi meurtrier qu'une guerre ou d'une pandémie de grande envergure, ceci d'échelle mondiale.

C'est pourquoi je souhaiterais que vous me lisiez, l'écrit m'étant infiniment plus P1020003.JPGfacile que l'oral et, de plus, je crains de ne pas être écouté lors d'une intervention audio ou vidéo en raison de mécanisme psychologique que je n'ai pas encore entièrement démêlé.

Je ne suis en rien survivaliste, nous ne vivons pas aux U.S.A. où cet catastrophe planétaire se révèlera des plus destructrice, mais vous trouverez dans le billet dédié à Mademoiselle Tatiana quelques conseilles me paraissant de bon sens.

Pour finir cette longue introduction qui vous est destiné, j'avais, je ne sais plus où là encore, postulé du fait que, dorénavant, l'oligarchie française se trouve scindée en deux entre ceux qui sont pour l'empire U.S. et ceux qui ont plutôt des accointances avec la Germanie, si vous avez quelques réflexions là-dessus vous pouvez laisser en commentaire si oui ou non les choses s'y passent bien ainsi.

Bien à vous.

Allez, que je me gonfle un petit peu les chevilles, j'avais prévu de petits événements bien que pour d'autres j'aie pu faire erreur.

Nous ne pouvons avoir raison sur tout, n'est-ce pas?

Ces prédictions se fondant sur une réflexion de la dynamique historique en cours à l'époque où j'ai pu les écrire, elles peuvent être parfois relativement précises tout comme elles peuvent ne pas l'être, mais surtout elles sont souvent décalées dans le P1010178.JPGtemps, ce que je me suis tenté d'expliquer en fin de page.

 

J'avais par exemple expliqué par le passé qu'il était folie que de croire que les partis politiques qui sont pour l'Union-européenne (de gauche à droite: P.C.F. / F.I. / P.S. / U.D.I. / L.R. / R.N. pour l'essentiel), qui dès lors se retrouvent être des alliés de fait des oligarques français, européens et étasuniens, de croire, donc, que de tels partis prendront la sécurité des classes-moyennes intermédiaires à hautes comme leur étant d'une absolue nécessité.

J'avais aussi démontré que pour les-dits oligarques, qu'importe si les bâtiments des grandes métropoles, là où se trouvent les électeurs de leurs hérauts, que peuvent être Macron ou Hidalgo, s'effondrent ou explosent par le gaz.

J'avais aussi montré que de mettre en concurrence ou de privatiser un service public, d'autant plus s'il est en réseau et de santé, l'affaiblirait gravement et finirait par le déstabiliser puis par le rendre inopérant.

Or, ce qui devait arrivé arriva, dans la nuit du Dimanche 14 au Lundi 15 Avril, un immeuble vient d'exploser à Paris en raison d'une fuite de gaz.

Sachez, Messieurs-Mesdames les parisiens qui ont élu Madame Hidalgo comme maire de la capitale et Monsieur Macron comme Président de la République, que vous êtes tous en grand danger: quel immeuble, demain, à Paris, à Marseille, àP1020020.JPG Toulouse ou ailleurs sera brusquement détruit par explosion en raison d'un manque d'entretien du réseau de gaz?

Comme j'ai pu l'écrire auparavant, les oligarques, les nababs qui nous dirigent réellement se foutent comme d'une guigne que votre habitation soit détruite à cause de la privatisation de G.D.F. ou pour toute autre raison, quand bien même logeriez-vous dans le 16ème arrondissement.

Pour eux vous n'êtes qu'un électeur bien obéissant, un client solvable joliment manipulable, un bon toutou qu'il suffit de caresser dans le sens du poil et rien de plus!

 

J'avais également annoncé que l'église catholique ne pouvait pas être la seule à abriter en son sein des pervers narcissiques et que, bientôt, nous apprendrions la présence de tels perfides personnages en d'autres lieux de pouvoir.

J'avais écrit ici ceci :

C'est pourquoi, si une église quelconque, quelle que soit la religion, ne fait pas attention, peut s'y glisser nombre de pervers narcissiques qui y trouveront là bonne figure avec, de plus, des proies à foison chez des fidèles rendus naïfs en raison de la place qu'ils occupent.

P1020022.JPGC'est à cela que l'église catholique se confronte, mais soyez sûrs que d'autres se cachent en d'autres religions et que des affaires similaires surgiront ailleurs.

Or et toujours dans le journal W.E.B. Sputnik, que voulez-vous, nos médiats adorent l'Islam mais détestent le christianisme, qu'un muezzin et un Imam furent, au Maroc, à la date du 13 Mars 2019, accusé pour le premier, condamné pour le second, pour détournement de mineur.

C'est le silence qui fonde leur pouvoir, que ce soit au sein de la famille, dans un parti politique, à l'intérieur d'une religion, ou n'importe où d'autre, je pense qu'un test psychologique suffirait à les débusquer, voire, tout simplement, de repérer leurs actes déviants et perfides s’avérant, avec le temps, de perceptible à visible.

Étant entendu que certains de ces personnages peuvent manipuler de leurs victimes pour qu'elles agissent à leur place.

 

En revanche, certaines de ces prédictions ne peuvent en aucun cas prévoir la forme que cela prendra.

Il en est ainsi de l'empire U.S. duquel j'annonce depuis des années la situation déplorable et sa déliquescence avancée, lui qui n'arrive plus à faire baisser son chômageIMGP0195.JPG structurel composé de 102 million de personnes, Monsieur Trump ne pouvant que limiter cette casse sociale.

La preuve en est : l'empire ne sait même plus fabriquer ses avions, qu'ils soient civile, ainsi du Boeing 737 M.A.X. 8 qui se révèle d'une si grande dangerosité que partout dans le monde il est interdit de vol.

Mais aussi militaire, ainsi ce fameux nouveau F35 qui se révèle grandement problématique, si ce n'est pire

Avion que, part ailleurs, nombre de pays européens achètent à Tonton Sam, ces bons toutous gouvernementaux à la solde unioniste et otanesque ont acquis, vont acquérir pour leur pays un zinc qui, se dit-il, est plus proche du fer à repasser que de l'élégant albatros.

 

Ainsi avais-je également présagé il y a près de cinq ans le retour du fait politique en un geste, à l'époque, poétique, d'une poésie en prose, dont je reproduis en copier/coller le texte ci-dessous, n'en étant pas mécontent, bien que l'ai légèrement retravaillé.

IMGP0447.JPGAurais-je pu imaginer, à l'époque, que des gens vêtus d'un simple gilet jaune  en viennent à confirmer ce que je ne percevais à l'époque que par des signes si ténus que seules mon intuition alliée de mon imagination m'avaient permis de le pressentir?

Bien entendu que non, d'ailleurs il n'y a personne qui aurait pu le deviner, même ceux qui, tous les Samedi, descendent en ce moment dans la rue, auraient traité de fou celui qui en aurait formuler la possibilité du bout des lèvres à l'époque.

 

Voici venir le temps ou la politique reprend ses droits.

Ne la croyez pas bardée de certitudes, elle ne se montre ainsi qu'aux benêts, c'est justement en cela que se prouve sa puissance.

Elle qui fut, pendant près d'un siècle, voire doublement plus, abaissée et meurtrie d'avoir été remplacée par des idéologies ne plaçant que l'économie comme seul vecteur de convictions, reprend une place qui ne lui aurait jamais dû lui être ôtée: celle de la gouvernance.

Ô certes, nous voyons, ici et ailleurs, se débattre tous ces idéologues, ces songe-creux tenter désespérément de sauver une doctrine moribonde d'un monde qui désormais se refuse à eux: la ruine universelle est à notre porte, pour notre plusP1000637.JPG grand bien, nos plus grandes des difficultés, mais pour leur plus absolu malheur.

Il est sot de penser que ces misères économique ne concerne que la France, ou l'Allemagne, ou l'Europe et sa pauvre union, non, cette misère s'étend à la Terre entière, s'insinue jusqu'au moindre interstice de la plus infime richesse perdue dans le plus petit des ignorés recoins.

Comme un monstre blessé à mort, un sanglier sentant sa fin prochaine, un lion d'avant son agonie chargeant une dernière fois ses chasseurs...

Comme cette étoile titanesque tentant de survivre en brulant en son sein un carbone qui ne fera plus que fer avant qu'elle ne se fasse supernova en une implosion, explosion gargantuesque, en illumination des cieux d'une déflagration dantesque, éclairant de sa mort jusqu'aux confins de l'univers, n'en restant plus, ensuite, que les scories, les restes fumants d'une grosse boule faite de neutrons tournant en toupie folle...

Comme tout cela, les néolibéraux, les petits et les grands, s'enflent d'aigreur et de violence autant que s'enflent ces monnaies produites ne valant plus pipette d'en avoir tant fait paraître, autant que s'enfle le nombre de ces gens entrant au chômage pareil qu'hier leurs aïeux entraient dans les tranchées pour se faire massacrer sur les sols boueux de cadavres de la Marne, de la Somme, de Verdun.

P1000646.JPGNos pauvres avares, pauvres fortunés, nos pauvres rapiats, pauvres grippes-sous, ces pauvres fesse-mathieu en sont, de ne demeurer si peu de temps encore maître des monnaies, maître des fortunes, de se croire maître de l'humanité, en sont à vouloir nous confisquer, à tous nous confisquer le pain et le toit, ce pain et ce toit de chacun des humains, sans comprendre que chaque dollar, chaque euro, chaque yen, chaque livre sterling, chaque yuan, chaque billet produit, chaque zéro de plus sur un écran est une pelletée de plus du creusement du trou de leur tombe, que chaque usine fermée forge leur cercueil.

Ils luttent à mort contre la simple réalité de leur prochaine ruine, c'est elle qui déjà les tue, les détruit, les submerge, c'est contre elle qu'ils ruent, contre elle qu'ils se révoltent, aidés en cela par toutes ces petites mains ne voulant que donner le saint baisé à la bague d'abondante gloutonnerie que porte ces nababs, en pâle imitation des catholiques embrassant pieusement l'anneau papal du pêcheur.

Lutte entre l'apparence et le concret, entre le m'a-tu-vu et l'existant, entre le paraître et l'être, l'Être, entre la beauté de façade et la simple élégance, entre la simpliste évidence et la complexe complexité comprise, entre l'illusoire et le réel, entre l'ostentatoire infamie de la béance narcissique d'un ego boursouffléP1000770 - Copie.JPG et la discrète splendeur de l'intime lumineux.

Lutte, surtout, entre l'individu toujours et à jamais humain, si humain, du pire au meilleurs, se sachant à jamais différent de l'autre si différent de lui, et le rêve fou, délirant, aliéné des adeptes et apôtres de ce néolibéralisme des marchés et fonds de tous types rêvant de rendre chaque semblable semblable à son semblable, clones universels n'achetant jusqu'à plus soif que du tout et n'importe quoi, du moment qu'il achète en pauvre marionnette et robot.

Lutte enfin de chacun contre chacun en une concurrence devenue rance à force de rendre ennemi le moindre des voisins, tous partagés entre pigeons, loups et hyènes, en un jeu fait de mensonges et de triches ou il ne s'agit pas de vendre de la qualité à son juste prix mais de faire croire le médiocre de qualité pour le vendre au-delà du plus cher, de ne plus vendre que du médiocre à force de ne vouloir fabriquer qu'aux prix les plus bas, les plus vils.

Cette lutte paraissant prendre fin dans cet espace semblant ouvert d'une planète sans frontière ou une économie reine s’annihile, en vrai, du mirage de tous ses simulacres et affole de son affaiblissement, de sa prochaine chute, tous les prétendants à sa dote ultime et ridicule: le commandement du monde par la richesse absolue et suprême.

P1000813.JPGCe monde sans temps, sans passé, sans présent, sans futur, aux commémorations vides de sens, où seul l'achat, la vente et le P.I.B. font réels débats, gouverné d'une ploutocratie mondiale, invisible et voilé, alliée, d'un bord, d'une myriade de commerciaux besogneux et soumis, de l'autre, de gouvernances, élues ou pas, et journalistes chroniqueurs complices de ce monde, oui, ce monde, dis-je, qui se brise sous les coups vigoureux de leur propres manquements, leur propres forfaitures.

Et c'est de cette brisure que nous entrons péniblement en politique, nous, les peuples, hagards d'avoir trop bien, hier, écouté l'utopie marchéiste, épousé leur doxa, adoré leurs délires.

Peuples, maintenant, ne sachant plus vraiment du dedans, du dehors, où se trouve leur identité, où se trouve les frontières du corps et de la terre, du sexe et de la peau, du langage et du lignage.

Peuples égarés de ne plus savoir que l'intérêt ne concerne pas que celui de l'argent, que rien, hormis la ruine universelle, ne peu plus les protéger des délires funestes de nos gouvernements gouvernés par ces rats, peuples perdus et étouffées de chômage, gouvernés par ceux qui, sous peu, seront fiévreux et épouvantés de n'avoir rien compris de la marche du monde, de n'avoir pasP1000803.JPG compris que quand le marionnettiste oligarque lâche les fils, les pantins qu'ils sont s'écroulent au sol.

Peuples blessés, humiliés de ne plus savoir être, de ne plus savoir qui être, de ne plus savoir sur quoi fonder le Je et le Nous faisant le Tu, le Vous, le Il et le elle, le Ils et le elles, ne leur laissant plus qu'un "on" diluant toutes âmes.

Peuples vidés de triviales images et divertissements imbéciles et frivoles polluant les esprits, les cœurs et les corps en histoires insensées et arts stériles, déversées en tombereaux par des canaux abjects de sottises dont peu ont la maîtrise sauf de ces cancres, maîtres des monnaies, des crédits et des bourses.

Peuples effilochés par la disparition des barrières douanières, frontières formulant le Soi et le Nous pour que chacun se comprenne en Soi, en Nous et comprenne l'Autre en semblable différent.

Parce que seule la limite, toujours danger du rejet des différences ou de l'épanchement agressif, libèrent et protège des carcans du vide, de l'égarement dans l'infinité, de l'impossibilité du choix, du superficiel, de la puérilité du caprice et des simagrées des gamineries du temps.

De l'indétermination des corps faisant société.

Seule la limite permet l'imagination, l'invention et le plaisir de la découverte du P1000827.JPGmonde.

Permet l'intelligence!

Parce que politique est frontière et identité et que les guerres ne viennent que de la perte de l'une, de l'autre ou des deux, le reste n'étant que de les justifier.

C'est ainsi que se fait le retour du fait politique: en disant le Je et le Nous!

Les frontières du Corps et de la Peau, de l'identité de ses paires en la reconnaissance de Soi, en la limite de toute chose, du sol, des pouvoirs, de ses nobles droits et devoirs.

Frontière  du citoyen sachant qu'il est le signe de lui même et de l'humanité parce que se sachant semblable et différent.

Frontières, surtout, qui doivent se fermer au langage en charabia d'un anglais baragouiné en un phantasme vain de reconnaissances vagues d'une déplorable liturgie au dieu dollar et à ses saints dirigeants d'une maison blanche déjà avachie d'être dérisoire, d'un Wall Street qui n'est après tout que la Rue du Mur, de la rue murée, rue que personne ne peut dépasser, contre quoi chacun ne peut que se fracasser, s'y détruire d'avoir roulé trop vite, pris par l'ivresse des vapeurs de fortunes.

Le français, en France, est notre frontière de langue!

Sauf à être en une fédération dont la Suisse est l'exemple et où chacun parle son langage.P1000766 - Copie.JPG

Et non pas de cette déplorable Union-Européenne dont les mérites sont autant vantés qu'elle est en vérité minable, dangereuse, certes, mais minable: n'étant que parole volatile, que parodie de démocratie, de sagesse, de rigueur, de probité et de clairvoyance, que promesses de richesse qu'elle n'a jamais tenu d'en être totalement incapable, elle est de cette incapacité, absolue incapacité, elle est parangon de cette suffisance faisant l'insuffisance, elle est infirmité institutionnelle et idéologique.

Elle n'est rien et notre pays fait parti de ce néant.

Alors, en une étrange aventure, ce néant se fend, se fissure, en vient à disparaître, néant retournant au néant de n'avoir été trop longtemps cru qu'en dogme illusoire.

Ensuite la politique recouvrera ses œuvres et la société sa place.

Elles n'est ni bonne ni mauvaise, elle est juste ce qu'elle est, juste serons-nous moins naïf après que nous ayons appris à penser par nous-mêmes.

P1000855.JPGAinsi ferons-nous de la politique.

 

Ainsi quatre ans plus tard en faisons-nous enfin

 

De ces prévisions, qui s'avèrent être des prédictions, sont juste la résultante, le plus souvent, de jaillissement provenant de la profondeur de mon esprit et de mon cerveau (çà, c'est de la métaphysique, ce que je vais distiller par petites pincées de temps en temps), ceci après que les informations que j'ai pu recueillir se soient organisées en moi à leur rythme.

Mais il est un fait, ces prévisions se sont le plus souvent largement décalés dans le temps, quasiment toujours en avance sur les événements et je pense en avoir saisi l'origine, suite à une fulgurance, quand je vis, à la télévision, les images de la Cathédrale Notre-Dame-De-Paris en flamme : cet événement est symbolique.

C'est sur le site "Chronique du Grand Jeu", animé par Observatus Politicus, que je laissais un commentaire développant le pourquoi de ce symbolisme, ce qu'il exprime de fait.

C'est ce texte, grandement réaménagé, que je vous propose, ceci parce que j'y effectue, là encore, une série de prévision se déduisant en une suite me semblant logique (je peux faire erreur) .P1000856.JPG

Bien entendu et comme j'ai pu précédemment l'exposer, ces réflexions sur les péripéties et les épisodes de notre futur ne peuvent qu'être imprécises et tirées en grand traits.

La cathédrale Notre-Dame-De-Paris a brulé le lundi 15 Avril 2019, c'est, je le pense, un événement hautement symbolique dont un phénomène de synchronicité interne ne fait pas de doute.

Je tiens à prévenir que je suis athée au sens premier du terme, soit qui n'a pas de Dieu, mais pour qui la métaphysique (comprendre l'univers par en-dedans de Soi) ne peut qu'être l'un des domaines humains.

Métaphysique qui se doit de se séparer de toute pensée magique, ce qui veut dire que l'univers fonctionne suivant le principe de causalité, soit que la cause précède toujours ses effets et jamais l'inverse.

Ceci dit et les catholiques n'y trouveront rien à en redire, il nous faut replacer cet événement symbolique dans son contexte (le symbole étant l'image mentale, bien qu'il puisse s'exprimer de façon différente, qui est la représentation de la structure de notre esprit la plus profonde et paraissant individuellement et/ou collectivement lorsque un déséquilibre se produit entre cet esprit et la vie psychologique consciente, enfin, c'est la meilleurs explication j'ai trouvé pour le décrire en une courte  phrase).

Revenons au contexte, donc.

P1000660.JPGEn filigrane, il est perceptible pour qui s'intéresse à ce sujet, que la situation syrienne se retrouve bloquée pour tous les acteurs de cette guerre, soient les syriens, les kurdes, les turques, les iraniens, les israéliens, les russes, les étasuniens, les français, les séoudiens et d'autres que j'aurais oublié.

D'autre part, quand nous regardons bien, que ce soit en France entre le gouvernement et les gilets jaunes, en Grande-Bretagne au sujet du brexit, des relations entre l'Allemagne, les États-Unis-d'Amérique et l'Union-européenne, de celles entre Trump et l’état-profond, autrement appelé les faucons (pas si faux que cela d'ailleurs) ou l'oligarchie de l'empire U.S., de ce qu'il se passe en Italie, en Espagne, en Grèce, au Pays-Bas, en Chine, au Japon et de tout un tas d'autres situations tant politiques qu'économiques tant ici, là-bas qu'ailleurs, qui se révèlent au mieux d'une évolution lente, très lente, voire d'être totalement bloquées.

Cette lenteur évolutive des situation, de leur blocage, en vérité, ne date pas d'hier, et même si le retour à la politique se fait, cela fait infiniment plus de dix ans que ce retour aurait dû s'être déjà effectué par la disparition du système économique monétariste globalisé.

D'où ce choc symbolique violent qui, quelles qu'en soient les raisonsP1020519.JPG matérielles, s'est produit ce Lundi 15 Avril 2019 en une réaction collective inconsciente.

Cette date est religieusement d'importance puisque il s'agit de la semaine précédent le Lundi de Pâques au 22 Avril, la veille étant la date de la résurrection de Jésus Christ pour les catholiques.

Date aussi de la revivance de la vie après les mois d'Automne et d'Hivers en un antédiluvien symbole.

Mais pourquoi donc fut-ce par la cathédrale de Paris que cela passa?

Déjà la France se trouve être au centre du grand jeu européen et, par sa population, le retour du politique s'est effectué sur un ton fracassant (surtout pour les gilets jaunes), qui maintenant se scinde logiquement en de nombreux composants politiques en un renouvellement cohérent des positions partisanes, en une cristallisation à pas... réduits du-dit renouvellement.

La folie géopolitique et géostratégique que fut la signature du  traité d'Aix-La-Chapelle par le sieur Macron et Frau Merkel, mettant à leur encontre, d'une marche, encore une fois étonnamment lente, de puissantes forces leur étant destructrices, les États-Unis-d'Amérique, la Russie et la Grande-Bretagne.

Les déblatérations multiples et stupide de notre Président de la République, hors de nos frontières, faisant injure au peuple français.

P1020497.JPGLes décisions, par G.O.P.E. interposés, des technocrates bruxellois, qui ruinent les pays, les nations et les peuples, dont le nôtre, en vendant à l'encan la moindre de leur parcelle de richesse (ce que j'avais aussi prévu il y a longtemps).

Les jérémiades de nos pleureuses d'oligarques, par la bouche de Geoffroy Roux De Bézieux (à qui l'on donnerait bien une piécette s'il s'asseyait par terre, le précédent ayant eu l'air d'avoir un handicape, image, là encore, de ce que sont véritablement nos ploutocrates) et de notre premier ministre qui pleurnichent encore de payer trop d'impôts, eux qui eurent droit à des ristournes du Fisc faramineux.

Les mêmes qui allèrent se plaindre auprès de Sarkozy en 2008 pour sauver leur cul, leurs banques et leurs fortunes grâce à nos impôts, leurs prétentieuses prétentions sont autant abyssales, vulgaires que sans mémoire.

Ensuite, l'église catholique a enfin amorcé sa refondation sous le pape actuel, François 1er, qui, je n'en ai pas de preuve directe, est en train, il est vrai tout doucement, de récurer ses écuries d'Augias, première religion à le faire, contrainte et forcée par les scandales sexuels passés, celle orthodoxe n'en ayant que peu besoin en raison de l'existence passée puis de la disparition de l'U.R.S.S., ce qui l'obligea à se recomposer.P1020430.JPG

En revanche nous aurons sous peu de nombreuses surprises au sein de l'Islam comme j'ai pu vous le conter plus haut.

De plus, le, ou plutôt les protestantismes sont, de fait, d'essence catholique, et c'est ce protestantisme qui, pour un bonne part, a anthropologiquement structuré les États-Unis-d'Amérique, U.S.A. qui, depuis dix à vingt auraient dû déjà disparaître par faillite, ad minima en tant qu'empire.

(Qui peut dire en quoi cela reconfigurera cet empire déconfit entre communisme et catholicisme, ces deux crédos honnis par l'oligarchie impériale U.S..)

Et il en est de même de l'Union-Européenne qui aurait dû déjà éclater deux à trois ans avant les U.S.A..

Tout cela et bien d'autre choses montre que les sociétés humaines sont bloquées dans leur évolution, que leur renaissance tarde à venir, et l'inflammation de Notre-Dame-De-Paris est représentative de l'inflammation P1020188.JPGanthropologique des peuples, en étant la résultante d'un appel de notre inconscient collectif par un phénomène de synchronicité (qui ,je le répète, est un phénomène naturel encore inconnu ne pouvant que répondre, avec logique, aux lois de causalité).

C'est pourquoi je suis très souvent en avance sur ce qu'il va se passer puisque ce blocage ralentit énormément l'évolution des situations.

Un tel événement, l’incendie de la Cathédrale de Paris, centre routier de la France, est en réalité matériellement de faible niveau, ne va donc pas générer des effets rapides et aussitôt remarquables, mais bien plutôt une série de déblocages et décrochages lents de la situation présente, souvent au tout début quasiment imperceptibles et il nous sera ardu de faire le lien entre ces déblocages et ce qui s'était passé le 15/04/2019.

D'autant plus que dans une à deux semaine quasiment plus personne n'en parlera, le journalisme de connivence passera rapidement à autre chose.

Quand bien même les macroniaiseux tentent d'en récupérer le désastre pour leurs petits avantages partisans et électoraux.

Un tel événement, donc, n'est pas de ceux qui, par leur frénésie, leur outrance,P1020440.JPG leur brutalité, leur impétuosité ou leur fureur va aussitôt et tant remuer les foules que cela les bousculera et les mettra aussitôt dans l'action, souvent n'importe comment et sans réflexion approfondie.

Mais bien plutôt, cela mènera à une mise en place progressive d'une structure psychique profonde en chaque personne bien mieux adapté à la situation présente, différente, bien sûr, suivant la personnalité de chacun et de la société dans lequel il vit, donnant une meilleurs conscience de la conjecture.

Ce qui permettra de décoincer une société humaine en mal de structuration nouvelle, ce qui, je le conçois, ne se fera ni sans mal, ni sans douleur, mais est, en réalité, inéluctable.

Ainsi, partant de ce constat, est-il possible, si j'ai raison en tout cela, de faire de petites prévisions pour les mois à venir:

-Monté en puissance du communisme aux U.S.A. sous une forme ou une autre;

-Monté en puissance du nombre des baptêmes et de conversions au moins en France;

-Accélération du règlement de la guerre syrienne (pour la Libye je n'ai que trop peu d'informations);

P1020109.JPG-Instabilités politiques et économiques grandissantes aux U.S.A.;

--Cristallisation en France de l'opposition à l'oligarchie, à l'Union-Européenne et à l'empire U.S.;

-Accroissement populaire, en Grande-Bretagne, pour le brexit et rejet progressif pour la City bancaire et spéculative;

-Rapprochement de la France et de la Grande-Bretagne, d'un coté gouvernemental, de l'autre des forces d'opposition;

-Instabilité grandissante en Allemagne entre le nord et le sud;

-Monté de la natalité en Europe;

-Renversements de gouvernements dans des pays européens;

-Instabilités à l'intérieur d'Israël même;

-Dangereuse baisse du P.I.B. en Chine;

-Monté du christianisme, voire du catholicisme en Inde...

Je l'ai dit, les tous débuts seront insignifiants, mais au vu de ces instabilités actuelles il pourrait y avoir des processus d'accélération parfois surprenant.

Le pape n'est plus dieu sur terre, c'est ce que François 1er à fait comprendre aux fidèles, ce qui ne retire rien au catholicisme, tout au contraire, mais c'est uneP1020061.JPG révolution conceptuelle de première importance en la plaçant définitivement dans la modernité.

D'où son importance dans les événements à venir et en France cela tendra à être de premier plan.

Dans les vingt ans qui viennent nous allons traverser de grandes instabilités, d'autant plus importantes que nous, de ce nous collectif, avons beaucoup trop attendu cette mutation, ce qui a extraordinairement accentué des déséquilibres de toutes sortes qu'il nous faudra bien réduire.

C'est d'en rester conscient qui peut nous permettre d'en diminuer les effets.

Quand à la cathédrale, ma foi, si je puis dire, elle sera reconstruite, sûrement plus belle qu'auparavant.

 

THEURIC

P.S.: Vous trouverez ici et , Monsieur Branco, des explications de particularités psychologiques de certains oligarques qui durent vous intriguer.

Écrire un commentaire

Optionnel